Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Test : MXGP2 la motocross à l'épreuve sur Xbox One, PS4 et PC

Dans Moto / Sport

Test : MXGP2 la motocross à l'épreuve sur Xbox One, PS4 et PC

MXGP premier du nom avait finalement convaincu sur la longueur, pas parfait mais assez intéressant pour y rejouer régulièrement à côte de MX vs ATV plus fun mais tout aussi intéressant pour qui aime le doux grip des crampons.


Pad en main

Toujours aussi plaisante à diriger, votre moto obéit au doigt et à l'œil à vos ordres et si le jeu est très accessible et tolérant sur vos petites erreurs, il vous mettra quand même à terre si vous vous obstinez à souder l'accélérateur en claquant l'embrayage alors que vous sortiez d'une épingle la moto trop couchée. Vous ne repartirez pas comme une fusée mais vous irez planter des choux à la mode luge sur les fesses.


Test : MXGP2 la motocross à l'épreuve sur Xbox One, PS4 et PC


Très accessible voire même carrément arcade, le jeu n'en reste pas moins pointu et carrément exigeant en peloton avec des adversaire pénibles qui semblent rouler avec des roulettes tellement ils vous dominent dans les phases de contact.


C'est ce mélange qui rend le jeu un peu complexe mais agréable à jouer, même si Robert les grosses épaules vous fera sortir des jurons pas piqués des vers face à la TV. Pour le reste la moto se dirige avec le stick gauche, le pilote se déplace avec le stick droit, on a accès à l'embrayage désormais et le reste n'est qu'équilibre et gymnastique dans les airs où le contrôle de la moto a été simplifié pour permettre des figures funs et bigarrées en l'air sans trop de difficultés.



Du challenge

Pour les adversaires vous l'avez déjà compris, ils sont vicieux et violents, mais pas acharnés, du coup on adopte un rythme très fairplay et c'est plutôt agréable, même si un peu de cervelle ne leur aurait pas fait de mal.


On a accès à un mode carrière classique, courses, sponsors qui fixent des buts (oh, étonnant, ils veulent que vous gagniez), l'enrobage n'est pas fou mais les courses s'enchaînent sans trop de temps mort à côté et quand on est pas en course c'est que l'on se qualifie en général donc c'est tout bon, on passe tout son temps le cul sur la moto contrairement à trop de jeux autos perdus dans leurs menus et leurs explications de challenge.


Et de temps en temps on mate si notre sponsor (une marque de parmesan par exemple) est bien content même si on s'en fout un peu, tu m'en remettras une cuillère sur les pâtes Ricky. Ah et de temps en temps il faut lire les messages des sponsors ou du boss, clic clic, next, on s'en fiche, on veut juste cramer de l'embrayage et finir premier.



Du contenu

Et niveau contenu ça ne déconne pas. Toutes les motos de MXGP, une tonne de sponsors, de customisation des motos, 18 grands prix et 4 arènes de type SuperCross en stade. Pas mal non ?


Test : MXGP2 la motocross à l'épreuve sur Xbox One, PS4 et PC


Et bien je vous remets un peu de parmesan avec le MX2 complet, pour les amateurs. Et le Monster Energy FIM MXON Motocross of Nations of tu-joues-plus-dans-une-écurie-mais-pour-un-pays (torse bombé, Marseillaise, tout ça) bref notre bon vieux motocross des nations avec un nom de sponsor.


Et mine de rien tout ce contenu ça occupe, avec les stades qui changent tout et ne sont pas évident à maîtriser du tout ainsi que le motocross des nations qui permet de se renquiller des courses sans la sensation de déjà vu, idem pour le MX2, au final.



Pas parfait, mais motivant à mort

Au final le jeu est beau, le bruit des moto énerve un peu (passer la tondeuse dans son salon est moins excitant qu'au milieu d'une piste de MX), l'intelligence artificielle abuse un peu parfois, mais le jeu est aussi bon que le premier du nom, plus beau, on s'y remets avec plaisir.


Encore une partie, encore une, juste une dernière, allez je relance celle là et je tape le holeshot, plus qu'une victoire et j'ai fini le championnat, bref on s'accroche, on y revient, le jeu est bon même s'il n'est pas parfait. Je baisse juste un peu le son parce que voilà, la moto sur les grosses enceintes je me demande si mon voisin va pas finir par descendre me mettre des coups de casque ?


Ajoutez à ça un contenu costaud et des sensations vraiment top, perso le mode aérien plus arcade je l'attendais et je suis pas déçu, on arrive à un jeu qui va nous durer. Et puis au moins quand on l'arrête celui là, on passe pas 5 heures à nettoyer le pad et à graisser la console. C'est sympa aussi parfois le virtuel non ?


Sur ce je vais voir s'il reste du fromage au frigo. Histoire de coller l'étiquette sur le casque de mon scoot. Pour faire pro, ouaip.


ps: il existe une version démo du jeu, hésitez pas à la charger pour voir si le gameplay vous convient car comme toujours sur un jeu moto, c'est la partie la plus délicate et si certains vont scotcher dessus, d'autres vont le trouver lassants, c'est très délicat comme type de jeu. Perso j'y retourne !


Test : MXGP2 la motocross à l'épreuve sur Xbox One, PS4 et PC


Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire