Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Vidéo - PSA et Opel convolent en justes noces

Dans Economie / Politique / Industrie

Ce matin, au siège de Peugeot–Citroën, Mary Barra et Carlos Tavarès ont officialisé leur relation. Le président de PSA rachète Opel et Vauxhall, propriété de General Motors depuis 1929 pour un montant total de 2,2 milliards d’euros. Caradisiac s’est invité à la cérémonie de mariage.

Vidéo - PSA et Opel convolent en justes noces

Les mariés de l’année ont convolé. Carlos Tavares et Mary Barra se sont dit oui ce matin au siège de PSA à Paris. Le premier rachète la filiale européenne de la seconde et a déposé 2,2 milliards d’euros dans la corbeille de la mariée. Les sourires étaient évidemment de circonstance et la patronne de General Motors semblait ravie de se défaire d’Opel et Vauxhall, et de leurs pertes chroniques. De son côté, le boss de Peugeot-Citroën n’est pas mécontent de dépasser mathématiquement les 4 millions de voitures fabriquées chaque année et de se hisser, par la grâce de ce rachat, à la deuxième place européenne derrière Volkswagen.

 Reste que plusieurs questions restent en suspens, notamment sociales. Carlos Tavarès a tenté de rassurer les inquiets, expliquant que le redressement de PSA s’est produit sans fermeture d’usines, celle d’Aulnay étant le fait de son prédécesseur Philippe Varin, et qu’il n’y a aucune raison qu’il n’en soit pas ainsi au sein du groupe élargi. Les Espagnols semblent sur ce point plus inquiets que leurs homologues français, anglais ou allemands. Or, Opel, comme Peugeot-Citroën, dispose de plusieurs usines de l’autre côté des Pyrénées. Car si Tavarès a fait le voyage à Berlin et Londres pour rassurer les gouvernements locaux, il ne s’est pas rendu à Madrid. « Je vais appeler Mariano Rajoy [le premier ministre espagnol, ndlr] dans la journée » a-t-il promis. Quant aux salariés des usines directement concernées, il leur a adressé un simple mot doux : « tranquillo ».

D’autres questions se posent également concernant cette nouvelle alliance. Et notamment celles du positionnement des différentes marques. Là encore, le boss de PSA les a jugés très bons et ne voit aucune concurrence frontale entre Opel et Peugeot, malgré la tentative de montée en gamme du premier et le virage vers le premium du second. Soit. Quant au transfert des technologies entre General Motors et PSA, Carlos Tavarès a précisé que l’Opel Ampera-e ne pourra pas être rebadgée Citroën ou Peugeot, mais qu’elle vivra sa vie jusqu’à ce qu’un nouveau modèle lui succède. Une future Ampera-e qui ne disposera sans doute pas de la technologie General Motors.

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout cela ne nous dit pas si PSA aura le droit de vendre du OPEL dans le monde entier (Chine et USA inclus) ?

Sinon, vu que PSA va mieux, il pourrait faire revivre la RCZ et pourquoi pas en faire une marque à part entière (à l'instar d'Alpine), vu l'excellente image qu'à ce véhicule.

Par

Michel wow mais quelle coupe :bien:

Par

En réponse à Initiale Pastis

Tout cela ne nous dit pas si PSA aura le droit de vendre du OPEL dans le monde entier (Chine et USA inclus) ?

Sinon, vu que PSA va mieux, il pourrait faire revivre la RCZ et pourquoi pas en faire une marque à part entière (à l'instar d'Alpine), vu l'excellente image qu'à ce véhicule.

Envoie le pastaga :areuh:

Par

Elle est jolie Mary :fleur:

Par

Sinon c'est Michel c'est déjà six marques :oui:

Ambassador welcome :hello::coucou:

Par

En réponse à n1cool

Elle est jolie Mary :fleur:

m'en parles pas :love:

Par

les modèles actuels d' Opel sont sous brevets GM comme par exemple l' Ampera-e , l' Astra et la nouvelle Insignia Grand Sport

Lorsque la prochaines Opel seront avec des plate formes PSA , alors les deux marques seront disponibles dans le monde entier

Opel a toujours eu d' excellents moteurs essence très économes et fiables à chaine de distribution et surtout Opel a les ingénIeurs allemands pour produire des moteurs V6 ET V8 que PSA ne possède pas et PSA a les meilleurs chassis dynamiques en Europe qu 'Opel ne possède pas donc finalement tout le monde est gagnant dans ce mariage :coolfuck:

Par

Je me disais bien qu'il l avait prévu ceci pas depuis des semaines mais des mois. Opel a un avantage des V6 et ça va profiter peut-être pour la prochaine génération.

Mais le plus inquiétant c'est les modèles OPC que vont-ils en faire

Par

Tiens au mariage l'époux salue la mariée au lieu de l'embrasser ? Serait-ce un mariage à l'Américaine ?

En tout cas Félicitations à Mr Tavares et Mme Barra, je leur souhaite un heureux mariage que leur petites autos se portent bien :oui:

Par

Ca y est...la jolie Marie a réussi à refiler le mistigri qui perd du fric à une bonne poire...Well done !

Reste plus qu'à revenir dans 4 ou 5 ans avec des Chevrolet made in très loin et donc pas cher ( possiblement électriques ) pour redonner à GM une place cohérente en Europe.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire