Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Week-end difficile pour Clive Rambure au Vigeant.

Dans Moto / Sport

Week-end difficile pour Clive Rambure au Vigeant.

C'est sur le tracé du Vigeant que le jeune pilote fait son second résultat blanc… sur trois courses. Après une perte d'adhérence lors de l'avant-dernière épreuve, Clive Rambure ne parvient pas encore à terminer sa course… Flashback sur son week-end.


Alors Clive, quel était ton état d'esprit en arrivant sur le circuit du Vigeant ?


  • Clive : « J'étais à la foi hyper motivé et impatient d'en découdre, mais aussi dans le doute car c'est un circuit que je n'apprécie pas trop. Je m'élance donc pour ma 1ère séance libre et à chaque passage devant mon panneau je vois que mes chronos ne descendent pas, je roule moins vite que l'année dernière. En 2ème séance, après quelques modifs sur le châssis, j'arrive enfin à descendre mes chronos, mais ce n'est pas très satisfaisant, je n'arrive pas à retrouver des sensations ».

Est-ce que la tendance s'est inversée pour les qualifs ?


  • Clive : « Samedi matin, je décide de partir avec les mêmes pneus et je finis en 48,4 à la 19ème place, je n'arrive pas à rouler et à me lâcher et ce malgré quelques modifs sur le châssis. Balles neuves pour la seconde séance mais il fait beaucoup trop chaud et je me dis que j'ai fait une erreur avec mes pneus, je roule en 47,3, je suis 11ème, mais seulement 16 au général ».

Que peux tu dire de ta course ?


  • Clive : « Dimanche, sous une grosse chaleur, je prends un départ très moyen et je n'arrive pas à me faufiler comme je le voudrais dans le premier virage.

Week-end difficile pour Clive Rambure au Vigeant.


Ca m'a l'air très chaud car à chaque virage je vois des motos dans le bac à gravier ce qui fait sortir le « safety car » de sa cachette pour nous regrouper le temps de remettre la piste en état.


Au bout de deux tours, nous voilà à nouveau libérés, je n'arrive pas à en tirer profit, donc je commence à vouloir remonter quand mes freins me jouent des tours en bout de ligne droite, j'évite la chute et le bac à gravier mais pas pour longtemps, en voulant faire un intérieur à un autre pilote j'écrase les doigts sur la poignée, plus de freins, je tire tout droit dans le bac et couche la moto pour éviter le mur de pneus devant moi. Voila ma course s'arrête là, week-end décevant sans trop d'explication… ».


Même si la saison ne commence pas sous les meilleurs hospices, rien n'est encore joué. Le numéro 17 garde le moral et compte bien se lâcher sur les manches suivantes ! A suivre…


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire