MERCEDES

SLK

L'œil de Lynx a encore frappé

Le SLK est un succès planétaire depuis son lancement en 1996. Ce roadster à toit rigide a transformé le paysage des cabriolets par un concept (le toit rigide), un design aux proportions absolument remarquables et un positionnement prix judicieux. La nouvelle garde la recette mais monte en gamme côté prix et prestations.

La plateforme actuelle est conservée mais la Sport Leicht Kurz est de moins en moins Kurz : 4.08 de long (+72 mm dont 30 d’empattement) et 1.78 de large (+65 mm). La ligne plus chargée que l’ancienne reste réussie. Elle s'inspire des grandes soeurs SL et SLR avec un museau de F1, des passages de roues enfles et des détails (feux a LED) qui soulignent la parenté.

A l’intérieur la qualité perçue progresse fortement (vieux motard que jamais) avec du chrome et de la peinture alu au rouleau. Les interrupteurs, intégralement d’aspect alu, représentent environ 40 touches et 7 commandes rotatives rien qu’en planche. On se rapproche dangereusement d’un clavier de PC.

Si votre épouse vous emmène chez MERCEDES pour acheter un sèche-cheveux méfiez-vous… la SLK est aussi le sèche-cheveux le plus cher au monde : le système Airscarf envoie de l’air chaud dans le bas du cou pour les allemands, au dessus du crâne pour les autres. Les essayeurs de Kiruna apprécieront l’attention. En option le toit peut être télécommande (zéro PRF, 100 % dans la poche).

Le volume de coffre diminue en position coupé (300 dm3 soit – 48) et progresse en config cabrio (208 dm3 soit +33). Notez la protection de la vitre une fois repliée dans le coffre.

Moteurs : Nouveau V6 alu, enfin 4 soupapes par cylindre au lieu de 3. N’oubliez pas l'arrivée du V8 5.5 l - 367 ch - 510 Nm d'AMG en vous souvenant que la première SLK n’a eu que des 4 cylindres pendant les 2/3 de son existence.

SLK 200 1.8 l - 163 ch - 240 Nm (34 KE)

SLK 350 V6 3.5 l - 272 ch --350 Nm (vs 3.2 l – 218 ch)

SLK 55 AMG V8 5.5 l 367 ch et 510 Nm BVA7 et le double de prix de la SLK 200 : 64 KE !

CLS

Apres le monospace au ras du sol (HONDA Odyssey), voici le coupe 4 portes en forme de berline basse... Le crossover du crossover est vraiment sans fin.

Directement issu du concept de Francfort, le CLS est donc un coupe essentiellement par son étoile sur la calandre et non sur le capot. La ceinture de caisse très haute couplée au pavillon rabaisse ("chopped" disent les anglo-saxons) dégage une lourdeur rare et des surfaces vitrées de Will VS. Si l’on ajoute le porte à faux arrière surplombe d’une porte de coffre fuyante, le CLS ferait passer un coupé Série 6 pour une ballerine.

L’accès a bord est facilite par des portes sans cadre permettant de se cogner au pavillon avec de l’élan. A l’intérieur l’ambiance est typée septuagénaire bronze équipé d’une Rolex en or au bras gauche et d’une fausse blonde 30 plus jeune au bras droit : planche de bois verticale et cuir crème singeant JAGUAR.

Coffre avalant 505 dm3 de Vuitton ou de sacs de golf.

Plateforme de Classe E et sélection de moteurs respectables :

CLS 350 V6 3.0 l - 272 ch - 350 Nm

CLS 500 V8 5.0 l - 306 ch - 460 Nm

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

MINI

CABRIOLET


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

BMW avait annonce la la couleur au lancement de la berline : MINI est une marque et non un modèle. Le succès mondial de la berline (175 000 dans le monde en 2003, +22 % vs 2002) est un encouragement de taille. Comme pour la berline, ce cabrio en toile prend ses racines dans le passe. C’est bien sur un 2+2 hobbits, mais, comme sur la Série 6, BMW innove dans les fonctionnalités : en plus du choix capote fermée / capote ouverte, la MINI permet de faire coulisser la partie centrale de la capote pour avoir en série un toit ouvrant en toile façon Twingo. Au cas ou on voudrait prendre l’air tout en restant capote… C’est celaaaa oui, c’est celaaaa.

Dimensions, empattement et design sont conserves de la berline. Malgré une capote à moitie enfoncée dans le coffre (plus que sur la Beetle ou la PT), la vision arrière reste très limitée par le monstrueux ensemble appuis-tête / arceaux fixes. Capote fermée l’épaisse custode sera l’alibi final pour laisser sa voiture en warning sur les passages piétons des beaux quartiers.

Le coffre s’ouvre dans le sens historique avec d’immondes charnières en hommage a l’ingénierie britannique du 20eme siècle. Volume symbolique (165 dm3 capote fermée et 120 capote ouverte) mais qui peut atteindre 605 dm3 avec la banquette AR rabattue. Moteurs : idem berline sauf diesel et Cooper S pour l’instant.

On attend avec impatience le reste de la gamme AUSTIN (Maxi, Allegro, Princess, Montego…) réinterprété par BMW... En attendant, Carrozzeria Castagna présente a ce salon une transformation de MINI en break Countryman avec bois extérieur et rotin intérieur pour 10 KE. Le vrai est en gestation.

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

MITSUBISHI

COLT


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

Dégainée au Japon fin 2002, la Colt change de centrage et devient un petit monospace du segment B (3.87 m de long pour un 1.55 m de haut et 1.68 de large). Positionnée face à la HONDA Jazz (Fit au Japon), elle n’a jusque la tire que des balles à blanc face au best-seller local.

Avec son air de Classe A momolle au capot rembourre, elle ne révolutionnera pas le paysage européen, mais son empattement long (2.50 m idem Idea 2.51 m, Jazz 2.45 m) lui permet d’afficher une habitabilité correcte.

On note des changements profonds par rapport au modèle japonais : protection périphérique (pour se conformer aux coutumes locales de parking), rétros sur vitre fixe de porte au lieu de drapeaux (pour gagner du PRF).

A l’intérieur la planche de bord est entièrement différente (afficheurs radio au centre) et la modularité s’aligne sur les modèles européens récents avec banquette AR coulissante en 2 parties (2/3-1/3) et dossiers inclinables. Le tout s’extrait complètement de la voiture. Boite a gant réfrigérée et prise 12V dans le coffre.

Naissance a Born (Pays-bas) dans l’usine des SMART Forfour.

COLT 3 portes (faux concept-car)


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

Version coupe 3 portes au look plus sportif derive des concepts CZ2 et CZ3. Commercialisation imminente.

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

NISSAN

QASHQAI (Concept-Car)


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

1er Concept-Car de NISSAN Design Europe, le studio ouvert à Paddington (Londres) en janvier 2003. QUASHQAI est un crossover de segment C sans pied milieu avec d’énormes passages de roues et des portes AR "suicide". Le nom n’est pas la prononciation japonaise de "cash-cow" (quoique) mais proviendrait d’une tribu perse.

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

OPEL

OPEL TRIXX (Concept-Car)


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

La SMART vue par OPEL c'est a dire avec une modularité absente de l'original. La compacité est certes moins marquée (3.04 vs 2.50) mais la Trixx peut emporter 3 personnes avec 3 portes (et même un siège enfant en plus). Empattement (2.00 m) et largeur (1.66 m), plus automobile que le pot de yaourt sarrois.

Côté modularité OPEL commence à énerver sérieusement le landerneau automobile. Apres Zafira, Meriva et Signum, Trixx met la barre très haut : siège passager arrière gonflable, siège enfant rabattable, siège passager avant repliable, girafon dans le toit a commande électrique pour trimballer le sapin de Noël (c'est luxueux pour un sapin). La longueur de chargement atteint 1.53 m sur 3.04 m de hors-tout. Un ratio a battre. 890 dm3 de volume maxi. Le tout dans un design pas Trixxtounet du tout.

Moteur : 1.3 l CDTI (le 1.3 l JTD de FIAT).

TIGRA TWIN-TOP


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

Construit sur la base de la Corsa, ce roadster à toit rigide remplace le coupé Tigra (1996-2002) et vient se battre avec les autres décapsulées fun d’un segment qui bouge (StreetKa, 206 CC, Pluriel…). Avec ses porte à faux réduits et sa ligne plongeante il présente une sportivité affirmée en cohérence avec la récente Astra. Le choix d’un strict 2 places comme la StreetKa risque de réduire la diffusion du joujou mais facilite le traite design en diminuant la taille du toit a ranger. Les détails sont soignés comme l’arceau métallisé, profilé en forme de vague derrière les passagers.

Une fois fermée, la Twin est moins Top : l’épaisse custode systématiquement gris métal lui donne un look de hard-top boulonne pour passer l’hiver.

Volume de chargement intéressant de 444 dm3 en coupe et 254 en cabrio (71 dm3 supplémentaires derrière les sièges). Profitant de la tuyauterie en place, le coffre s’ouvre aussi de manière éléctrohydraulique.

A l’intérieur, RAS. Le carrosse se transforme en citrouille, enfin en voiture de location. Ah si, une coquetterie empruntée à VW/AUDI/SEAT : un triangle de liaison console tunnel est plaque sur cette planche de Corsa.

Conception et fabrication par Heuliez qui produit déjà le toit des 206 CC.

Moteurs 100 % essence :

1.4 l 90 ch

1.8 l 125 ch

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

PEUGEOT

307 Tricorps

L'œil de Lynx a encore frappé

Le tricorps 307 conçu pour la Chine et produit exclusivement à Wuhan à l’honneur de la grande presse à Genève. Il est vrai qu’elle ne déparerait pas les routes européennes, même si elle paraît haute sur patte. Avec ses 4.47 m (Mégane 4.49 m), ses 3 glaces latérales et son coffre généreux (506 dm3, Mégane 520), il se veut statutaire et élégant, proche d’un M2 (Mégane aussi). Volumes Chine prévus 15 000 cette année, 50 000 en 2005.

Moteurs : 1.6 l 110 ch et 2.0 l 136 ch

407

L'œil de Lynx a encore frappé

Lancée il a 7 ans et demi la 406 avait bien vieilli, se permettant même de rester un ton au-dessus des 307 et 607 en matiere de filtrage de suspension. La relève arrive sous la forme d’une berline et d’un break au design nettement moins "Le Quesnoy" et school bus versaillais que les précédents.

Avec 4.67 m pour la berline (Laguna 4.58 m), la 407 est une grande voiture pour se garer mais pas pour ses passagers. L’empattement est identique à Laguna (2.73 m vs Laguna 2.74), la croissance profitant avant tout au porte a faux avant pour le refroidissement du V6 diesel et passer le choc piéton. Budget bouclier à prévoir car il frottera a coup sur dans les sorties de parking souterrains.

La 407 confirme l’agressivité du concept-car Elixir : gueule béante à effrayer les moustiques, immense pare-brise imposant essuie-vitres antagonistes et vitre fixe embarquée sur porte. Les antibrouillards verticaux très extériorisés et les bavolets prolonges sur les portes achèvent d’asseoir la voiture. Outre le galbe de la face avant, on retrouve le déséquilibre sportif entre l’allure très plongeante jusqu’au pied milieu des 206 / 307 et une partie postérieure râblée ornée de feux carry-over d’AUDI.

La planche de bord est ultra classique avec un écran de navigation qui devient multifonctions à condition d’avoir une bonne vue, ce qui n’est pas vraiment le cas des post-familiaux de ce segment. La qualité perçue semble en forte hausse. Les équipements marquants : boite à gants climatisée, rangement dans l’accoudoir central AR, rideau pare-soleil dans les portes AR (où vont-ils chercher tout cela ?). Airbag de genou sous la colonne de direction (cf. TOYOTA Avensis) pour viser les 5 étoiles.

Le coffre est annonce à 407 dm3 pour ne pas occuper trop de place mémoire chez les vendeurs. Ce n’est pas brillant-brillant pour un tricorps de 4.67 m (307 tricorps = 506 en 4.47 m, Mégane tricorps = 520 en 4.50 m). Le train arrière est en partie responsable ce chiffre. Cette plate-forme de C5 modifiée est dotée d’une suspension doubles triangles AV à pivots indépendants et multi-bras AR avec amortisseurs inclinés. Cela fait moins rêver les papys que l’Hydractive mais c’est plus efficace est un peu moins cher. Bras alu et suspension pilotée sur V6.

Moteurs : en gras = au lancement

1.8 l - 117 ch - 163 Nm

1.6 l HDI - 110 ch - 240 Nm (260 Nm avec overboost)

2.0 l - 136 ch - 190 Nm

2.0 l HDI - 136 ch - 320 Nm (340 Nm avec overboost)

2.2 l - 160 ch - 217 Nm

V6 2.7 l HDI - 200 ch - + de 400 Nm

V6 3.0 l - 211 ch - 290 Nm


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

Break SW à l’automne avec toit verre, lunette ouvrante mais banquette AR et non sièges séparés. Le coupe, cette fois house made, est pour 2005.

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.

ROLLS-ROYCE

100 EX


L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé
L'œil de Lynx a encore frappé

Ce sont les concessionnaires de Monaco et LA (le core market de cette niche) qui vont être content car rouler en ROLLS cabrio, c’est cumuler les deux plus hauts degrés du show-off automobile. Avec seulement 500 ROLLS l’an dernier (vs 800 BENTLEY), BMW est pour l’instant domine par VW à la suite du dépicage du patrimoine britannique. Il est vrai que le plan gamme de BENTLEY est déployé mais pas celui de ROLLS. De toute façon faire de grosses marges sur 500 voitures par an ou 800...

Que pensez-vous des nouveautés de Genève? Quels sont vos modèles préférés, ceux que vous trouvez ratés ? Venez en parler sur notre forum.