Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Triton 360° : flash back dans le passé

Dans Moto / Nouveauté

Triton 360° : flash back dans le passé

Cela fait un moment qu'une idée me trotte dans la tête, celle de passer en revue une vieille moto, comme celle que je peux observer au trophée Coluche ou à la coupe moto-légende.


Un bruit de folie et une allure à faire tourner n'importe quelle tête, ça c'est ce que l'on appelle de la moto...


Je prends donc contact avec mon ami Denis membre du CLUB59 afin de voir s'il peut me montrer son Triton.


Bingo il dit oui ! Le rendez-vous est pris.


Triton 360° : flash back dans le passé


Mais qu'est-ce que le Triton ?


  • C'est ce que l'on peut appeler un Hybride, Triumph étant réputé pour ses moteurs et Norton pour ses cadres, des petits savants, voulant la meilleure moto, eurent l'idée de les associer, et voilà la Triton naquit.

Triton 360° : flash back dans le passé


Me voici au rendez vous. La belle m'attend dans son garage. 1er coup d'œil et une seule chose me vient en tête « WHAOUUUUUU !!! »


Triton 360° : flash back dans le passé


Petite présentation de ce superbe destrier.


Elle est équipée d'un bicylindre calé à 360° de 650cm3 refroidi par air développant environ 45ch, et pesant dans les 180kg, pouvant atteindre une vitesse folle pour l'époque de 170 Km/h.


Celle présentée a un châssis Norton-Featherbed (nid de plume) de 1956 avec un moteur bien spécifique composé d'un bas moteur de Triumph T110 pré-Unit à boîte séparée (boîte Norton) (1ère en haut et les 3 autres vitesses en haut avec le sélecteur à droite) et d'un haut moteur de T120 ayant deux carburateurs Mikumi (seules pièces non anglaises) .


Triton 360° : flash back dans le passé


C'est pas tout ça, mais il faut démarrer cet engin qui n'a pas tourné depuis 3 semaines, fera-t-elle sa capricieuse comme me l'indique son heureux propriétaire ?


On ouvre les 2 robinets d'essence, on met les deux starters, contact, on replie le repose-pied arrière, on sort le kick, et je me lance.


Triton 360° : flash back dans le passé


Hou !!! La vache c'est dur !!! C'est ce que je peux dire: c'est un kick d'homme, je prends appui et donne un bon coup «broatt !!!» non, ça ne veux pas démarrer, je laisse donc la belle à son maître qui la connait par cœur, après seulement 4 tentatives, le moteur se lance. Les échappements délivrent une sonorité de dingue.


Denis la sort du garage afin de prendre quelques clichés en plein jour.


Je fais le tour de cette dernière, je regarde les moindres détails, moteur, frein, tachymètre, etc. ...


Ce qu'il y a d'extraordinaire sur cette moto, c'est son empattement qui est long.


Triton 360° : flash back dans le passé


Le moteur est splendide, le réservoir alu en jette un maximum, le réservoir d'huile sous la selle contenant la bagatelle de 5 litres, l'embrayage visible, la chaîne primaire, les échappements en forme de flûte, le freinage à tambour avec le système de refroidissement des garnitures, je suis bouche bée devant cette beauté.


La séance photo finie, Denis redémarre, je monte dessus, ça vibre de partout.


Nous décidons de faire des photos en mouvement dans les alentours.


Triton 360° : flash back dans le passé


De retour, il me raconte quelques anecdotes qui lui sont arrivées lors de ses balades, telle que la perte de pièces due aux vibrations, la moto qui ne démarrait plus lorsque le moteur était chaud... qu'il faut la forcer pour la mettre en courbe, mais qu'une fois mise elle est d'une incroyable stabilité.


Ce moteur pousse dès les plus bas régimes, la conduite est simple, il n'y a qu'a donner du gaz pour se sentir propulsé énergiquement.


Triton 360° : flash back dans le passé


En ville, le moteur chauffe car le ralenti ne tient pas, on est obligé d'accélérer en permanence. Le Triton a donc tendance à ratatouiller. Le domaine du Triton c'est les grands espaces. Avant de s'en rendre compte on se retrouve à 130 140 km/h, au coeur des vibrations à déchausser les dents de son pilote.


Les vibrations ne sont pas les mêmes en fonction du régime moteur, elles sont plus ou moins importantes. Il me dit aussi qu'à 100 - 110 Km/h c'est là qu'elle procure un maximum de sensation et de vibrations. La ‘'bestiole'' on la sent vivre !!


Triton 360° : flash back dans le passé


Je reviens de cette rencontre, avec les yeux émerveillés, mes oreilles résonnent encore du bruit que dégage cette machine, elle ne passe pas inaperçue, les voisins se mettent à la fenêtre pour voir ce qu'il se passe, les passants regardent, y'a pas à dire, elle a tout pour attirer l'attention.


C'est réellement une moto de passionné.


Qu'est ce que le CLUB59 ?


  • Ce dernier a été créé en 1962 à l'Ace-Café de Londres par le Père Bill SHERGOLD et compte désormais un peu plus de 29 000 membres mais pour mieux vous informer allez visiter leur site www.59legend.com

Portfolio (9 photos)

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

g

Par Anonyme

Vivement le port d'une chaussure de sécurité gauche à cap d'acier !!

Par Anonyme

{{Toujours aussi sympa de voir à quel point les passionnés se vouent. Très jolie moto... Bravo !}} :sol:

Par Anonyme

triton.fabriquée a genève ( paquis )

par un certain rebeau ( motocentre )

je l'ai pilotée. sans limitations

de vitesse ( le pied )

leuba rainier né en 1943

j'ai aussi eu une triumph 650 cc

boneville avec la boite vitesse

dans le moteur série usa ( pas

une goute d'huile sur la route

salut a tous les vrais motards

Par Anonyme

salut a vous J'ai fait Paris  l'Ile de Man en triton avec des amis en triton et en triumph en 2007 pour les 100 ans du TT ,la mecanique ca fonctionne si on  fait les choses pour !!et dans l'ordre avec un peu de connaissance amicalement

Par Anonyme

 C'est la Moto, moi ancien des motos italiennes, fan de toujours des motos anglaises, le pied!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire