Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voiture autonome : Uber suspend ses essais après un accident

Voiture autonome : Uber suspend ses essais après un accident

Les autos autonomes testées de l'autre côté de l'Atlantique par Uber sont à l'arrêt. Vendredi, l'une d'elles a été impliquée dans un accident. Un souci supplémentaire pour la société américaine.

Le moindre raté d'une voiture autonome fait le tour du monde, preuve que cette technologie semble susciter à la fois intérêt et inquiétude. Il est vrai que dans ce cas l'image peut marquer les esprits : on y voit un XC90, le gros SUV de Volvo, couché sur la chaussée.

Le tout-terrain n'est pas directement en cause puisqu'il a été percuté par un véhicule qui lui a refusé la priorité. Cela s'est passé vendredi dans la ville de Tempe, en Arizona. Prudent, Uber a donc décidé de mettre en pause l'ensemble des voitures autonomes qu'il teste à Tempe, Pittsburgh et San Francisco dans le cadre d'un partenariat signé avec Volvo. L'entreprise attend les résultats de l'enquête sur cet accrochage avant de reprendre les roulages.

L'accident n'a pas fait de blessé grave. Le XC90 ne transportait pas de client à ce moment-là, mais il y avait un ingénieur à son bord, comme dans chaque véhicule autonome Uber. C'est un nouveau coup dur pour la société américaine spécialisée dans les voitures avec chauffeur, en pleine tourmente depuis le début de l'année. Vol présumé de technologie, accusation de sexisme ou encore logiciel pour éviter à des chauffeurs d'être repérés par les autorités : Uber enchaîne les scandales. Plusieurs dirigeants ont quitté l'entreprise ces dernières semaines.

Mots clés :

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si un conducteur fonce sur une voiture autonome il ne peut y avoir de miracle. La dashcam restera indispensable encore longtemps en Russie !

Par

À la différence de l'humain, le robot n'a pas de réflexes

L'ordinateur va faire en sorte de ne jamais créer d'accidents mais il ne pourra pas prévoir la réaction des autres usagers qui sont imprévisibles et donc éviter les accidents :bah:

Par

En réponse à Megatiti81

À la différence de l'humain, le robot n'a pas de réflexes

L'ordinateur va faire en sorte de ne jamais créer d'accidents mais il ne pourra pas prévoir la réaction des autres usagers qui sont imprévisibles et donc éviter les accidents :bah:

Si il est programmé pour, si. Dans une certaine limite, bien sur. Tout comme toi tu peux prévoir que la moto va te doubler par la droite sur l'autoroute, mais que tu ne peux pas prévoir (ou ne peux rien y faire) si le gars qui te suis en téléphonant t'emplafonne au feu rouge.

Par

Par contre (au moins pour l'instant), l'ordinateur n'est capable de tenir compte que de ce qu'on lui a appris à tenir compte. Il ne sait pas (au moins pour l'instant) apprendre à partir des nouveaux cas qu'il va être amené à croiser.

Par

On en revient a ce que je (et d'autres) disais dés le début.Comment gérer l'imprévu,un animal,une personne qui surgit a l'improviste,a moins de créer des couloirs réservés...et encore,combien les respectent?

Par

C'est probablement une Tesla en conduite autonome qui a refusé la priorité. Tesla continue ses tests , également , mais avec leurs clients :(

Par

C'est probablement une Tesla en conduite autonome qui a refusé la priorité. Tesla continue ses tests , également , mais avec leurs clients :(

Par

On peut pas prévenir les con***d qui coupe les priorités mais il a fait fort pour renverser une telle bête.

Par

En réponse à beniot9888

Par contre (au moins pour l'instant), l'ordinateur n'est capable de tenir compte que de ce qu'on lui a appris à tenir compte. Il ne sait pas (au moins pour l'instant) apprendre à partir des nouveaux cas qu'il va être amené à croiser.

Un ordinateur exécute ce qu'un humain a programmé, nous ne sommes pas encore dans l'air de terminator @skynet.

Ce qui explique pourquoi la voiture autonome n'est pas prête d'arriver, et que certaines marques annoncent 20 à 30 ans avant d'être opé...

Par

En réponse à oxmose

Un ordinateur exécute ce qu'un humain a programmé, nous ne sommes pas encore dans l'air de terminator @skynet.

Ce qui explique pourquoi la voiture autonome n'est pas prête d'arriver, et que certaines marques annoncent 20 à 30 ans avant d'être opé...

Faut se mettre a jour sur l'informatique... ca fait quelques années déja qu'on fait des programmes capable d'apprendre à partir de l'expérience.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire