Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voies sur berges piétonnes à Paris  : Anne Hidalgo ne faiblira pas

Voies sur berges piétonnes à Paris  : Anne Hidalgo ne faiblira pas

Êtes-vous à 7 minutes près ? C'est la question que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, pourrait poser à la rentrée à ceux qui sont contre la fermeture d'un tronçon des voies sur berges rive droite.

C'est bien connu, après la plage, les embouteillages ! Et cette année, cela ne concernera pas que les vacanciers de la Côte d'Azur. En effet, après la désormais traditionnelle opération « Paris-Plage », 3,3 kilomètres de voies sur berges rive droite ne seront pas rendus aux automobilistes à la rentrée. Ce tronçon, de l'entrée du tunnel des Tuileries jusqu'au tunnel Henri IV, deviendra piéton toute l'année.

Une nouvelle étape dans la chasse aux véhicules motorisés menée par la Maire PS Anne Hidalgo, qui a déjà rendu piéton les Champs-Élysées un dimanche par mois et a décidé d'interdire l'accès à la Capitale aux autos immatriculées avant le 1er janvier 1997 à partir du 1er juillet prochain. Rappelons qu'elle accueillera dans sa ville à la rentrée le Mondial de l'Automobile, le salon automobile le plus visité au monde, un rendez-vous où le diesel et les supercars sont encore bien représentés !

43 000 véhicules concernés

La reprise s'annonce compliquée sur ce secteur, puisque les voies sur berges sont empruntées quotidiennement par 43 000 véhicules. Une étude d'impact de la mesure, votée en décembre 2015 par le Conseil de Paris, a été révélée à l'occasion du lancement de l'enquête publique. Selon elle, les automobilistes se reporteront sur le quai haut parallèle à la voie fermée et sur le Boulevard Saint-Germain pour le trafic rive gauche. Le périphérique sera touché dans une moindre mesure.

Concrètement, qu'est ce que cela va donner pour les conducteurs ? L'étude répond en estimant les nouveaux temps de parcours. Elle indique que le trajet aux heures de pointe par le quai haut entre Concorde et Bastille prendra 17 minutes au lieu de 13 le matin, et 23 minutes au lieu de 17 le soir. Pour la rive gauche, le temps de parcours Boulevard Saint-Germain passera de 10 à 15 minutes le matin et de 10 à 17 minutes le soir.

Pour un Paris "respirable"

L'étude ajoute toutefois un « mais ». Elle précise en effet que ces augmentations des durées de trajet seront temporaires, le temps que des ajustements se fassent. Il faudra quelques semaines pour que les automobilistes adaptent leurs itinéraires ou leurs horaires, voire changent carrément de mode de transport. Pour illustrer cela, l'étude prend en exemple la rive gauche, qui est devenue piétonne en 2013 et qui avait connu un effet similaire.

Pour répondre également à l'inquiétude des élus et des habitants d'Île de France, et notamment sa présidente Les Républicains Valérie Pécresse, l'étude indique que les « impacts sur la circulation en dehors de Paris seront faibles ».

Le projet est cependant toujours contesté, notamment par l'association « 40 millions d'automobilistes » qui dénonce une mesure « catastrophique pour les riverains et usagers des axes concernés ». Mais lors du lancement de l'enquête publique, Anne Hidalgo a été claire : pour elle « il est hors de question de faiblir », ajoutant : « il s'agit de faire de Paris une ville durable et respirable ». La Maire indique que Paris ne doit pas être à la traîne dans la lutte contre la pollution par rapport aux autres grandes métropoles mondiales, en insistant sur le fait que « 60 % des Parisiens sont favorables au projet ».

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

hidalgo....BLA BLA BLA. ça devient n'importe quoi Paris depuis que cette équipe gère la ville.

Par

andre leconde vous présente son fiston florent ferriere.

Par

Vivement que la droite récupère la mairie de Paris et qu'on en finisse avec ces politiques écolo-bobo pour riches qui ne s'assument pas! vraiment détestable...

Par

Ah oui quand même, 50% a 75% de temps de trajet supplémentaire ! :eek:

Ce n'est pas rien. :bah:

Ceci étant, je ne suis pas parisien, mais ca m'embêterait de devoir rajouter environ 12 minutes par jour (Aller/Retour) a mon temps de parcours. :blague:

Ca plus le 30 qui se généralise un peu partout dans la capitale...Je ne sais pas si l'air sera plus respirable qu'actuellement mais il ne fait pas bon y vivre a Paris. :roll:

Par

En réponse à duriezro

andre leconde vous présente son fiston florent ferriere.

...aussi souriant que l'amer Dédé....

Par

+ 1

Par

En réponse à mekinsy

Ah oui quand même, 50% a 75% de temps de trajet supplémentaire ! :eek:

Ce n'est pas rien. :bah:

Ceci étant, je ne suis pas parisien, mais ca m'embêterait de devoir rajouter environ 12 minutes par jour (Aller/Retour) a mon temps de parcours. :blague:

Ca plus le 30 qui se généralise un peu partout dans la capitale...Je ne sais pas si l'air sera plus respirable qu'actuellement mais il ne fait pas bon y vivre a Paris. :roll:

Les soi-disants defenseurs de la voiture annonçait l'apocalypse avec la ferneture des berges rive gauche. Elle n'a pas eu lieu.

Comme ils n'ont aucun argument, ils annoncent la même chose pour la Rive droite. Cela n'aura pas lieu.

A noter que l'impact routier ne sera que provisoire car, contrairement à ses défenseurs, l'automobiliste, que perd 7 minutes ou 12 ou plus, n'est pas con comme un balai et changera d'itinéraire.

Par

Tout ça à cause de mecs traversant Paris "à pinces" en futal jaune... C'est certains, ceux qui ne travaillent pas ont le temps !

Par

En réponse à mekinsy

Ah oui quand même, 50% a 75% de temps de trajet supplémentaire ! :eek:

Ce n'est pas rien. :bah:

Ceci étant, je ne suis pas parisien, mais ca m'embêterait de devoir rajouter environ 12 minutes par jour (Aller/Retour) a mon temps de parcours. :blague:

Ca plus le 30 qui se généralise un peu partout dans la capitale...Je ne sais pas si l'air sera plus respirable qu'actuellement mais il ne fait pas bon y vivre a Paris. :roll:

J'y vis à Paris, il y fait aussi bon vivire qu'ailleurs et si il y bien un truc qui me dérange, c'est bien les bagnoles.

Par

Mme Foldingo, en quoi une voiture qui roule 7 minutes de plus ça pollue moins ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire