Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Une nouvelle étude annonce la voiture électrique comme bien plus écologique que le thermique

Une nouvelle étude annonce la voiture électrique comme bien plus écologique que le thermique

L'ONG ICCT (international council on clean transportation) vient de publier une nouvelle étude sur une comparaison toujours très compliquée à faire : véhicules à moteur thermique contre électrique. Tout pris en compte (production des batteries, de l'énergie électrique), le second serait dans tous les cas de figure bien moins émetteur en CO2 sur une durée de vie de 150 000 km.

Dire qu'une voiture électrique est forcément plus écologique qu'un modèle thermique parce qu'elle n'émet rien est un peu facile. En réalité, la comparaison est très complexe, puisqu'il faut tenir compte d'un nombre de paramètres assez incalculables : production des voitures, des batteries, de l'énergie, extraction du pétrole et raffinage, émissions à l'utilisation du véhicule... Tout ceci rend les calculs très complexes, mais l'ICCT a tenté de synthétiser tout cela avec une nouvelle étude qui compare thermique et électrique.

"Globalement, les véhicules électriques émettent bien moins de gaz à effet de serre sur leur durée de vie qu'une voiture thermique en Europe, même lorsque l'on prend en compte la production de batteries, très gourmande en énergie. Un véhicule électrique moyen en Europe produit 50 % de gaz à effet de serre en moins sur 150 000 km, mais ce chiffre peut varier entre 28 et 72 %, selon la façon de produire de l'électricité (charbon, gaz, nucléaire...). En comparant les véhicules thermiques les plus efficients, la différence d'émissions de gaz à effet de serre en faveur de l'électrique est toujours de 29 %".

Le constat a le mérite d'être clair, même si certains paramètres très spécifiques, comme la pollution indirecte (stockage des déchets nucléaires, énergie nécessaire au recyclage des batteries), ne sont pas pris en compte.

En vert, les émissions à l'échappement, en rouge, le cycle lié au pétrole, en vert la pollution liée aux batteries et en violet les autres rejets.
En vert, les émissions à l'échappement, en rouge, le cycle lié au pétrole, en vert la pollution liée aux batteries et en violet les autres rejets.

Sur ce graphique, nous observons bien la différence entre thermique et électrique. Le seul moment où le thermique est au coude à coude avec son rival, c'est lorsque l'on compare les véhicules thermiques les moins gourmands au pire des cas pour l'électrique, à savoir lorsque l'énergie provient de charbon, comme en Allemagne. Le reste du temps, l'électrique a l'avantage.

L'autre donnée qui n'est pas avancée clairement par l'ICCT est le rendement. Lorsque vous consommez un litre de sans-plomb ou de gazole, seulement 35 % environ, soit 35 cl, servent à faire tourner votre vilebrequin et, donc, votre moteur. Le reste est une perte de chaleur. Sur l'électrique, 80 à 90 % de l'énergie consommée servent à faire tourner le moteur... 

Mots clés :

Commentaires (138)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le recyclage, dans une solution comme dans l'autre, n'est pas pris en compte. Je pense que dans l'état actuel de l'appauvrissement des ressources, c'est un paramètre très important à prendre en compte dans ce genre d'étude.

Par

Si c'est pour attendre ma journée pour avoir un réservoir plein, c'est pas la peine surtout quand on sait qu'elles font à peine 400 km pour certains.

Par

Moi comme je crains que les voitures électrique coûtent des millions d'emplois en Europe qui seront absorbé par la chine ou autre ... cette technologie ne m’intéressera pas avant d'avoir du recul là dessus.

Pour moi l’écologie n'est pas suffisante pour justifier un tel massacre programmé de notre industrie. Surtout que c'est pas non plus 10X plus polluant les caisses thermique

L'hybride c'est une excellente piste mais le full électrique ça va nous tuer économiquement, osef l’écologie, l'Europe est très peut influence en terme de réchauffement climatique en plus.

Par

le marché est passé de 1% à 1.2%..

il ya toujours ce probléme d'autonomie de prix aussi; çà vaut le double d'une thermique..

malgré un plein peu cher à cause des taxes : 5 euros pour faire 3OO bornes au lieu de 25 euros..

dernier point la durée de vie des batteries c'est entre 100 et 200 000 kms.. et 5 à 10 ans..

et un billet de 8000 à la clef pour les acheteurs

pour les loueurs c'est pareil.. ils payent 14 OOO euros en 10 ans la location de batterie...

parler de pollution quand on n'énonce pas toutes les données du probléme...

c'est caduque..

les voiture electriques auront une durée de vie plus courte..comme les smartphones..

une caisse électrique qui devrait changer sa batterie au bout de 1O ans.. ira à la casse!!

pas mal de recyclage en vue!! et de déchets..

quand à la production d'électrique à 9O% fossiles dans certains pays...

là aussi...on vous ment un peu..

dernier point quand la batterie rechargera mal... genre plus qu'à 8O%..

le rendement du moteur électrique ce sera plus 7O%////

et çà se rapprocherra des 35%du thermique.

l'avenir de la voiture c'est l'hydogéne..

pas l'électrique!!

Par

L'hiver par grand froid, le rendement du moteur thermique est toujours de 35/40%, mais ce moteur sert à chauffer l'habitacle. :bah:

A contrario, dans un VE le chauffage sollicité beaucoup la batterie.

Donc le rendement à 90% en prend un sérieux coup. :redface:

De plus, on évoque les rejets de gaz à effet de serre, en précisant l'Europe qui fait plus d'effort que les américains et Chinois en terme d'utilisation des ressources fossiles. (Charbon notamment.) :pfff:

Mais prennent ils en compte la construction des éoliennes ? :voyons: (Immenses...)

Et qui demandent une belle quantité d'énergie pour être construites. :miam:

Et la on évoque les rejets de CO2.

Si on commence à causer terres rares...Batteries...moteurs électriques...aimants neodyme et autres matériaux pour les panneaux photovoltaïques, ont constate qu'une VE est tout sauf écologique. (Déplaçant simplement le problème.)

Pire, il faut effectuer un minimum de kilometres pour commencer à amortir son impact carbonique. (Variable suivant les pays)

Je remets un lien d'une vidéo de 42 minutes très intéressantes et pertinentes nous permettant de bien prendre en compte l'étendue du non sens de notre modèle sociétale basé sur une croissance infini dans un monde fini:

https://youtu.be/2Qq-6wByLPI

Une petite ville américaine dite "verte" :blague: située en Floride...A besoin de 344 000 panneaux photovoltaïques pour couvrir ses besoins énergétiques :eek:. (Ce qui n'empêche pas les habitants de rouler avec de gros pickup)

A terme cette ville comptera 50 000 habitants...Pour je le rappelle 344 000 panneaux photovoltaïques (Pas sur les toits mais sur de grandes superficies de terrains.)

Par

Cette étude fait l'impasse sur le fait que l'extraction des matières premières qui sont primordiales pour la production de batteries ont également un fort impact écologique sur la nature et un impact éthique quant aux conditions d'extraction dans certains pays en voie de développement ! Les batteries nécessitent des matières premières comme le manganèse, le nickel (originaire de Russie, Australie, Canada, Indonésie), le cobalt (origine République Démocratique du Congo), le lithium (origine Chine qui contrôle d'une main de fer les exportations et Amérique du Sud). Les grandes compagnies minières ne font rien en matière écologique (déforestations), font travailler des personnes mineures (Afrique) dans des conditions proches de l'esclavagisme, sans compter les grandes distances de transport. Les prix de ces matières premières explosent, par ex. le cobalt + 380 %, le lithium + 220 % en 2 ans. Donc bonjour l'écologie. Et le problème de recyclage après utilisation n'est pas réglé ! Avec des prévisions de produire près de 1 milliards de véhicules électrique d'ici 2050, il y a du boulot...

Par

Est en attend quoi pour la développer massivement ?!

Par

En réponse à MotherKaiser

Moi comme je crains que les voitures électrique coûtent des millions d'emplois en Europe qui seront absorbé par la chine ou autre ... cette technologie ne m’intéressera pas avant d'avoir du recul là dessus.

Pour moi l’écologie n'est pas suffisante pour justifier un tel massacre programmé de notre industrie. Surtout que c'est pas non plus 10X plus polluant les caisses thermique

L'hybride c'est une excellente piste mais le full électrique ça va nous tuer économiquement, osef l’écologie, l'Europe est très peut influence en terme de réchauffement climatique en plus.

Renault fabrique toutes ses pièces ... sauf les batteries :pfff:

Mais ça ne saurait tarder :biggrin:

Peugeot va s'y mettre :wink:

Ce qui est certain, c'est que ceux qui ne seront pas présent sur ce marché vont disparaître, car le pétrole ... :coucou:

Par

Ils se tablent sur une durée de vie de 150 000 km ? La durée de vie d'un véhicule est de minimum 300 000 km. Et elle ne devrait pas être en dessous de 400 000 km. Mais bon avec ces SUV a petit moteurs downsizé ça m'étonne qu'à moitié. Et si la voiture dure 2x plus longtemps, j'aimerais bien savoir qui sera le plus polluant. Déjà c'est pas sur que ça soit le VE car il faudra 3 batteries pour les faire ces 300 000 km. Le recyclage et la fabrication étant les plus polluant :biggrin:

Par

En réponse à MotherKaiser

Moi comme je crains que les voitures électrique coûtent des millions d'emplois en Europe qui seront absorbé par la chine ou autre ... cette technologie ne m’intéressera pas avant d'avoir du recul là dessus.

Pour moi l’écologie n'est pas suffisante pour justifier un tel massacre programmé de notre industrie. Surtout que c'est pas non plus 10X plus polluant les caisses thermique

L'hybride c'est une excellente piste mais le full électrique ça va nous tuer économiquement, osef l’écologie, l'Europe est très peut influence en terme de réchauffement climatique en plus.

je suis d'accord.

déjà que le travail se fait rare alors en plus passer 100% électrique le chômage va juste triple

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire