Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Voxan : les dernières machines vendues aux enchères.

Dans Moto / Pratique

Voxan : les dernières machines vendues aux enchères.

C'est comme on dit : « le début de la fin ». Une maxime qui s'accorde parfaitement avec la situation de Voxan. Après des années de bagarre pour survivre et surtout les derniers mois, la procédure de liquidation judiciaire est en route. Avec une première étape, la mise en vente aux enchères les 5 et 6 mai prochains les dernières machines de la marque.


Mais pas seulement. En plus des machines, il y aura le matériel d'exploitation, les motos d'occasions du parc ainsi que les 12 motos du musée Voxan. Une vente effectuée à l'Hôtel des Ventes de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) par les commissaires-priseurs Bernard Vassy et Philippe Jalenques (tél. : 04-73-93-24-24).


Le 5 mai sera consacré à la vente des chaînes de montage, les moules, le matériel informatique et tout ce qui servait à construire les motos Voxan. Les murs de l'usine d'Issoire (Puy-de-Dôme), qui est actuellement gagé, appartiennent à la ville et cette dernière n'a pas encore pris de décision quant à la vente ou non.


Le 6 mai sera consacré à la vente des 25 motos neuves du parc Voxan (environ 50% du prix) dont la toute nouvelle VX10, la championne 2009 du monde IRC (Intercontinental Rally Challenge) des rallyes routiers avec Thierry Sol au guidon, et sa jumelle. Vous pouvez aussi ajouter à ça le premier prototype Voxan (valeur estimée : 10 000 euros) et le concept dessiné par Philippe Starck.


Et plus curieux qu'il soit, dans quelques semaines, c'est le nom de « Voxan » lui-même qui sera mis aux enchères par le mandataire liquidateur Maître Sudre. Et même si la marque ne possède pas de brevet, plusieurs industriels sont déjà sur le coup. Ce qui est sûr c'est que de nombreux amoureux de la marque seront présents également pour faire vivre le plus longtemps possible la petite marque Française.


Source


Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ca fait chier...

Par Anonyme

J'ai du mal a comprendre .............. une marque FRANCAISE , la seule !!!!!!!! et personne n'a la volontée  (politique) de les aider ........ honte a eux , a nous ......... je suis ecoeuré notre police nationale roule en japonaise , les ricains en motos bien de chez eux!!!!!!!! pourquoi pas un contrat avec ces enfoirés de fonctionnaires........

Par Anonyme

Je pense qu'une marque aussi décalée n'a pas sa place aujourd'hui, sur un marché aussi mondialisé et compétitif, alors elle rejoint un groupe tout aussi décalé et furtif come Venturi....(mais ou sont leurs voitures...promises depuis des années.....et des années...???) Donc facile de promettre des motos dans 3 ans au moins...moi je pense que ca a été acheté pour un franc symbolique, et que ca n'aura pas de suite...Ca va faire la même fin que Venturi auto (les autos francaises...les disparues...). Quand à parler des services nationaux pour fournir des Voxan, je crois que se battre contre la fiabilité-facilité d'une BMW ou jap, ya encore du chemin...

Par Anonyme

 Industriels français réagissez !!! Et si nous mettions fin au génocide de la mécanique française qui était l'une des plus innovantes du monde il y a quelques dizaines d'année.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire