Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Une idée, deux associés…et des pilotes, présentation

Dans Moto / Sport

Une idée, deux associés…et des  pilotes, présentation

Entre deux allers-retours du box de Louis Rossi, nous sommes allés à la rencontre du Team CIP Technomag. CIP pour centre international de pilotage. Les structures françaises ne sont pas si nombreuses, même si celle-ci est franco-suisse.


Un rendez-vous un peu programmé à l'avance, suite à une rencontre avec Adrien Lesaulnier en début d'année, un des mécaniciens du Team.


L'occasion de faire connaissance avec Fred Corminboeuf, le manager du team et entraineur des pilotes (un personnage) à l'emploi du temps très serré pour ce GP national.


Basé sur le Pole mécanique d'Alès, dans le Gard, le CIP dans sa configuration actuelle voit le jour fin 2009, une association de Fred Corminboeuf et Alain Bronec l'ex-pilote de GP à l'époque des frères Sarron. L'idée, rouler au plus haut niveau en championnat du monde de vitesse, avec pour défit début 2010 de découvrir la nouvelle catégorie Moto 2. Coté technique, c'est Gilles Bigot qui est aux commandes.


Et en guise de découverte des Moto 2 début avril 2010, reste gravée dans le marbre la victoire au Qatar du regretté Shoya Tomizawa pour la première course de la catégorie.


Aujourd'hui, la structure fait rouler 4 pilotes, deux en Moto 2 (Technomag CIP) et deux autres en Moto 3 (Technomag-CIP-TSR). Deux appellations différentes du simple fait des partenariats, nous en comprendrons le pourquoi ci-dessous.


Une idée, deux associés…et des  pilotes, présentation


Dans la petite cylindrée, le jeune Alan Techer (France) qui débute en GP (8ème dimanche au Mans) et le Japonais Kenta Fujii pilotent une 250 Honda TSR.


Alan a terminé 3ème de la Red Bull Rookies Cup l'an dernier avec à son actif deux victoires, Sachsenring et Brno. Un garçon plutôt réservé, voir timide, au gabarit de jockey mais radical au guidon, qui n'hésite pas à aller au charbon, sa victoire à Brno en témoigne. (Catégorie : celui qui coupe est un lâche !)


Kenta a grandi au Japon près de Suzuka, son grand-père était un ami personnel d'un certain Soïchiro Honda. Ce n'est pas tout, Masakasu Fujii le père de Kenta n'est autre que le boss de la société FCC-TSR qui fabrique des châssis et des embrayages de compétition en étroite collaboration avec Honda. Un atout pour le Team CIP.


Kenta Fujii lui, a la lourde charge d'être l'espoir du Japon, pour succéder à ses illustres et nombreux prédécesseurs, Sakata, Harada, Nakano, Abe, etc


En Moto 2, Dominique Aegerter (Suisse) et Roberto Rolfo (Italie) défendent les couleurs du team.


Roberto n'est plus un espoir en devenir mais un garçon d'expérience, vainqueur du GP de Malaisie Moto 2 en 2010, il avait déjà à son actif en GP 250, 3 victoires et 18 podiums.


Dominique Aegerter a terminé à la 8ème place du championnat 2011, une saison conclue de la plus belle manière en s'offrant à Valence son premier podium, 3ème du GP.


Une idée, deux associés…et des  pilotes, présentation


Le 600cc Honda commun à tous les teams est ici inséré dans un châssis Suter.


Nous vous invitons à en découvrir quelques clichés en seconde page.


Portfolio (9 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire