Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voies sur berges : les temps de trajet explosent selon un nouveau rapport

Voies sur berges : les temps de trajet explosent selon un nouveau rapport

Une étude commandée par Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Ile-de-France, révèle que la fermeture des voies sur berges rive-droite a un impact sur les embouteillages bien au-delà du centre de Paris.

Après la bataille des idées, celle des rapports. Si la mairie de Paris soutient que l'évolution du trafic correspond aux prévisions et reste acceptable, une nouvelle étude indique que la situation s'est fortement dégradée depuis la fermeture d'une bonne partie des voies sur berges rive droite à la rentrée.

Ce deuxième rapport d'étape commandé par la région Ile-de-France et réalisé par un comité d'experts indépendant tend à prouver ce que les élus opposés à la mesure clamaient depuis plusieurs mois : la piétonnisation a des effets bien au-delà des quais. Les temps de parcours sur le périphérique et en banlieue ont considérablement augmenté entre septembre 2015 et septembre 2016.

Des effets sur le contournement A86

Par exemple, comme le révèle Le Figaro, dans le quartier le plus concerné sur les quais au-dessus de la rive droite, la durée du trajet a augmenté de neuf minutes le soir, soit 135 % de hausse. Boulevard Saint-Germain, autre axe de report, le trafic fait un bond de 21 %. L'étude montre que sur certaines portions du périphérique, le temps de trajet peut être allongé de 25 %. Le soir, c'est jusqu'à 20 % en plus.

Et les grands axes qui contournent la capitale ne sont pas en reste. Ainsi, aux heures de pointe en fin de journée, la durée est en hausse de 16 % au niveau de Vélizy sur l'A86. Entre Thiais et Créteil, c'est + 22 % et même + 28 % le matin.

Le rapport insiste donc sur le fait que les dégradations des conditions de circulation sont bien plus fortes que ce que la ville annonce. Il souhaite voir la Préfecture de Police en tenir compte. Mais cette dernière a également publié un premier bilan dont les résultats penchent du côté de la mairie.

Jugement favorable du tribunal administratif

Mardi dernier, Anne Hidalgo se félicitait de la confirmation par le tribunal administratif de Paris de la légalité du projet en rejetant un recours déposé fin octobre par des opposants. Le juge des référés a estimé que l'étude d'impact de la mairie "paraît suffisamment précise en ce qui concerne l’impact sur le trafic et la circulation, y compris en banlieue".

La maire a déclaré "J’invite celles et ceux qui doutaient encore de la pertinence de cette mesure, à prendre acte de ce jugement et des faits ainsi établis : oui le périmètre de l’enquête publique était pertinent, oui l’étude d’impact a été conduite avec rigueur et objectivité, oui ce projet va permettre de réduire la circulation automobile et donc la pollution, tout en mettant en valeur ce patrimoine exceptionnel de Paris".

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

hidalgo est une taliban anti voiture....

en fermant les voies sur berges....

les riverains juste au dessus vont ramasser...

désormais c'est le bouchon sous les fenetres...

fini les voitures qui roulaient en contre bas..

ils savent ce qui leur reste à faire...

aux prochaines élections...

sinon pour ceux qui viennent de la banlieu...

là aussi la demi heure de bouchon supplémentaire se payera cash!!!

mais pas pour hidalgo...

pour les députés socialistes...aux législatives...de l'ile de france!

Par

Encore une étude qui montre à sa façon qu'offrir plus de possibilité à la mobilité active était nécessaire. Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires. Non pas qu'ils ne dérangent pas mais plutôt que les citoyens ont beaucoup de mal à penser autrement, collectif, santé, efficacité... qu'ils sont incapables de s'adapter. L'éducation c'est aussi ne pas être grégaire et être acteur des progrès de son pays pour quitter le statut d'assisté. Heureusement que les exemples positifs sont de plus en plus nombreux. Bravo à Paris qui suit enfin les leaders.

Par

En réponse à cptjan

Encore une étude qui montre à sa façon qu'offrir plus de possibilité à la mobilité active était nécessaire. Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires. Non pas qu'ils ne dérangent pas mais plutôt que les citoyens ont beaucoup de mal à penser autrement, collectif, santé, efficacité... qu'ils sont incapables de s'adapter. L'éducation c'est aussi ne pas être grégaire et être acteur des progrès de son pays pour quitter le statut d'assisté. Heureusement que les exemples positifs sont de plus en plus nombreux. Bravo à Paris qui suit enfin les leaders.

Contraindre les gens à prendre les transports collectifs est une formidable régression... vers le XIXe siècle. La voiture reste le moyen de locomotion moderne par excellence, qui plus est à un prix imbattable, il faut être fou pour ne pas s'en rendre compte surtout au moment où les automobiles deviennent de plus en plus propres. L'Etat français et les collectivités devraient investir massivement dans des infrastructures routières, et vite! Enfin en faisant exploser les embouteillages, cette mairie contribue à une nette augmentation de la pollution de l'air parisien.

Par

Oui ce projet va mettre en valeur ce patrimoine exceptionnel de Paris.

Non il ne va certainement pas permettre de réduire la circulation automobile et donc la pollution...

C'est comme pour tout, il y a des compromis à faire. Les rives piétonnes sont d'après un bonne chose pour l'attractivité de la ville à travers son fleuve, la création de quais récréatifs et isolés de la circulation. En revanche, le trafique est déporté et les embouteillages augmentés, donc pollution augmentée aussi.

Par

En réponse à Bonfim

Contraindre les gens à prendre les transports collectifs est une formidable régression... vers le XIXe siècle. La voiture reste le moyen de locomotion moderne par excellence, qui plus est à un prix imbattable, il faut être fou pour ne pas s'en rendre compte surtout au moment où les automobiles deviennent de plus en plus propres. L'Etat français et les collectivités devraient investir massivement dans des infrastructures routières, et vite! Enfin en faisant exploser les embouteillages, cette mairie contribue à une nette augmentation de la pollution de l'air parisien.

La voiture est surtout un moyen de déplacement sécurisé et propre, où vous avez de la place.

On ne peut en dire autant des transports en commun parisiens bondés, sales et peu sûrs (surtout depuis les menaces terroristes).

Par

En réponse à cptjan

Encore une étude qui montre à sa façon qu'offrir plus de possibilité à la mobilité active était nécessaire. Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires. Non pas qu'ils ne dérangent pas mais plutôt que les citoyens ont beaucoup de mal à penser autrement, collectif, santé, efficacité... qu'ils sont incapables de s'adapter. L'éducation c'est aussi ne pas être grégaire et être acteur des progrès de son pays pour quitter le statut d'assisté. Heureusement que les exemples positifs sont de plus en plus nombreux. Bravo à Paris qui suit enfin les leaders.

Statut d'assisté!? Mais ceux qui pâtissent de ces décisions stupides et nombrilistes sont les TRAVAILLEURS, vous savez, ces espèces de puent-la-sueurs banlieusards qui font vivre votre chère ville et qui font vivres les assistés justement... vous parlez de plus de contrainte? J'ai l'impression d'entendre un soviétique du politburo!!! Niveau progrès, on a vu mieux!!!

Parlons-en de l'adaptation, ça fait 18 ans que je prends les transports en communs quotidiennement et c'est un cauchemar!!!! Entre le non entretien du réseau, la saturation, les "problèmes techniques" les grèves, alors Ok, je n'ai rien contre limiter les voitures dans paris, contrairement à vous, je ne suis pas un intégriste, mais êtes-vous prêt à tripler vos impots!? Parce que c'est ce qu'il faudrait pour que le réseaux de transports en communs soient au niveau de vos utopies!!!

Par

La prohibition, quelle qu'elle soit, n'arrive jamais au but escompté :

Alcool (au USA)

Drogue

Voiture.

Sexe (n'est ce pas Mme Hidalgo, vous qui vous êtes prononcée contre la prostitution et les maisons closes, il y a au moins 10 ans de cela).

Vu que cela ne marche pas, il faut faire avec :

Pour l'alcool, il y a pas de soucis

Pour la drogue : je préfère que l'état vende de la drogue au lieu des caids de banlieue.

Pour la voiture : il faut fluidifier le traffic

Pour le sexe : je préfère des maisons closes plutôt que des viols par des migrants.

Par

En réponse à cptjan

Encore une étude qui montre à sa façon qu'offrir plus de possibilité à la mobilité active était nécessaire. Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires. Non pas qu'ils ne dérangent pas mais plutôt que les citoyens ont beaucoup de mal à penser autrement, collectif, santé, efficacité... qu'ils sont incapables de s'adapter. L'éducation c'est aussi ne pas être grégaire et être acteur des progrès de son pays pour quitter le statut d'assisté. Heureusement que les exemples positifs sont de plus en plus nombreux. Bravo à Paris qui suit enfin les leaders.

Pour obtenir un début d'adhésion a de tels projets, il est nécessaire de compléter l'offre de transports en commun. Tous les trajets transversaux ou presque sont sans aucune offre adaptée et la voiture est indispensable. Ensuite, le vrai problème d'engorgement est l'arrivée dans Paris, transport en commun comme individuel et pas la circulation dans Paris.

Ces problèmes d'engorgements sont sans solution a cause d'un retard perpétuel des infrastructures face aux besoins. Il faudrait un événement comme les JO ou bien une expo universelle pour que, sur la base des besoins ponctuels de l'événement, il y ai un effort entre et un peu d'avance pour la réalisation des ces équipements.

Par

Anne Ladingo fait dégager ainsi les travailleurs-automobilistes pour accueillir à bras ouverts les clandestins.

Mais avec les sous des travailleurs.

Quand aux transports en commun, le véritable progrès serait en France une diminution drastique du droit de grèves, et ne pas faire payer les VRAIS travailleurs.

Par

En réponse à cptjan

Encore une étude qui montre à sa façon qu'offrir plus de possibilité à la mobilité active était nécessaire. Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires. Non pas qu'ils ne dérangent pas mais plutôt que les citoyens ont beaucoup de mal à penser autrement, collectif, santé, efficacité... qu'ils sont incapables de s'adapter. L'éducation c'est aussi ne pas être grégaire et être acteur des progrès de son pays pour quitter le statut d'assisté. Heureusement que les exemples positifs sont de plus en plus nombreux. Bravo à Paris qui suit enfin les leaders.

"Il faut, tout en multipliant les alternatives à la voiture individuelle, contraindre encore le mode de déplacement conventionnel, coûteux et inadapté, car les bouchons ne semblent pas rédhibitoires."

Cher ami donneur de leçons, il faut, avant de contraindre le déplacement conventionnel, proposer et améliorer les alternatives individuelles à la voiture.

Si les gens continuent de rester dans les bouchons malgré la situation qui empire, vous croyez que c'est pour leur petit plaisir ? Ou juste pour faire causer des dindons comme vous ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire