Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volkswagen: le comité d'entreprise dans la tourmente

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Volkswagen: le comité d'entreprise dans la tourmente

Entre Volkswagen et la justice c’est une solide relation qui s’est nouée depuis l’affaire du « dieselgate ». Si proche d’ailleurs qu’elle s’ancre sur d’autres thèmes que la manipulation des moteurs au sujet de leurs émissions polluantes. Cette fois, s’il y a écran de fumée, c’est au sens figuré puisque le tribunal s’interroge à présent sur la gestion du comité d’entreprise du constructeur. Et c’est plus particulièrement la rémunération du président dudit comité qui pose question.

Les avocats du constructeur Volkswagen ne chôment pas. Déjà bien occupés par le dossier du boitier électronique truqué au service d’une fausse vertu des moteurs diesels, les voilà à présent mobilisés avec cette affaire concernant le comité d’entreprise. On l’apprend, le parquet de la ville allemande de Brunswick enquête sur d'actuels et d'anciens dirigeants de Volkswagen soupçonnés d'avoir versé une rémunération excessive au président du comité d'entreprise du constructeur automobile, le représentant syndical Bernd Osterloh.

"Je peux confirmer que le parquet de Brunswick a actuellement un dossier sur des soupçons de manquement aux obligations fiduciaires", a écrit la procureure Julia Meyer dans un communiqué. En Allemagne, la dilapidation des fonds d'une entreprise est considérée comme un délit.   

Comme toute réponse, Volkswagen a déclaré que son système de rémunération des membres du comité d'entreprise respectait les dispositions en vigueur en Allemagne et que la rémunération de Bernd Osterloh avait été approuvée par des juristes extérieurs au groupe. Bernd Osterloh perçoit un salaire équivalent à celui d'un chef de division chez Volkswagen, donc inférieur à celui d'un membre du directoire, a souligné le comité d'entreprise.

Le même comité termine : "s'il avait accepté une proposition pour devenir chef du personnel, sa rémunération aurait été nettement plus élevée. Au lieu de cela, il a décidé de continuer à consacrer son temps aux employés". Un altruisme dont il faudra pourtant convaincre.

Mots clés :

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

VW champion des magouilles :bien:

Bientôt la fin de la mafia de Wolfsburg :coolfuck::coolfuck:

Par

Le monsieur sur la photo ... quel mine désespérée ...

Par

Au royaume des aveugles, les borgnes sont roi. Cupidité quand tu nous tiens. ..

Je suppose qu'il y aura des aveugles pour nous dire qu' Audi n est pas concerné. Que c'est pas pareil. que c'est de l amour. Et qu en plus d aveugler il a ses raisons que la raison ne peut comprendre.

Par

Magouille wagen. ....

Par

T as qu a dire ce que tu arrive à penser. Mais plutôt sur l article. Ou sur Audi peut être. ..

Par

En réponse à Pirelli P7

Le monsieur sur la photo ... quel mine désespérée ...

Comme toi quand tu essai de démarre ta punto pendant 30min chaque matin....

Par

En réponse à douxreveur

Commentaire supprimé.

Et elle devrait aussi disparaître cette marque avec le Carlouche qui doit être aussi au courant que ces dci polluent plus que les VAG

Par

Groupe de mafieux. Heureusement qu'ils peuvent compter sur les vaches à laits de clients idiots...

Par

le reportage d'arte sur VW a fait du bruit la justice allemande doit gesticuler pour montrer qu'il agit...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire