Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Volvo : à fond vers l’électrique

Volvo crée l’évènement ce mercredi matin en annonçant une stratégie d’électrification très volontariste : à partir de 2019, il ne lancera plus que des moteurs hybrides ou 100% électriques !

Entre 2019 et 2021, Volvo/Polestar lancera 5 modèles électriques. Le reste de la gamme adoptera l'hybridation, de sorte qu'on ne trouvera plus de Volvo à motorisation 100% thermique.
Entre 2019 et 2021, Volvo/Polestar lancera 5 modèles électriques. Le reste de la gamme adoptera l'hybridation, de sorte qu'on ne trouvera plus de Volvo à motorisation 100% thermique.

Volvo est l’un des constructeurs les plus en forme actuellement : après avoir battu des records en 2016, il continue sur cette bonne lancée avec des ventes en croissance de 8,2% au premier semestre. C’est dans ce contexte porteur que le Suédois, qui appartient au groupe chinois Geely, annonce qu’à partir de 2019, il s’engagera totalement dans la voie de l’électrification de sa gamme.

Cela se traduira par le lancement de cinq modèles 100% électriques entre 2019 et 2021 : trois le seront sous les couleurs Volvo, tandis que les deux autres seront fabriqués par Polestar, sa branche « hautes performances » qui devient donc une marque à part entière, avec pour but de concurrencer notamment l’américain Tesla, qui a vendu 76 000 voitures l’an dernier et reste pour l’instant bien seul sur le dossier de l’électrique haut de gamme.

Parallèlement à ça, Volvo introduira des versions hybrides rechargeables et semi-hybrides (un petit moteur électrique et/ou un système de récupération d’énergie au freinage apportent un complément de puissance à bas régime ou dans les phases d’accélération) sur les voitures existantes, essence ou diesel. «Cette annonce marque la fin des véhicules uniquement alimentés par moteur à combustion », précise le patron de Volvo Håkan Samuelsson, dont on se souvient qu’il avait récemment déclaré dans la presse allemande ne pas vouloir développer de nouvelle génération de moteurs diesel en raison de la hausse de coûts liée à la nécessité de répondre à des réglementations toujours plus sévères.

Alors qu’il a vendu 534 000 voitures dans le monde en 2016, Volvo a pour objectif affiché d’écouler un million de véhicules électrifiés chaque année à l’horizon 2025. On peut raisonnablement penser que sa nouvelle stratégie sera celle qu'adopteront aussi les constructeurs premium allemands. Un dossier à suivre de près en septembre au prochain salon de Francfort, deux ans après la déflagration du dieselgate qui continue de bousculer l’industrie automobile.

Mots clés :

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bonne nouvelle pour Polestar. Une berline haute performance c'est plus cool en 100% électrique qu'avec un 4 cylindres.

Par

Ben ouai, logique implacable, les différents constructeurs vont se livrer une lutte à mort pour différencier les différentes technologies électriques, car un moteur electrique contre un moteur electrique c toujours le même à peu de chose prêt sauf puissance, ça va se jouer sur l'autonomie, la frugalité, la légèreté, l'efficacité, le prix...

Gare à ceux qui vont s’entêter dans le full thermique, ça va basculer d'un coup, toujours cette fameuse date butoir de 2019 qui revient sans cesse...

Par

En réponse à mdb92

Ben ouai, logique implacable, les différents constructeurs vont se livrer une lutte à mort pour différencier les différentes technologies électriques, car un moteur electrique contre un moteur electrique c toujours le même à peu de chose prêt sauf puissance, ça va se jouer sur l'autonomie, la frugalité, la légèreté, l'efficacité, le prix...

Gare à ceux qui vont s’entêter dans le full thermique, ça va basculer d'un coup, toujours cette fameuse date butoir de 2019 qui revient sans cesse...

D'un autre côté fin des années 90 début 2000 tu avais 2010 pour l'hydrogène :)

Pour l'instant les VE ou les véhicules hybrides ne sont pas à la portée de tous et certains pays (bcp) y sont très réfractaires voire pas du tout près.

J'ai du mal à imaginer que les USA, le continent africain , une grande partie de l'Asie ou l'Amérique du Sud souhaitent/puissent passer aux VE ou hybrides.

Chez nous , c'est en marche , dans bcp d'autres pays j'ai des doutes.

D'un point de vue écologique les VE seraient d'ailleurs bcp plus polluants à l'usage que des thermiques. Nous en avions d'ailleurs discuter il y a quelques mois .

Par

Quand j'écris plus polluants , je parle de pays dans lesquels l'électricité est en majorité d'origine fossile.

Par

Pour en revenir à volvo. J'ai essayé (et craque) sur un xc90 T8 (hybride) . Le système est bien pense , très agréable à utiliser .Par ailleurs , leur système hybride ne prend pas de place dans le coffre et conserve les 6 et 7 eme place.

On voit que l'hybride a été pense des la conception du véhicule et pas adapté par la suite.

Par

En réponse à Marco406

D'un autre côté fin des années 90 début 2000 tu avais 2010 pour l'hydrogène :)

Pour l'instant les VE ou les véhicules hybrides ne sont pas à la portée de tous et certains pays (bcp) y sont très réfractaires voire pas du tout près.

J'ai du mal à imaginer que les USA, le continent africain , une grande partie de l'Asie ou l'Amérique du Sud souhaitent/puissent passer aux VE ou hybrides.

Chez nous , c'est en marche , dans bcp d'autres pays j'ai des doutes.

D'un point de vue écologique les VE seraient d'ailleurs bcp plus polluants à l'usage que des thermiques. Nous en avions d'ailleurs discuter il y a quelques mois .

Concernant les pays pas encore prêts pour l'électrique, Volvo continuera de proposer des véhicules semi-hybrides (comme précisé dans l'article) et qui ne nécessitent aucune alimentation électrique pour recharger la batterie. En effet, il s'agit d'un système dynamique qui récupère de l'énergie en fonctionnement pour la restituer quelques secondes plus tard.

Pour ma part, je pense que cette stratégie peut être gagnante surtout si les avancées dans l'hybridation et l'électrique sont importantes. Mais je ne me fais pas trop de soucis pour Volvo qui devient une petite poule aux œufs d'or pour Geely.

Par

En réponse à Pampiou

Concernant les pays pas encore prêts pour l'électrique, Volvo continuera de proposer des véhicules semi-hybrides (comme précisé dans l'article) et qui ne nécessitent aucune alimentation électrique pour recharger la batterie. En effet, il s'agit d'un système dynamique qui récupère de l'énergie en fonctionnement pour la restituer quelques secondes plus tard.

Pour ma part, je pense que cette stratégie peut être gagnante surtout si les avancées dans l'hybridation et l'électrique sont importantes. Mais je ne me fais pas trop de soucis pour Volvo qui devient une petite poule aux œufs d'or pour Geely.

Je suis bien dàccord avec toi mais penses tu que des systèmes hybrides (complexes) soient adaptés à tous les pays?

Concernant la technologie hybride de volvo (pour avoir craqué dessus) je ne peux que te confirmer qu'elle est très bien pensée et réalisée.

Par

En réponse à Marco406

Quand j'écris plus polluants , je parle de pays dans lesquels l'électricité est en majorité d'origine fossile.

L'électrique ou l'hybride rechargeable n'ont peut-être pas de sens dans ces pays, mais une simple hybride pourquoi pas.

Par

En réponse à Marco406

D'un autre côté fin des années 90 début 2000 tu avais 2010 pour l'hydrogène :)

Pour l'instant les VE ou les véhicules hybrides ne sont pas à la portée de tous et certains pays (bcp) y sont très réfractaires voire pas du tout près.

J'ai du mal à imaginer que les USA, le continent africain , une grande partie de l'Asie ou l'Amérique du Sud souhaitent/puissent passer aux VE ou hybrides.

Chez nous , c'est en marche , dans bcp d'autres pays j'ai des doutes.

D'un point de vue écologique les VE seraient d'ailleurs bcp plus polluants à l'usage que des thermiques. Nous en avions d'ailleurs discuter il y a quelques mois .

Pour certains pays il serait pourtant malin de passer à l’électrique, les pays du Sahel ou Maghreb (si toutefois ils arrivent à se débarrasser un jour des tarés terroristes) avec des surfaces désertiques à perte de vue, en mettant des panneaux solaires pourraient alimenter leur habitat et leurs voitures...

Ça viendra bien un jour...

Concernant l'hybride plug-in il a une énorme marge de progression, rien qu'avec les nouvelles batteries LG chem et un petit moteur thermique dédié ne servant qu'à les recharger, c assez robuste et simple à entretenir, un peu trop pour certain même, une full thermique serait vite larguée...

Pour l'instant c cher et peu performant car les constructeurs ne veulent pas faire baisser les ventes des full thermiques qui leur rapportent un max car la techno ultra rentabilisées... ça se voit immédiatement dans leurs choix techniques non optimisés à escient concernant l'hybride, ils temporisent... mais à force de temporiser ils laissent un boulevard aux challengers (dont Tesla) qui avancent très vite, c à double tranchant, d’où la fameuse date de 2019, qui siffle l’arrêt du consensus entre constructeurs, et le largage en règle des pétroliers... tous les hybrides fonctionnent à l'essence et pas à l'E85, bizarre non??? qu'est ce qui pourraient bien empêcher une hybride de fonctionner à l'E85??? rien en fait...

C du foutage de gueule mais qui ne va plus durer très longtemps... la preuve avec Volvo, car le petit arrangement entre amis est entrain de s'effriter comme on peut le constater, chacun va tirer la couverture à soi, pour survivre... tant pis pour les autres.

Par

En réponse à mdb92

Pour certains pays il serait pourtant malin de passer à l’électrique, les pays du Sahel ou Maghreb (si toutefois ils arrivent à se débarrasser un jour des tarés terroristes) avec des surfaces désertiques à perte de vue, en mettant des panneaux solaires pourraient alimenter leur habitat et leurs voitures...

Ça viendra bien un jour...

Concernant l'hybride plug-in il a une énorme marge de progression, rien qu'avec les nouvelles batteries LG chem et un petit moteur thermique dédié ne servant qu'à les recharger, c assez robuste et simple à entretenir, un peu trop pour certain même, une full thermique serait vite larguée...

Pour l'instant c cher et peu performant car les constructeurs ne veulent pas faire baisser les ventes des full thermiques qui leur rapportent un max car la techno ultra rentabilisées... ça se voit immédiatement dans leurs choix techniques non optimisés à escient concernant l'hybride, ils temporisent... mais à force de temporiser ils laissent un boulevard aux challengers (dont Tesla) qui avancent très vite, c à double tranchant, d’où la fameuse date de 2019, qui siffle l’arrêt du consensus entre constructeurs, et le largage en règle des pétroliers... tous les hybrides fonctionnent à l'essence et pas à l'E85, bizarre non??? qu'est ce qui pourraient bien empêcher une hybride de fonctionner à l'E85??? rien en fait...

C du foutage de gueule mais qui ne va plus durer très longtemps... la preuve avec Volvo, car le petit arrangement entre amis est entrain de s'effriter comme on peut le constater, chacun va tirer la couverture à soi, pour survivre... tant pis pour les autres.

concernant les pays d'Afrique du nord, faut pas rêver. le pouvoir d'achat y est faible, certains gouvernements léthargiques et la pollution n'y est pas vraiment une préoccupation.

et honnêtement, si la voiture électrique décolle enfin en France, ça sera surtout du fait des nombreuses contraintes qu'on nous assène. pour ne pas dire à coups de pieds dans le cul.

tant et si bien que ma prochaine caisse sera peut-être une électrique. mais plus par la force des choses que pour jouer au bobo-écolo.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire