Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

VTC : Daimler fournisseur de Uber

Le spécialiste des véhicules de transport sans chauffeur Uber a réussi un joli coup en se mettant dans la poche le groupe Daimer-Benz. Ce dernier lui fournira des voitures pour son activité dans un futur proche. Mais les chauffeurs de la plate-forme américaine n’ont pas à se réjouir de cette nouvelle. Ils ne rouleront pas en Classe S pour autant et, même, ils risquent de ne plus rouler du tout. Puisque l’accord porte sur la mise à disposition de voitures autonomes.

VTC : Daimler fournisseur de Uber

Il n’y a pas si longtemps mode de consommation marginal et vision de l’automobile aux airs de spéculation boursière plus qu’une réalité à venir, la révolution des modes de transport de la personne s’affirme. Une vague qui s’accélère avec le courant d’une automobile autonome qui ne relève plus de la science-fiction. Dès 2020, plus rien ne sera comme avant.

Un changement majeur qui se confirme un peu plus avec cette annonce voulant que le constructeur automobile allemand Daimler aille fournir à la plate-forme américaine Uber des voitures autonomes dans les prochaines années. Pour le coup celui qui enfante les Mercedes-Benz se présente comme le premier groupe automobile à fournir ses propres voitures autonomes à Uber. Une surprise lorsque l’on sait qu’Uber a travaillé sur le thème du véhicule sans chauffeur en faisant des tests avec Volvo et Ford.

Pour ancrer encore un peu plus le projet, Uber a racheté il y a quelques mois la start-up Otto, qui s'est spécialisée dans les logiciels pour camions sans chauffeur et avait conclu en octobre un premier trajet de 200 kilomètres avec un poids lourd. "Chaque entreprise va bénéficier des compétences industrielles de pointe dans la recherche et le développement de la conduite autonome et des opérations de réseau", indiquent Daimler et Uber dans leur communiqué commun.

Il faut cependant ajouter qu’Uber n’est pas le précurseur dans ce genre d’alliance. General Motors et Lyft, un rival d'Uber, sont déjà réunis pour fabriquer ensemble une flotte de véhicules autonomes, tandis que Waymo, une filiale de Google, s’est mis avec Fiat-Chrysler pour faire grandir la même ambition.

Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

avec le 1.5 DCI Renault.....

Par

Depuis que les Merco ne sont plus "les fantasmes" des taxis

et que ces derniers n’hésites pas à préférer l'hybride

ou les diesels de la concurrence maintenant

tout aussi (peut) fiable...

...

Merco n'a plus peur de se mettre à dos une profession

qui a tant fait pour son image et ses scores de ventes..

Par

En réponse à nous75

Depuis que les Merco ne sont plus "les fantasmes" des taxis

et que ces derniers n’hésites pas à préférer l'hybride

ou les diesels de la concurrence maintenant

tout aussi (peut) fiable...

...

Merco n'a plus peur de se mettre à dos une profession

qui a tant fait pour son image et ses scores de ventes..

Les taxis continueront à acheter des Classe C et des Classe E...

Ça fait plus " Classe " paraît il

Par

En réponse à ab2o12

Les taxis continueront à acheter des Classe C et des Classe E...

Ça fait plus " Classe " paraît il

Un taxi en classe C ?

Par

En réponse à nous75

Un taxi en classe C ?

Oui ça me paraît aussi un peu petit pour un taxi la classe C.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire