Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Uber livre déjà avec le camion autonome

Dans Futurs modèles / Technologie

Avant la voiture autonome, il pourrait bien y avoir le camion autonome. Pourquoi ? Parce que l’intérêt économique y est immédiat dans un secteur au rythme réglementé par les temps de repos obligatoires des chauffeurs. Ce dernier biffé de la cabine, le train roulant peut aller directement à sa destination. Mieux, il n’est même pas besoin de créer un camion inédit pour en arriver là. Un kit existe et s’adapte aux poids lourds déjà existants.

Uber livre déjà avec le camion autonome

Dans un avenir proche, on pourrait croiser la route d’un statutaire 38 tonnes circulant sans personne à son volant. Un monstre autonome capable d’abattre des centaines de kilomètres en une journée sans s’arrêter. Une idée qui sensibilise les sociétés de transport qui doivent composer avec les impératifs liés au temps de repos des conducteurs.

De quoi s’inquiéter ? La voiture autonome connaît parfois quelques dysfonctionnements. Alors imaginez un colosse de la route pris de folie… Un scénario catastrophe démenti par une expérience bien réelle réussie par un camion qui a parcouru aux États-Unis 200 km sans la moindre intervention de l’homme.

Certes, un chauffeur était présent pour surveiller et intervenir au cas où. Mais il n’a rien eu à faire. L’ensemble routier a parcouru 200 kilomètres entre Fort Collins et Colorado Springs (Colorado) en empruntant l'autoroute pour livrer ses fûts de bière. Une première.

Une réussite d’autant plus significative qu’elle consacre un kit qui dote les poids lourds existants de fonctions de conduite autonome. Ce kit de conduite autonome comprend des caméras, un lidar et des radars à ultrasons. Il coûte environ 27 500 euros et peut être installé sur n'importe quel camion muni d'une boîte de vitesses automatique. Une aubaine.

On doit ce dispositif plein d’avenir et de perspectives à l’enseigne Otto qui a été récemment acquise par Uber qui n’est autre que le service de voiture de transport avec chauffeur (vtc). Et ce n’est pas un coup d’essai isolé. Uber a déjà lancé un service de transport nommé UberFreight qui invite les entreprises intéressées à participer à ses expérimentations. On rappellera aussi qu’Uber travaille en parallèle au développement d'une voiture autonome en partenariat avec Volvo. Pendant ce temps, Tesla Motors annonce son intention de développer un camion autonome, le Tesla Semi.

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

l'intérêt pour les routiers et les transporteurs, c'est que le conducteur pourra dormir et se reposer dans un camion qui continuera de rouler de manière autonome.

un bon moyen pour les routiers français de concurrencer les routiers roumains, bulgares & co payés au lance-pierre.

Par

200km, ouaou quel exploit!

Les voitures autonomes ont parcouru des millions de kilomètre avant d'être mise sur le marché, et pourtant il y a eu des soucis.

Si l’intérêt est bien plus grand pour les camions, l'impact à cause d'un dysfonctionnement est lui bien plus conséquent. Il faudra probablement attendre que les versions pour véhicule particulier (bien moins risqué) ait éprouvé le système pour qu'il soit considéré suffisamment fiable pour le mettre sur un poids lourd.

Après, ce n'est qu'une question de temps, j'espère que d'ici là, ce transport aura entamer une autre transformation toute aussi importante : la propulsion électrique.

Par

Et des millions d'emploi de chauffeurs routiers perdus aux Etats Unis dans les 10 à 20 années à venir...

Par

un 38T qui se vautre: on imagine les conséquences sur la route... qaunt à l'idée de pouvoir se reposer et dormir pour un conducteur en laissant les clé à un systeme autonome pas sûr à 100% çà frise le délire, sauf pour des canditats au suicide

Par

"l'intérêt pour les routiers et les transporteurs, c'est que le conducteur pourra dormir et se reposer dans un camion qui continuera de rouler de manière autonome."

Dans le cas d'un camion livrant un commerce de détail, plus besoin de routier, vu qu'il y a le personnel du magasin pour décharger la marchandise... Il servirait à quoi le chauffeur du coup ? A la paperasse ? Elle se fera en ligne, à distance... Avec la visiophonie ou un simple pass. Des milliers de chômeurs en plus...

Par

En réponse à GrosMytho

un 38T qui se vautre: on imagine les conséquences sur la route... qaunt à l'idée de pouvoir se reposer et dormir pour un conducteur en laissant les clé à un systeme autonome pas sûr à 100% çà frise le délire, sauf pour des canditats au suicide

Ah, la la !!!

le syndrome de frankenstein a encore frappé...

https://lesmondesdedemain.wordpress.com/2012/11/04/le-syndrome-de-frankenstein/

Par

Un monde rêvé où toutes les tâches techniques sont automatisée. Quels moyens de subsistance auront les hommes et les femmes remplacées par ces machines? N'oublions pas qu'une génération au moins est nécessaire pour voir une innovation générer plus d'emplois qu'elle n'en a supprimé.

En plus il reste aussi a résoudre le problème du comportement face au choix binaire de se fracasser quelque part en faisant des victimes. L'acceptation de ces automates roulants passe par un niveau de sécurité au moins égal a celui de l'aviation ou celui du rail. Sommes-nous déjà a ce niveau dans un environnement mixte conduite humaine et automates?

Par

Et donc, il n'y aura plus du tout de chauffeur en "système de secours" à bord de la cabine du camion autonome ?

Et les emplois de tous les chauffeurs dans tout ça (qu'ils soient français, belges, allemands, polonais, etc...) ???

Par

Encore un système qui augmentera le chomage et fera des tensions dans la population , franchement l'avenir fait peur beaucoup de métier commence à disparaitre.

Par

En réponse à SIGVALD

Et des millions d'emploi de chauffeurs routiers perdus aux Etats Unis dans les 10 à 20 années à venir...

Aux Etats Unis seulement ?

Allons allons....

Chauffeurs PL/VL, taxis, caissiers, opérateurs téléphonique.... autant de métiers qui n'en ont plus pour 10 ans d'existence devant eux....et si ça s’arrêtait là, faudrait signer de suite....

Et dire que ces soir les zigs de la droite iront nous causer de repasser aux 39 heures et de bosser jusqu'à 68 berges...

Ouvrez les yeux les gars : vos solutions à la papa sont complètement dépassées....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire