Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Une saison de folie, qui reste dans les mémoires

Dans Moto / Sport

Une saison de folie, qui reste dans les mémoires

Il y a des moments de sport moto que l'on n'oublie pas, pour ma part plusieurs y sont gravés. Le titre d'Olivier Jacque, celui d'Arnaud Vincent pour la vitesse mais en motocross, nos français ont brillé et nous ont fait vibrer. La France contient une réserve de champion importante dans ce sport et chaque titre remporté est quelques chose d'inoubliable. Je viens donc tout doucement vers un champion en particulier. Cet homme possède deux titres de champion du monde, un en 125cc et l'autre en 250cc. C'est de ce dernier que nous allons vous parler, je dis nous car le principale intéressé a eu la gentillesse de nous répondre.


Cela fait 10 ans que Sébastien Tortelli a conquis le titre de champion du monde en catégorie 250cc. Deux ans auparavant, il s'adjugeait celui de la catégorie inférieur, la 125cc. Le 13 septembre 1998, « Dyno » comme on l'appel, devance le ténor de la catégorie, un monstre de l'histoire du motocross, Stefan Everts. Les pilotes à l'avoir battu sur une saison régulière son peu je dirais même sont très peu puisqu'à mon souvenir seul Tortelli a réalisé cet exploit. Fort de trois titres consécutifs dans la catégorie et un en 125 juste avant, Everts est l'homme à battre au début de saison. On pense donc tous que Demaria, Beirer ou Volhand pourront contrer le Belge. Mais à 19 ans et demi, Tortelli a les dents longues et à faim de victoires. Malgré une saison précédente moyenne avec une quatrième place finale et une grosse chute au Venezuela, Tortelli est présent dès le début de la saison. Ces résultats sont d'entrée à la auteur du regretté Jan DeGroot, son team manager à l'époque. Deux podiums pour l'ouverture du championnat en Espagne, Everts est déjà devant mais Tortelli se contente d'assurer sur une piste détrempé. La suite Sébastien va vous la raconter !


Une saison de folie, qui reste dans les mémoires


Une saison de folie, qui reste dans les mémoires


Portfolio (3 photos)

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il fête plutôt la perte du titre d'Everts en Grèce ;) On a vu le résultat qques années + tard qd il a réessayé Mais c'est vrai qu'il a fait mieux que Pichon qui, lui, n'a jamais réussi à battre la légende vivante du Mx

Par Anonyme

En plus cette année là, on a retiré 2 victoires de manche à Everts car son pot n'était, soi disant, pas réglementaire

Par Anonyme

10 ans avant c'était JMB en125 avec une finale àGenevede toute beautée  car il y avait égalitée parfaite avant le départ de la dernière manche et les suporters Hollandais qui voulaient faire tomlber Bayle. De la folie .Il y a eu aussi Villards 15 jours après son titre et sa deuxième place dans la manche 125-500 mais ça fait 20 ans peut etre trop jeune Mr Jouguet?

Par Anonyme

Everts n'a pas été pénalisé de deux manches!!! En seconde manche au Brésil, Everts et Tortelli s'accroche dès le premier tour. Dans la chute Everts casse son pot et termine la course comme cela alors qu'il aurait du aller le changer. Lorsqu'ils ont relevé les décibels, le sonomètre marquait 119 alors que la limite était fixée à 100. C'est donc pour cela que sa seconde place en deuxième manche lui a été retirée.Voilà pour l'histoire du zéro de Everts à cause de son pot d'échappement.

Par Anonyme

1 manche au lieu d'une, autant pour moi ;) Ca reste quand même 25 points (pas sur pour les points de la victoire) en moins donc bien plus que l'écart final entre les 2 hommes. Puis bon, Everts est fort  mais quand même pas au point de pouvoir jauger les décibels que son pot émet en plein GP et en pleine bagarre) Cela n'enlève rien au fait que Tortelli fut l'un de ses meilleurs adversaires mais bon, c'est un titre obtenu sur tapis vert. @ 2008-09-23@16:46 : C'est vrai que JMB est un des rares au mêrme niveau que le belge

Par Anonyme

Les chutes d'Everts lors du  dernier GP ne sont pas du hasard. tortelli a gagné mentalement. A l'époque c'était un monstre à ce niveau là et Everts a craqué.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire