Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Voyage au coeur de l'Olympe

Dans Moto / Loisirs

Voyage au coeur de l'Olympe

C'est à Colombe, à mi-chemin entre Grenoble et Lyon que se trouve l'antre du Roi des Dieux. C'est ici qu'en 2000, les foudres de la création ont décidé d'implanter l'usine Side-bike qui produit le Zeus. Le lundi 20 novembre 2006, j'ai pu franchir les portes du Paradis et découvrir comment et par qui est fabriqué ce side-car hors du commun.


Dès la porte passée, on se retrouve nez à nez avec l'engin. Deux Zeus sont rangés dans le hall d'exposition à droite du couloir qui conduit dans l'atelier de fabrication. Au premier coup d'œil, le side ne laisse pas indifférent. C'est imposant mais les lignes restent très modernes. J'en avais rapidement croisé un sur une route de montagne mais jamais en vrai. C'est chose faite.


Voyage au coeur de l'Olympe


M. Perrin, qui a créé side-bike en 1986 et qui est actuellement Directeur du Service R&D, m'accueille dans son bureau. S'en suivra une entrevue qui me permettra d'en savoir plus sur la société et le fameux Zeus . Il m'emmène ensuite faire une visite guidée de l'atelier où sont montés les Sides.


Voyage au coeur de l'Olympe


Le bâtiment de 1500 m² est à deux pas de l'autoroute entre Lyon et Grenoble. Une belle vitrine sur cet axe très fréquenté. Les 9 personnes employées par la société peuvent ainsi rapidement rejoindre leur travail. Les 3 personnes administratives ont à leur disposition des bureaux très lumineux. C'est là que toutes les idées et concept de side-bike voient le jour. La fabrication des Zeus est confiée à 6 monteurs.


Voyage au coeur de l'Olympe


Point de chaîne de montage, tous les exemplaires sont entièrement réalisés à la main. Deux soudeurs s'occupent d'assembler les différents éléments du châssis. Aucune pièce n'est produite sur place : le cintrage et la découpe laser des tubes nécessaires sont sous-traités. Le side n'est finalement qu'un gros mécano. C'est en voyant le châssis nu, que l'on se rend bien compte qu'il s'agit d'un châssis monobloc. Cela confère une meilleure rigidité et donc une meilleure stabilité.


Voyage au coeur de l'Olympe


S'en suit ensuite le travail des mécaniciens. Il s'agit du montage sur le châssis des éléments de la partie cycle comme les bras oscillants avant et arrière. Le moteur et la boite de vitesse robotisée prennent place en position centrale arrière. C'est à cette étape que prend place tout le circuit électrique. Et il en faut des fils pour commander toute la technologie embarquée.


Voyage au coeur de l'Olympe


Voyage au coeur de l'Olympe


Pour terminer, les deux carrossiers habillent le side avec les divers éléments de carrosserie. Les pièces peuvent être en métal colorisé dans la masse ou bien nu puis peint à la couleur de votre choix. Avantage du premier cas : un prix plus bas mais le rendu métallisé est impossible. C'est pourquoi, vous pourrez choisir la deuxième solution pour donner du brillant à votre Zeus.


Voyage au coeur de l'Olympe


Voyage au coeur de l'Olympe


C'est ainsi qu'après 200 heures de montage et l'assemblage d'un bon millier de pièces, un Zeus tout neuf sort de l'usine. Un travail manuel qui fait de chaque modèle un exemplaire unique. Et j'ai eu la chance d'en essayer un pour vous. Affaire à suivre.


Portfolio (1 photos)

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Enfin du 3 roues sur Caradisiac :love: Sympa le petit compte rendu ! Je dis 3 roues par ce qu'un side-car c'est pas vraiment ça hein :pfff: Un side-car c'est au départ une MOTO sur laquelle on greffe un panier . Nous sommes donc ici loin du compte hein ! Le problème avec ce "concept" c'est qu'il n'y a plus la diversité rendu possible par le nombre de moto disponibles et le nombre de petits artisans frabiquant de vrais side-car (français ou étrangers) D'un autre coté cette approche "différente" permet de tirer les prix vers le bas et (c'est le seul actuellement sur le marché) d'homologuer le véhicule en 4 places avec port du casque facultatif dans le panier . Quand J.C Perrin à décidé de ce lancer dans cette aventure, il comptait bien faire homologuer son Zeus avec conduite accessible aux permis "B" histoire d'élargir le panel de clients potentiels mais ça n'a pas été accepté . Les "puristes" du side-car, du vrai n'ont que faire de cet "engin" qui se comporte comme une voiture, se conduit comme une voiture, et n'offre aucune des sensations d'un vrai side-car :sol:

Vous l'aurez compris, j'suis pas vraiment accro du truc, mais rassurez-vous, l'J.C à d'autres tours dans son sac, le Celtik par exemple, encore un 3 roues mais un trike cette fois . . . (moche comme un poux :p )Décidément l'a bin changé l'Jean-Claude, que de chemin parcourus depuis les sides Jeaniel :??:

Par Anonyme

Quand il se lâche le Raoul, il fait pas semblant ... :lol:

Par Anonyme

J'me lache pô, j'fais un commentaire "sérieux" :jap:

Qui c'est qu'a dit {"pour une fois"} :lol:

Par Anonyme

Chacun doit avoir son moment de gloire :lol:

:p

Par Anonyme

bonjour,

Je ne crois pas que l'on ne puisse pas accepter le Zeus comme un side car, puisqu'une grande majorité de sides carristes en possèdent un, mais là est un débat qui dur depuis les créations de Jean Claude Perrin, je parle des comètes comanches qui ont été critiqués par un bon nombre de (purristes) pensez donc 2 roues directionnels des triangles styles formules 1, barres stabilisatrices etc etc, alors le temps en a jugé autrement, et l'on préfère la sécurité aliant au plaisir, EUUUUUUU j'ai eu des anciens sides de (purristes), c'est beau, mais personnelement je n'y reviendrais pas, quand au Celtik, je crois que c'est un jugement personnel que de dire qu'il est moche, je connais un bon nombre de personne qui ont un avis inverse, et puis franchement ça ne me dérange pas de voir rouler d'autres véhicules que les caisses et autres camions. Et puis pour moi le purriste est celui qui roule avec l'engin qu'il a choisi et prend du plaisir avec, ou alors achetter ou construire les paniers en osier, ça c'est d'l'ancien et pure.

Le seul regret que j'ai c'est que Side Bike ai arretté ces anciens modèles.

Tout ceci n'est qu'un avis perso.

Jean Claude

Par Anonyme

si vouloir transporter ses enfants en bas age en sécurité, de ne pas avoir un train avant qui se tord et se ballade dans tous les virages de montagne, c'est une tare alors je suis fiers de faire partie de cet ensemble. de nos jours, il n'est presque plus possible de trouver des machines atellable avec l'accord des constructeurs, là JPC nous offre la possibilité de rouler serein merci à lui!

passé d'un GL1500 HECHARD à un 1000GTS MEGA COMETE, j'aurai du mal à revenir à l'ANCIEN TEMPS vives l'évolution.

Par Anonyme

cest géniale ca veau des€€€€€€€€€ €

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire