Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volkswagen : la production pourrait encore être stoppée

Dans Economie / Politique / Marché

Volkswagen : la production pourrait encore être stoppée

Le mois dernier, Volkswagen a eu un gros coup de chaud à cause de deux de ses fournisseurs particulièrement mécontents qui avaient purement et simplement coupé les livraisons. Cela a coûté plusieurs jours d'arrêt de la production pour Volkswagen et une indemnisation de 13 millions d'euros. Le patron du groupe allemand prévient qu'il pourrait y avoir d'autres incidents à l'avenir.

Le groupe Volkswagen souffre financièrement du fameux scandale des moteurs diesels mais l'industriel allemand a aussi dû faire face à la gronde de certains de ses fournisseurs se plaignant d'avoir été berné par Volkswagen qui a mis fin prématurément à des contrats avec ces fournisseurs alors que ces derniers avaient lourdement investi pour assurer la production. Le résultat fut une interruption des livraisons de la part de ces deux fournisseurs et, en conséquence, un arrêt de la production des Volkswagen Golf et Passat en Allemagne.

 

Pour s'en sortir, Volkswagen a dû négocier et accepter de payer 13 millions d'euros d'indemnités à ces deux entreprises. Les relations sont donc tendues, mais si Matthias Müller affiche une confiance toute relative en expliquant que tout ceci n'est qu'une affaire exceptionnelle, le patron du groupe Volkswagen n'exclut pas que d'autres arrêts de production (ou plutôt d'autres retards dans les délais) puissent arriver à l'avenir.


La mise en pause de la production a été courte pour Volkswagen mais les analystes avaient estimé qu'une semaine complète d'arrêt pour les Golf et Passat auraient pu coûter quelque 100 millions d'euros au groupe allemand. Autant dire que Volkswagen va tout faire pour que cela ne se reproduise pas, quitte à adoucir un peu les échanges avec les fournisseurs.

Mots clés :

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Qu'ils arrêtent un peu de jouer les victimes et qu'ils paient à leurs fournisseurs ce qu'ils leur doivent, un point c'est tout.

Par

Chez Renault, y'a du Siemens à profusion ... où comment se tirer une balle dans le pied.

Par

vu le tarif de leur voiture , ils ne risquent rien , et tant mieux , ok y en a qui critique vw , mais si cette marque disparait franchement sa craint

Par

Non, non, non, je ne veux pas le Kroire ..!!

Par

Des arrêts de prod qui ne sont pas liés à la maintenance, y'en a deja eu chez d'autres ... pas la peine d'en faire un fromage. Bon là, ça grogne un peu... mais ils vont se refaire sur les moutons.

Par

Après avoir escroqué les clients, enfumé les citoyens, menti aux autorités, VW group est maintenant en train de trahir ses fournisseurs...

Des gens biens... Vraiment!

Par

et j'ai oublié dans le cas de l'Espagne : dénoncé ses concurrents!

Par

Juste une petite question, comme ça, en passant... toujours pas d'information sur les 1,1 milliards d'Euros

que Rîno a dû sortir en urgence pour tenter de sauver Avtovaz ( comprenez Lada )?

On ne cause pas de 13 ou même de 100 millions d'Euros là les gars....

http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211258431087-renault-contraint-de-venir-au-secours-de-son-allie-russe-avtovaz-2024985.php

Par

Non, non, non, je ne veux pas le Kroire ..!!

Pour sauver....Lada !

Wharf !

Par

la prod' des Grolf et des Pattates ralentie!! Arf, pas la fin du monde, commerciaux et comptables attendront un peu leur carrosse, l'invasion des boites a chaussures aussi:biggrin::biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire