Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Troy Bayliss se fracture une vertèbre en compétition

Dans Moto / Sport

Troy Bayliss se fracture une vertèbre en compétition

Quoi qu'il arrive encore durant cette saison de compétition, celle-ci aura démontré que les Champions du Monde déclarés en retraite ont décidément du mal à profiter de leur nouvel emploi du temps pour faire farniente. On l'a vu récemment avec un Max Biaggi en Superbike qui a fait deux piges avec Aprilia, à Misano et à Sepang, pour monter sur un podium, marquer des points, mais aussi se blesser en essais privés. Côté Troy Bayliss, ce n'est pas mieux. Sauf que cette fois, il s'est vraiment fait mal.


C'est bien la peine de faire valoir ses droits à pension pour se retrouver ensuite sur un lit d'hôpital après une course moto. Troy Bayliss avait commencé l'année en remplaçant Davide Giugliano blessé lors des courses de Superbike en outre-mer. Une belle prestation au pied levé qu'il n'a pas voulu poursuivre en Europe. Mais pour autant, les démons de la compétition ont continué à l'habiter.


Alors il s'est engagé dans des courses de Dirt Track en Australie et faire la promotion de la Ducati Scrambler. Joindre l'utile à l'agréable, n'est-ce pas le but de tout retraité ? Certes, mais « Baylisstic » ne fait pas les choses à moitié. Il ne fait pas que se montrer. Il participe vraiment. Et du côté de Taree, ça s'est mal passé.


Une chute au départ d'une manche de la 450 Australian Senior Track l'a envoyé dans les barrières en bois. Résultat : une clavicule, un pouce gauche, une côté, mais aussi une vertèbre fracturés. Le Champion du Monde du Superbike reste néanmoins philosophe en mettant sur les réseaux sociaux le message suivant : « ne vous embêtez à dire que je suis trop vieux ! »


Un message que Loris Capirossi, lui aussi retraité et adoubé légendes des Grands Prix, a ignoré en répondant : « peut-être est-ce le moment de commencer à profiter des joies de la vie ? Je te verrai en Australie ! » Bonne convalescence en attendant ! Celle-là même dont jouit un jeune retraité du nom de Casey Stoner revenu des 08h00 de Suzuka avec une jambe cassée.


Portfolio (2 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire