Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Vos doigts deviendront bientôt un moyen de paiement

Dans Moto / Pratique

Vos doigts deviendront bientôt un moyen de paiement

Depuis quelques semaines, le groupe pétrolier Shell teste un tout nouveau mode de paiement appelé « Pay By Touch » dans une dizaine de stations essence dans la région de Chicago. Les bornes ainsi mises en service font appel à la biométrie, c'est-à-dire à la reconnaissance des individus par le biais, en ce qui concerne Shell, de leurs empreintes digitales. Pour payer, il suffit de poser son doigt sur un boîtier équipé d'un détecteur biométrique qui vous identifie et fait le lien entre vos empreintes digitales et votre compte en banque avant de le débiter. Il ne s'agit pour le moment que d'un test aux Etats-Unis, mais il y a fort à parier que ce mode de paiement faciliterait très nettement la vie des motards, non seulement à la pompe à essence mais imaginez le gain de temps (et d'énergie !) lors du passage au péage. Malheureusement, on a encore le temps avant que le « Pay By Touch » arrive en France…


Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pas pour l'instant, en France, sauf à changer la loi et les mentalités. Cela pourrait fonctionner correctement, associé à une carte, un badge ou un tag. Il s'agit plus de sécuriser la transaction en remplaçant un code pin de seulement 4 caractères par une "minutie" qui peut en compter jusqu'à  200, en fonction de la technologie du capteur et de l'algorithme de reconnaissance. Enfin, il faut savoir que si le constructeur utilise des capteurs de basse ou moyenne qualité, il est parfaitement faisable de créer une fausse empreinte crédible. Pour éviter cela, il faudra que le capteur dispose de moyens de vérification de la "vie" du doigt, chaleur, pulsations, mouvements, etc . Mais on y viendra vraiment que lorsque le client sera demandeur, la biométrie doit être source de confort et de service plutôt qu'une nouvelle méthode de flicage. Souces : biometrie-pratique.com.

Par Anonyme

aime pas ca! comme ca big brother saura ou on se trouve...une carte ça se prete...un doigt...?

Par Anonyme

Villa, je comprends vos réticences ! Un doigt aussi peut se prêter, il suffit de faire une copie avec du gel balistique : on prend une image avec un scanner, on agrandi pour épurer le contour puis l'on fait un négatif en 3D sur du silicone. Ensuite, on obtient un moule inversé dans lequel on peut couler le gel, qui aura la texture et le format du doigt. Pour ceux qui sont pressés, il suffit parfois d'appliquer l'image inversée sur un lecteur (type basique) et cela marche parfois. Muni de votre faux doigt, vous pouvez le presser sur le lecteur avec de bonnes chances dans environ 50% des cas. Quant à "Big Brother", il sait parfaitement où vous trouver grâce en particulier à la vidéo surveillance, aux tickets de paiements divers et aux téléphones portables ! La biométrie ne change rien à l'affaire, par contre, elle permet certaines avancées en matière d'ergonomie, de confort et de pratique. 

Par Anonyme

ca sera surtout pratique aux stations d'essence et aux péages (pour ceux qui prennent l'autoroute). Je trouve ça plutôt sympa.

Par Anonyme

pas convaincu...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire