Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Un piéton reçoit un PV de 4 € pour avoir traversé au feu rouge

Un piéton reçoit un PV de 4 € pour avoir traversé au feu rouge

À Vannes (Morbihan), un retraité a été verbalisé pour ne pas avoir respecté le feu rouge à un passage piéton… sur lequel il a failli se faire renverser.

Dans le journal Ouest France, Gérard, 70 ans, raconte qu'il a reçu un PV, Place Gambetta à Vannes, alors qu'il était à pied. Son infraction au Code de la Route ? Avoir traversé sur un passage clouté alors que le feu était rouge pour lui. Il explique lui-même qu'il a failli se faire accrocher par une voiture et avoue avoir manifesté son mécontentement en tapant dans l'auto en question.

Suite à ce geste, il a été arrêté par deux policiers. Ceux-ci lui adressent donc un PV, de la modique somme de 4 €. C'est en effet le tarif pour ce genre d'infractions. Une telle amende est rarement distribuée, certains diront que c'est parce qu'elle n'est pas très rentable, d'autres avanceront que les forces de l'ordre font dans une large majorité des cas un rappel à l'ordre.

Visiblement, les policiers n'ont ici pas aimé le geste de Gérard, fautif dans l'histoire. Le retraité reconnaît son tort, mais on sent qu'il a encore le PV en travers de la gorge en racontant les faits à Ouest France : "j’ai été arrêté par deux motards de la police nationale. Avais-je volé une petite vieille  ? Volé dans les caisses de l’État ? Que nenni, j’avais traversé au bonhomme rouge".

L'histoire peut faire sourire, elle n'a rien d'inédit, mais peut relancer le débat de la cohabitation sur la route. On vous parlait récemment du premier bilan, jugé positif, d'un radar installé au niveau d'un passage piéton, pour flasher les automobilistes qui ne respectent pas la priorité. C'est un dispositif que le Premier Ministre aimerait voir se développer en France alors que la mortalité des piétons est en hausse.

En cas d'infraction, l'automobiliste risque une amende de 135 € et un retrait de 4 points sur son permis de conduire. On voit là le problème du déséquilibre dans la sanction d'un refus de priorité, avec 135 € pour l'automobiliste et 4 € pour le piéton, qui est certes nettement plus vulnérable. Une amende plus sévère responsabiliserait peut-être plus les piétons comme Gérard.

Mots clés :

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bons flics. Multipliez les toutes petites infractions, ça ne fait pas mal au porte-monnaie, mais fait réfléchir l'usager incriminé. Avec la pire volonté du monde, le type ne peut pas affirmer avoir été racketé pour 4€...

Par

Bien... une mesure intelligente (l’amande est plus « dissuasive » qu’excessive) qui va peut être permettre de sauver une ou deux personne... plus efficace que les routes à 80km/h.

Par

J'ai passé pas mal de mes vacances d'été en Suisse quand j'étais minot!

Ben là bas, c'est une situation normale!

Je me souviens même que j'en ai pris une et le prix à l'époque c'était 5 Francs Suisses!

Mais je penses que traverser au rouge n'est un problème que lorsque l'on gène le passage des voitures, quand il n'y a personne sur la route, OSEF!

Mais si les flics pouvaient commencer à s'intéresser aux vélos, ce serait bien, les piéttons, c'est pas ce qu'il y a de plus dangereux en ville...

Par

Il est sérieux ce rageux ? 4€ c'est pas une amende c'est une blague

Des fois je me dit que certaine mériterai de se faire renverser si c'est pour être stupide à ce point, le pays ne s'en portera que mieux

Par

"j’ai été arrêté par deux motards de la police nationale. Avais-je volé une petite vieille  ? Volé dans les caisses de l’État ? Que nenni, j’avais traversé au bonhomme rouge"."

Tu as juste faillit mettre un automobiliste qui lui a respecté le code de la route dans une situation compliquée.

Tu as également faillit augmenté le déficit de la sécurité sociale.

Mais à part ça, rien de bien grave en effet.

Par

C'est monnaie courante au Luxembourg

http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/17-amendes-pour-non-respect-du-feu-rouge-28153912

Par

En réponse à atmophile

J'ai passé pas mal de mes vacances d'été en Suisse quand j'étais minot!

Ben là bas, c'est une situation normale!

Je me souviens même que j'en ai pris une et le prix à l'époque c'était 5 Francs Suisses!

Mais je penses que traverser au rouge n'est un problème que lorsque l'on gène le passage des voitures, quand il n'y a personne sur la route, OSEF!

Mais si les flics pouvaient commencer à s'intéresser aux vélos, ce serait bien, les piéttons, c'est pas ce qu'il y a de plus dangereux en ville...

Effectivement, ce qu'il y a de plus dangereux en ville, ce sont les automobilistes. Qui d'ailleurs sont eux-mêmes piétons à temps partiel.

Par

YES ! Yes yes yes yes ! Que ça fait plaisir de lire ça !

Bon, maintenant, si on faisait pareil aux vélos qui roulent à contre-sens, qui grillent les feux rouges, et qui ne respectent pas les passages piétons ?

Pas que ça dédouane les chauffards qui eux aussi grillent les feux ou ne respectent pas les passages piétons hein… Quand on est con, c'est pas le type de véhicule (vélo, pieds, scooter ou voiture) qui fait que ça change.

Par

En réponse à philippe.R

Effectivement, ce qu'il y a de plus dangereux en ville, ce sont les automobilistes. Qui d'ailleurs sont eux-mêmes piétons à temps partiel.

Un automobiliste qui écrase un piéton sur un passage clouté ==> faute indéniable à l'automobiliste.

En revanche, un automobiliste qui écrase un piéton alors que le premier est passé au feu vert et le second au feu rouge, dans les faits, c'est encore l'automobilise qui est "en tort". L'idée, ça serait donc de responsabiliser ceux qui font les infractions (t'as fait une connerie, assume), et pas rejeter la faute sur ceux "qui sont les plus gros", comme ce vieil imbécile qui non seulement ne respecte pas sa signalisation, mais rejette la faute sur le méchant automobiliste qui a failli l'écraser...

Par

au lieu de l'amende, je l'aurais embarqué le vieux, jusqu'à l'autre bout de la ville, histoire qu'il ait le temps de réfléchir en rentrant à pied puisqu'il semble pressé bien que retraité.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire