Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volkswagen supprime 23 000 postes en Allemagne

Dans Economie / Politique / Social

Volkswagen supprime 23 000 postes en Allemagne

C’est une conséquence supplémentaire du scandale des moteurs diesels truqués qui a entaché la réputation de la marque. Une affaire qui n’a pas que des effets juridiques. Mais aussi économique et social pour Volkswagen contraint à une totale remise en cause de sa stratégie.

C’est au tour du salarié de subir à présent le coup de ce que l’on appelle aussi le « dieselgate ». 23 000 postes vont être supprimés en Allemagne chez le constructeur.

Un effectif conséquent qui, pourtant, ne déclenchera pas l’ire sociale. Car les dirigeants et les organisations syndicales de Volkswagen sont tombés d’accord pour un tel plan qui doit permettre une économie de 3,7 milliards d'euros.

Il s’agit d’un un plan de réorientation stratégique, acté jusqu’en 2021. À cette période, 30.000 postes auront été supprimés au sein de la marque VW. En échange de ce sacrifice, la promesse faite par la direction de créer de nouveaux emplois et de faire des investissements dans les véhicules électriques. Dans ce cadre, Volkswagen créera 9 000 postes.

Voilà la situation pour l’instant. En attendant les conséquences de la dernière révélation concernant Audi, à présent pris dans les remous du logiciel truquant le résultat des émissions polluantes. Y compris pour les modèles essence…    

Commentaires (88)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les princes du Qatar (qui sont les vrais patrons) sont passés à l'action :bah:

Mais jamais ils n'auront la peu de la saucisse VW :coolfuck:

Par

In sausage VW we Trust :fleur:

Ask for them at the famous chic picnic at Courson :oui:

Available at Aldi :ange:

Par

23000 ouvriers qui vont payer pour les décisions de quelques personnes des hautes sphères , quoi de plus normal.

ça craint !

Par

En réponse à Turbo95

23000 ouvriers qui vont payer pour les décisions de quelques personnes des hautes sphères , quoi de plus normal.

ça craint !

En fait c'est surtout de quelques développeurs de chez Bosch avec leur logiciel a titre d'essai seulement (sample not for sale) :oui:

le problème il y en a chez VAG qui avaient mal lu :bah: ou pas lu du tout :buzz:

Par

En relativisant un peu, on peut se dire que dans les 23 000, il y aura une petite proportion de départ en retraite avancés, et de départs volontaires...

Par contre ce qui est étonnant c'est de parler de la création de 9 000 postes... même si c'est le domaine de l'électrique, il y a plus que certainement des compétences transférables que maitrisent certains des 23 000 dindons de la farce, non ?

Par

Enfin une petite leçon de modestie pour la grosse Bertha. Espérons juste que se ne soit que le début :coolfuck:

Par

Enfin un petite leçon de modestie pour la grosse Bertha. Espérons que se ne soit que le début :coolfuck:

Par

C'est beau, C'est Bosch :fleur:

Invented for Life :cubitus:

http://www.logiparc03.com/contenu/fck/image/bosch(1).jpg

Par

On s'enfout, la dernière Golf elle claque sa mère!

Par

En réponse à Math_32

Enfin un petite leçon de modestie pour la grosse Bertha. Espérons que se ne soit que le début :coolfuck:

faut croire que malgré le matelas de billets sur lesquels étati assis VAG que cela ne va pas suffire pour absorber le choc infligé par l'administration américaine. :oui:

protectionnisme bonjour :coucou:

un bon conseil à nos constructeurs, n'allez jamais là bas, le marché indien ou iranien sont plus prometteurs :wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire