Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Toyota : la Yaris restylée inaugurera un nouveau moteur essence

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Toyota lancera dans quelques semaines une Yaris rafraîchie. En plus d'évolutions esthétiques, la citadine japonaise made in France profitera d'un inédit 1.5 essence de 111 ch, promis plus performant et moins gourmand que le 1.3 remplacé.

Toyota : la Yaris restylée inaugurera un nouveau moteur essence

Au Salon de Genève, les changements ne seront pas qu'esthétiques pour la Yaris. Il y aura aussi du nouveau sous le capot. Toyota vient de lever le voile sur un inédit bloc essence atmosphérique 1.5 litre, qui remplace le 1.3 de 100 ch.

La puissance grimpe à 111 ch. Le couple de ce moteur culmine à 136 Nm à 4 400 tr/min. Le constructeur promet des améliorations en matière de performances, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 11 secondes, contre 11,8 secondes pour l'ancien 1.3. Mais c'est surtout du côté des consommations et des émissions polluantes qu'il y aura des progrès notables, en vue du passage à la norme Euro 6c et la mise en place du nouveau cycle d'homologation en conditions réelles RDE. Avec la transmission automatique CVT, selon la méthode de calcul actuelle NEDC, les consommations baissent de 12 %.

Toyota précise avoir "profité des connaissances acquises avec les véhicules hybrides" pour améliorer le rendement thermique de ce moteur. Ce dernier se distingue par un taux de compression élevé, notamment obtenu grâce à une chambre de combustion redessinée et à l'emploi de nouveaux pistons qui améliorent la vitesse de combustion.

Pour faire baisser les besoins en carburant à haute vitesse, les ingénieurs ont installé un collecteur d'échappement refroidi par eau, une première pour la marque. "En limitant la température des gaz, il dispense d’enrichir le mélange – une mesure nécessaire pour abaisser la température de combustion à vitesse élevée – et diminue par conséquent la consommation et les émissions dans ces conditions de conduite."

Pour rappel, la troisième génération de Yaris sera rafraîchie au printemps. Les évolutions cosmétiques concerneront surtout la partie arrière, avec des feux qui débordent sur le hayon. Toyota a donné un avant-goût du lifting en publiant deux images de la nouvelle version sportive qui coiffera la gamme.

Mots clés :

Commentaires (49)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

upsizing en marche ? atmo de retour ?

Par

Pas de micro-bloc turbo ? La page du NDEC est déjà tournée chez Toy. S'il n'a pas de défauts de jeunesse (pompe à eau), la dynastie des atmos va perdurer.

Par

"Pour faire baisser les besoins en carburant à haute vitesse, les ingénieurs ont installé un collecteur d'échappement refroidi par eau, une première pour la marque. "En limitant la température des gaz, il dispense d’enrichir le mélange – une mesure nécessaire pour abaisser la température de combustion à vitesse élevée – et diminue par conséquent la consommation et les émissions dans ces conditions de conduite." "

Wow ! Comme PSA sur ses 1.2L Atmo et turbo depuis 4 ans !

Par

Je m'attendais pas à un atmo :beuh:

Par

Ce bloc 1,5 l existait déjà pour les Yaris commercialisées aux Etats-Unis il y a quelques années avec la carrosserie originelle. On peut supposer que culasse et pistons ont été améliorés sur cette version.

Par

11 Sec le 0 à 100 pour un 1500 de 111cv c'est pas extraordinaire soit la boite tire long soit la yaris est lourde. Sinon très bien un atmo tellement plus agréable que les petits moulin turbo :bien:.

Par

Mazda fait des émules

Par

je suis heureux que l'espece des moteurs atmo perdure chez Toyota, Honda, Mazda, que des japonais!, la folie du downsizing avec des petits 3 pattes turbo de 1L , connaît pas!un 1500, c'est une cylindré plutôt genereuse pour une Yaris par les temps qui courent, en face tu as les motorises europpens qui font des moteur minuscule et délirants: j'ai déjà vu des petis 1L 3 cylindres sous le capot de grosses bagnoles genre mondeo et Passat... délirant...!

Par

En réponse à mgervais

Ce bloc 1,5 l existait déjà pour les Yaris commercialisées aux Etats-Unis il y a quelques années avec la carrosserie originelle. On peut supposer que culasse et pistons ont été améliorés sur cette version.

Un 1.5 L de 105ch était déjà sur les TS et Verso ...

Par

En réponse à MaitreSoda

"Pour faire baisser les besoins en carburant à haute vitesse, les ingénieurs ont installé un collecteur d'échappement refroidi par eau, une première pour la marque. "En limitant la température des gaz, il dispense d’enrichir le mélange – une mesure nécessaire pour abaisser la température de combustion à vitesse élevée – et diminue par conséquent la consommation et les émissions dans ces conditions de conduite." "

Wow ! Comme PSA sur ses 1.2L Atmo et turbo depuis 4 ans !

Si on commence à compter les années de fabrication de bons moteurs atmos sur toutes les cylindrées pendant que PSA se lançait corps et âme dans le développement du mazout en laissant stagner les blocs essence... à part les 2.0, le reste c'est peau d'zob avant l'avènement du VTi et Puretech actuellement... Le 1.0 de la 107 et de la C1, c'est Toyota, non ? ;-)

S'il y a bien une chose qu'il est hasardeux de critiquer chez Toy, ce sont ses blocs essence... Pour le Diesel Clean Power, allez-y, c'est open bar par contre, y a de quoi dire...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire