Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Voies sur berges à Paris : 168 maires écrivent à Anne Hidalgo

Dans Pratique / Vos droits

Voies sur berges à Paris : 168 maires écrivent à Anne Hidalgo

La piétonnisation de la voie sur berges rive droite a décidément du mal à passer à Paris. Un rapport sorti par la région dénonce une inquiétante inflation des temps de trajet et la congestion d’un trafic qui impacte au-delà de la seule capitale. Les conséquences de la mesure auraient été mal évaluées et c’est sur ce fondement que le tribunal administratif a été saisi. En attendant, les édiles d’ d'Ile-de-France ont décidé de monter au créneau.

C’est une information du Figaro qui se fait l’écho d’une révolte épistolaire de 168 maires d'Ile-de-France. Dans une lettre ouverte, les élus d'Asnières (Hauts-de-Seine), du Chesnay (Yvelines), d'Étampes (Essonne) ou encore d'Ury (Seine-et-Marne) regrettent « le blocage général de la circulation à Paris » mais aussi les « effets bien au-delà » de la capitale d'une mesure prise « sans concertation ».

La région Ile-de-France a reçu le soutien de la majorité des départements lors de son récent recours contre la piétonnisation de cet axe. Ce sont maintenant 200 communes qui se mobilisent. « Nous dénonçons cette indifférence à l'égard des habitants de la petite et de la grande couronne » clament les maires mobilisés.

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Des gens qui regrettent la merveilleuse image vue en illustration sans doute...

Mais pourquoi diable ces 168 maires sont ils infoutus de développer des zones d'activité sur leur territoire ( terrains à prix symboliques pour l'implantation d'entreprise, défiscalisation sur plusieurs années, pépinière d'entreprise, zone franche....) évitant à leurs chers administrés de devoir prendre leur caisse pour aller bosser à Paname ?

Par

Je vois Ury aussi....

Ury, c'est sur l'A6, juste avant Nemours....

Sûr que les habitants de ce bled doivent se sentir vachement concernés par la circulation sur les voies sur berge...

Par

Encore quelques années et les entreprises comprendront que leur avenir est ailleurs.

Puis Paris deviendra doucement mais surement un musée à ciel ouvert pour touristes fortunés (en espérant que les chinois ne fuient pas eux aussi, la réputation commence à prendre un coup)

Par

En réponse à springo

Encore quelques années et les entreprises comprendront que leur avenir est ailleurs.

Puis Paris deviendra doucement mais surement un musée à ciel ouvert pour touristes fortunés (en espérant que les chinois ne fuient pas eux aussi, la réputation commence à prendre un coup)

Quand les chinois seront partis, les frères Tang ouvriront une boutique à Ury :areuh:

Ury, ses vaches, ses près et son maire en fameux futal jaune :coucou:

Par

Il se murmure qu'une borne de recharge électrique discount pourrait être posée place de la mairie.

Pour biberonner les ZoZo qu'auraient pas les moyens de rester sur l'autoroute...

Les frères Tang n'auront plus qu'à y disposer un stand Pipas pour faire patienter 1h 1/2 les gens en attendant de pouvoir repartir...

Par

En réponse à roc et gravillon

Des gens qui regrettent la merveilleuse image vue en illustration sans doute...

Mais pourquoi diable ces 168 maires sont ils infoutus de développer des zones d'activité sur leur territoire ( terrains à prix symboliques pour l'implantation d'entreprise, défiscalisation sur plusieurs années, pépinière d'entreprise, zone franche....) évitant à leurs chers administrés de devoir prendre leur caisse pour aller bosser à Paname ?

Pour développer des zones d'activités, il faut du terrain et du pognon.

La plupart de ces communes ont peut-être de la place mais pas de pognon, ou l'inverse.

Et puis un projet de création de zones d'activité ne se fait pas en claquant des doigts!

Par

En réponse à roc et gravillon

Je vois Ury aussi....

Ury, c'est sur l'A6, juste avant Nemours....

Sûr que les habitants de ce bled doivent se sentir vachement concernés par la circulation sur les voies sur berge...

Vu le bordel qu'a foutu la magnifique décision de la si intelligente maire de Paris, il n'est pas impossible que les effets se fassent ressentir aussi loin.

De toute façon Paris et l'IdF c'est tout simplement ATROCE côté transport, que ce soit individuel ou collectif.

Bon courage amis Franciliens, armez vous de patience, et arretez vous chez Tang :bien:

Par

Des voies sur berges désertes - bah oui on se demande pourquoi entre un mur, du goudron et le charme d'etre encadré par des boulevards embouteillés et pollué. Et un centre de Paris bloqué, créant pollution et faisant fuir les passants - d'où des faillites en cascade. Une fois de plus, penser les problématiques de circulation par le petit bout de la lorgnette électorale sans réfléchir aux logiques de flux entre Paris et la petite couronne est d'une bêtise sans nom. Et va à l'opposé du but recherché, à savoir mettre en place des zones piétonnes et réduire la pollution. Cela s'appelle "penser la mobilité" et dans beaucoup de villes Européennes voire françaises cela marche. Mais cela veut dire être pragmatique et non pas idéologue, ce que malheureusement une partie de notre personnel politique ne sait ou ne veut pas faire...

Par

Si les entreprises étaient moins connes à toujours vouloir installer leur siège dans cette fosse à purin qu'est Paris / IDF, les transports seraient peut être moins infernaux ...

En attendant, continuez à vous entasser là bas.

Par

anne hidalgo veut pas les voitures qui puent des banlieusards...

éh oui...

évidemment elle a toute la région ile de france contre elle...

mais c'est pas grave...ces électeurs sont paris intra muros...

le soucis...

c'est que ces sans dents continuent de prendre la bagnole...

et les bouchons c'est directement sous les fenetres des parisiens...

plus sur les voies sur berges...

bref le piegeur piégé....

anne hidalgo la taliban anti voiture....

se fera virer...dans 3 ans....

par les bobos....parisiens...

et dans 6 mois fillon rétablira la circulation sur les berges!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire