Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Yamaha : le V-Max a perdu son père

Dans Moto / Pratique

Yamaha : le V-Max a perdu son père

Le V-Max de chez Yamaha était tout heureux de célébrer son trentième anniversaire avec, qui plus est, une version spéciale dite « Carbon » du plus bel effet. Mais le gâteau sera amer et les bougies difficiles à souffler car la machine si particulière de la gamme aux trois diapasons a perdu le père de son design original : Kenji Ekuan.


Kenji Ekuan avait 85 ans et il s'en est allé pour l'autre monde. Patron de l'enseigne GK Industrial Design, il avait inspiré nombre d'engins et d'objets. Du flacon de sauce au train express. C'est vous dire l'étendue de son activité et de ses sollicitations. Au milieu de cette œuvre prolifique, il y a la Yamaha V-Max qu'il laisse donc aussi à la postérité.


Son travail avait été récompensé par un Golden Compass Award, une récompense italienne que tous les designers souhaitent décrocher un jour. On rappellera que la V-Max Carbon se caractérise par des changements esthétiques avec l'ajout de fibre de carbone sur le dessus du réservoir, garde-boue avant et arrière et les caches latéraux.


Cette version se dote également d'une ligne d'échappement Akrapovic relevée. Cette version est déjà disponible dans le réseau Yamaha au prix de 22 999 euros.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire