Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Tests antipollution : Nissan sanctionné en Corée du Sud

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Tests antipollution : Nissan sanctionné en Corée du Sud

Les tests inhérents aux normes antipollution relèvent du sujet on ne peut plus sensible depuis que Volkswagen a été pris la main dans le logiciel de ses moteurs diesels. Récemment, c’est Mitsubishi qui a été confondu sur des évaluations à propos de la consommation de ses véhicules de petites cylindrées. 25 ans que la marque japonaise mentait. Voilà qu’à présent, c’est sur Nissan que repose la suspicion.

Une annonce qui vient de la Corée du Sud et qui arrive quasiment exactement au lendemain de l’annonce de l’acquisition par la marque japonaise de son compatriote Mitsubishi, empêtré dans sa propre affaire de cachoterie. Une opération à 2,2 milliards de dollars.

Une concomitance fâcheuse. Mais l’affaire semble pour le moment limitée et reste à éclaircir. Car Nissan réfute l’accusation qui, tout de même, a été validée puisque la marque s’est vue infliger une amende de 248 000 euros assortie de l’obligation d’un rappel de 814 véhicules. Celui-là est identifié comme étant le Qashqai qui serait doté, selon le ministère local, d’un interrupteur du système de réduction des émissions polluantes lors d'une utilisation dans des conditions normales de température.

Le constructeur a commenté sur cette condamnation : "Nissan n'a pas employé et n'emploie pas de dispositif illégal dans aucune des voitures que nous fabriquons". Il s’appuie sur les tests antipollution effectués par des autorités de régulation dans l'Union européenne qui n'ont montré aucune tricherie. On en est là pour l’instant.

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben voilà , y a plus qu'à trouver l'interrupteur !

Par

248 000 $

814 véhicules....

Ah oui, on est dans les très hautes sphères.

Par

" Celui-là est identifié comme étant le Qashqai qui serait doté, selon le ministère local, d’un interrupteur du système de réduction des émissions polluantes lors d'une utilisation dans des conditions normales de température."

Visiblement toujours la même histoire.....boite de Pandore ouverte pour tous les gouvernements de la terre : est ce qu'une auto ayant passé les tests d'homologation positivement mais polluant au delà de toute mesure dans des conditions parfaitement normales. Conditions bien entendu tout aussi parfaitement connue de ceux qui l'on mise sur le marché doit être considérée comme frauduleuse ou non...

That is the question....

Souvenez vous juste de ce que je vous avais susurré à l'oreille depuis les tous premiers jours de l'affaire.

L'autre..... mais ni la seule....ni visiblement la dernière. :jap:

Par

"Nissan n'a pas employé et n'emploie pas de dispositif illégal dans aucune des voitures que nous fabriquons"

Evidemment, ce guy est ..propre sur lui ..!! On est si loin, vous Konnaissez la suite ..

Par

Et ça concerne les moteurs diesel : aîe aîe aîe !

Par

Manipulation illégale des données d'émissions

"Nos investigations ont conclu que Nissan avait manipulé illégalement les données d'émissions" polluantes de ses moteurs sur ce modèle, a affirmé le ministère dans un communiqué.

"Un groupe d'experts de l'industrie automobile que nous avons consultés estime aussi qu'il s'agit clairement d'une manipulation des données d'émissions", a affirmé Hong Dong-Kon, un responsable du ministère, en charge des questions de régulations liées aux transports.

Les tests des autorités sud-coréennes ont montré que le Qashqai désactivait son mécanisme de réduction des émissions à partir d'une température de 35 degrés. Selon le ministère, quand l'appareil de réduction des émissions était à l'arrêt, le niveau d'émissions du véhicule était équivalent, voire plus élevé, que celui des voitures Volkswagen équipés de systèmes de logiciel tricheur."

Par

@Mo polo "voire plus élevé, que celui des voitures Volkswagen équipés de systèmes de logiciel tricheur.""

Plus élevé que vvé et tu les ..Krois ..??!!

Par

Et cette fois-ci ce n'est pas de la faute de Mitsubishi :cubitus:

Par

En réponse à moulache

@Mo polo "voire plus élevé, que celui des voitures Volkswagen équipés de systèmes de logiciel tricheur.""

Plus élevé que vvé et tu les ..Krois ..??!!

C'est clair , on a vu les résultats partiels de la "commission Royal" , qui allait tout déchirer et crier au scandale sur VW jusqu'à ce qu'"on ne comprenne pas ... bien:ptdr: pourquoi Renault était le champion de la pollution réelle .

Par

@Mon Polo 11 millions au rappel chez vvé qui .."saute moutonne" la "pas ça ", juste terrifiant ..!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire