Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Voxan : encore une chance?

Dans Moto / Pratique

Voxan : encore une chance?

C'est en tout cas ce que laisserait paraître l'avocat Gilles-Jean Portejoie, porte-parole du candidat repreneur Guillaume Maillard. Ce dernier ne désespère pas pouvoir faire vivre la société Voxan qui pourtant a été mise en liquidation judiciaire après de nombreux rebondissements ces dernières années.


L'avocat a donc fait appel auprès du tribunal de commerce de Clermont qui a ordonné l'ordre de la vente aux enchères de la société. Une suspension de procédure pour avoir une chance de sauver la société. Il confie à nos confrères de la Montagne « Il y a une volonté politique forte sur le territoire de conserver la marque. Il y a un repreneur et il maintient le site. Que veut-on de plus ? Cet appel est un signal. Je souhaite que le procureur de la République prenne la balle au bond pour faire appel lui aussi ! ».


Quant à lui, le potentiel repreneur, Guillaume Maillard, est allé à la rencontre des salariés qui sont actuellement au chômage. L'occasion pour lui de présenter aux principaux concernés son plan d'action. Pourtant tous les anciens salariés, malgré leur volonté de sauver leur société, on découvert beaucoup d'informations qui n'avait pas été communiquées. Il explique pourtant : « Je crois qu'il faut que nous nous unissions car ils ont une partie de la solution entre leurs mains ».


Le patron la Sodemo, basée à Magny-Cours, voudrait d'ailleurs faire une rencontre pour demander à Brice Hortefeux une décision politique (autre que celle qu'il avait donnée il y a quelques semaines de ne pas soutenir la marque).


Et d'un autre côté le Voxan Club de France a lancé un appel aux dons pour « sauver les meubles » de leur marque. Les fonds récoltés serviront à la vente aux enchères et dans le cas du sauvetage de Voxan, à acheter les pièces nécessaires à la fabrication des machines.


Mots clés :

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il faut vraiment sauver cette marque et sortir un roadster 600 à 800 cm3 a un prix attractif pour créer des bases solides :) Pourquoi ne pas s'associer a un constructeur automobile, Renault ou PSA par exemple pour le développement d'un moteur ? Mais que fait le gouvernement ? une marque de moto Francaise peut survivre sans problème, de nombreuses personnes seraient prêtes à acheter Francais si on leur proposé un produit attractif... les autres marques européenne y arrive... quand on voit de quelle facon Triumph a redressé la barre en 10 ans, on peut faire pareil...

Par Anonyme

pfffffffffffff Serait temps de se mettre au diapason 22:19! un 600-800 voxan, pas possble, pour perdre encore plus d'argent qu'avec des 1000, c'est la bonne idée. Renault PSA ont jeté l'idée depuis belle lurette (1ere liquidation 2002). Triumph a un magnat de l'immobilier qui "dépense sans compter" depuis plus de 15 ans pour arriver à une certaine rentabilité, relative quand même puisque la street 675 par exemple est vendue à perte! Reste effectivement aux motards d'acheter du Voxan qui a bel et bien des produits attractifs et concurentiels mais dont personne ne veut??!! Cherchez l'erreur

Par Anonyme

J'oubliais, le gouvernement n'a rien à voir dans l'histoire. Voxan est une entreprise privée (heuresement d'ailleurs), et les 12 emplois concernés n'ont aucun poids dans les chiffres. Si personne ne veut d'un produit, il disparait. C'est triste mais c'est dans la parfaite logique. Les pleureuse qui viennent donner des solutions fantasques une fois l'affaire torchée, c'est trop tard. La seule façon de faire quelque chose c'était d'en acheter quand ça existait!!

Par Anonyme

arretons la carnage!!! cessons de torturer les esprits des employés avec cette marque mort/née... finissons en définitivement. La France et les français n'aiment pas les motards et la moto, les seuls constructeurs de 2 roues préfèrent vendrent des bagnoles et il n'y a aucun lobbie pour soutenir cette industrie. La France a misé à fond sur la voiture. et Même si Voxan avait sortie une bandit ( je prends cette exemple parce que ce modèle s'est toujours bien vendu ) personne n'en aurait acheté car a prestation identique elle sortirait plus chère ( question de volume et coût de main d'oeuvre ) et le français n'achète que s'il y a un réseau. Pas de bras pas de chocolat. Aurevoir et à jamais VOXAN. créer une marque moto en France est aussi hérétique que vendre des glaçons au pole nord...La passion c'est beau mais ça doit être rentable, on n'est pas chez walt disney

Par Anonyme

je trouve tout ça très tranché et pas constructif ... Vox a manqué d'un positionnement prix/gamme intelligent, de quelques erreurs stylistiques catastrophiques, et enfin de communication. Ce sont trois points qui auraient pu être corrigés mais la cécité des dirigeants m'a semblé totale. historiquement la première vox a bénéficié d'une relation presse incroyable et d'un nombre de précommandes fabuleux... mais quand on a vu la tronche de la brêle !!!! fuite massive (moi avec) puis sort la black-magic. absolument fabuleuse mais à la fois exclusive (monoplace) et totalement hors de prix !!! elle se vend quand même, mais franchement ils auraient pu en vendre bien plus ... sauf que très peu de monde savait qu'elle existait ensuite la classic : toujours aussi chère, et toujours monoplace (c'est con !)  bon... puis l'aventure GTV : mais qui a pondu cette horreur ! on efface tout on recommence suit eaux hurlement des foules, mais trop tard ce proto à plombé la trésorerie... abandon du projet. enfin arrive le VX10 ... précédé d'un nom à la con 'nefertiti' ... dès les premiers clichés c'ets la rebellion : le style jeunz on aime ou on aime pas mais la tête de fourche c'est sûr : on aime pas... personne n'aime en fait . en tout logique la marque n'a rien changé au look d ela bête, résultat : 3 ventes ? et pourtant le matos est super bon, la marque et le moteur ont une ame, la fiabilité était au rendez-vous...  donc le prix et le look c'est fait ... reste la com. quelle com ?  je vous invite à recherche l'historique des rapports entre le boss et la presse, ça vaut le détour. je vous invite à matter les pub de lancement des produits : c'est historique (apprendre par l'erreur en 10leçons) enfin le site internet est indigne d'une agence ethiopienne. bref en terme de stratégie y'a rien à  garder et tout à jeter... dommage

Par Anonyme

Il ne faut jamais dire jamais, et pourtant je suis certain d'une chose : je n'aurai JAMAIS une Voxan:non: c'est laid, c'est ringard, ça tombe en panne...:coucou:

Par Anonyme

Franchement, les commentaires à la con que certains peuvent laisser... biensur qu'une marque Francaise à de l'avenir dans le monde de la moto... le problème est que les dirigeant de Voxan se sont plantés complétement malheureusement...

Par Anonyme

Voxan c'est quoi au juste?????????

Par Anonyme

Si t'étudies pas bien, t'auras une Voxan:fresh:

Par Anonyme

Voila le problème: il n'y a pas plus anti-français qu'un français (voir ci-dessus les messages de blaireaux qui parlent sans savoir et qui ne font que rèpèter des conneries sans même connaître un proprietaire ou une personne ayant essayè une voxan).  Sinon c'est sur que le manque de pub et de mèdiatisation a un role important dans la chute de voxan.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire