Essai - Renault Scénic 1.3 TCe 160 : une étoile dans le coeur

Renault introduit, en primeur sur le Scénic, un tout nouveau moteur essence conçu en collaboration avec Mercedes. Le 1.3 TCe décliné en 3 niveaux de puissance est plus modulable, plus léger et sera implanté sous le capot d’un million de véhicules par an. Que donne ce nouveau bloc ? Réponse au volant d’une version 160 ch.

En bref :

Nouveau moteur Renault/Mercedes
4 cylindres suralimenté
3 niveaux de puissance

Face au désamour des Européens et des Français pour le diesel (-20% depuis 2012 en France), principalement pour des raisons fiscales, les constructeurs s’adaptent avec des solutions électriques, hybrides et surtout essence qui sont bien moins coûteuses en développement. C’est précisément le cas de Renaut qui a profité de son partenariat avec le géant Daimler pour développer une nouvelle génération de moteur thermique : le HR13 (c’est son petit nom de code).

Ce tout nouveau 4 cylindres essence suralimenté a été conçu conjointement par les deux marques. Il est assemblé à Valladolid en Espagne et poussera à la retraite l’actuel 1.2 TCe. Plus léger et surtout plus modulable, il aura pour mission d’animer un million de véhicules par an sous différents blasons à commencer par ceux de l’Alliance (Renault, Nissan, Dacia) mais aussi de Mercedes qui l’utilisera pour ses modèles compacts (Classe A, Classe C et leurs dérivés).


 Le nouveau moteur 1.3 TCe est proposé en 3 niveaux de puissance 115, 140 et ici 160 ch

Les motoristes sont repartis d’une feuille blanche pour dessiner ce bloc qui innove sur plusieurs points avec l’apparition d’une culasse en triangle pour une meilleure implantation, une pression d’injection augmentée (250 bars), une soupape de décharge du turbo électrique plus fiable, une chemise de cylindre travaillée à la torche plasma offrant une meilleure combustion et enfin une distribution variable à linguets pour réduire les frottements.

Décliné en trois niveaux de puissance (115, 140 et 160 ch), ce 1.3 TCe vient combler un déficit au catalogue du constructeur sur les puissances médianes. Grâce à sa faible cylindrée, il revendique des émissions de CO2 mieux maîtrisées  - qui ne dépassent pas 125 g/km (malus maximum de 113 €) - et un couple supérieur d’en moyenne 30 Nm. Sur le papier, il arrive au bon moment pour défier ses concurrents comme par exemple  le groupe PSA, qui mise sur le Puretech, un 3 cylindres suralimenté. En prime, ce moteur de grosse diffusion est compatible avec la boîte auto EDC de plus en plus sollicitée par les clients. Le 1.3 TCe débutera sa carrière dès le mois de mars 2018 sous le capot du Scénic avant d’être implanté à la suite du salon de Genève dans le Captur puis la Mégane, etc.


 Le Scénic est le premier modèle à bénéficier du nouveau 1.3 TCe

C’est au volant d’un Scenic « court » que nous avons réalisé cet essai dans une définition 160 ch, cette dernière, comme les autres (115 et 140 ch) étant obtenue via un simple réglage "software" de la cartographie moteur. Il est associé à une boîte mécanique qui, pour une fois, ne cantonne pas le dernier rapport au rôle de figurant. Silencieux et bien équilibré au ralenti, il signale davantage sa présence dans les tours. Par exemple, sur autoroute à vitesse stabilisée, il n’a plus rien de discret et nous rappelle très vite sa faible cylindrée. 

L’agrément se matérialise par une souplesse d’utilisation à bas régime et une grande disponibilité, ce qui le rend compétent en conduite urbaine. Le couple maxi (240 Nm) est disponible sur une longue plage d’utilisation, ce qui permet de reprendre bas sans être contraint de tomber un rapport. L’idéal pour les dépassements sur réseaux secondaires. S’il est plus vif en bas et à mi-régime, il a en revanche moins de coffre et d’allonge que le TSi 150 du groupe Volkswagen et le 3 cylindres Puretech 130 de PSA, tout du moins entre les essieux du Scénic, qui dépasse les 1 400 kg. Gageons que sous le capot d’une Mégane ou d’un Captur, même en version 115 ou 140, il s’exprimera davantage.


Son appétit à la pompe n’a rien d’extraordinaire mais rien d’alarmant non plus, avec une moyenne de 7,8 l/100 km relevée durant notre essai contre 5,6 l/100 km annoncée (normes NEDC). Du côté du porte-monnaie, il vous en coûtera 31 600 € au bas mot pour vous offrir les services de cette version TCe 160 ch qui subit un malus très léger de 113 €. Un prix légèrement supérieur à la moyenne de la catégorie en raison d’un équipement de série plus complet. En revanche, vous ferez quelques économies d’entretien puisque la distribution est assurée par une chaîne qui ne nécessite pas de remplacement.


A la conduite, le monospace de Renault s’en tire avec les honneurs. Le maintien est excellent et l’amortissement efficace malgré la présence de jantes de 20’’. A vivre, le français sacrifie l’espace à l’arrière au profit du design et perd les sièges individuels, remplacés par une banquette fractionnable (2/3 – 1/3), coulissante et rabattable. Le coffre atteint 506 litres. Ce n’est pas le meilleur de la catégorie mais il s’en sort grâce à l’astucieux système « One Touch » qui rabat électriquement les sièges arrière. Le Scénic compense son faible espace arrière par quelques astuces comme la très pratique console centrale coulissante, la grande boîte à gants (11 litres) réfrigérée, les tablettes aviation ou les rangements sous les sièges, livrés de série. 

 

Portfolio (15 photos)

Commentaires (175)

Par

enfin un moteur essence chez Renault !!! le 1.2 tce rame tellement... qui en fini plus de boire et de boire et de boire....

Par

" C’est au volant d’un Scenic « court » que nous avons réalisé cet essai dans une définition 160 ch, cette dernière, comme les autres (115 et 140 ch) étant obtenue via un simple réglage "software" de la cartographie moteur. "

Ce qui signifie que l'acheteur d'un 115ch paiera le même prix que l'acheteur du 160ch bien sûr... Ou pas.

Mais du coup, moyennant un dossier et des démarches administratives, cela signifierait qu'en achetant le 115, en faisant appliquer une reprogrammation 160ch, il serait possible d'obliger Renault à indiquer le véhicule comme homologué...

Par

le bloc ecran tactile & levier une horreur , beaucoup ravitaille chez playmobil ou quoi

Par

On est bien là sur du lourd, RENAULT MERCOS, le duo qui booste le futur, qui satellise la concurrence..? allemande, j' ai mal à mon vvé ..

Par

En réponse à eodias

" C’est au volant d’un Scenic « court » que nous avons réalisé cet essai dans une définition 160 ch, cette dernière, comme les autres (115 et 140 ch) étant obtenue via un simple réglage "software" de la cartographie moteur. "

Ce qui signifie que l'acheteur d'un 115ch paiera le même prix que l'acheteur du 160ch bien sûr... Ou pas.

Mais du coup, moyennant un dossier et des démarches administratives, cela signifierait qu'en achetant le 115, en faisant appliquer une reprogrammation 160ch, il serait possible d'obliger Renault à indiquer le véhicule comme homologué...

Comme si c'était une première qu'un moteur soit dispo en 2 ou 3 niveau de puissance et que la seule différence se fasse par....une programmation différente.

Si c'était si simple et évident qu'en dépensant 300€ pour un coup de valise et quelques démarches administratives pour faire homologuer ont "oblige" le constructeur à homologuer le véhicule sur la nouvelle puissance je crois que peu d'entre eux auraient vendu autre chose que les versions de bases de leur voiture.

Par

@Moumou "S’il est plus vif en bas et à mi-régime, il a en revanche moins de coffre et d’allonge que le TSi 150"

Tu vois qd je t' écrivais hier que le vvéien était mou de la semelle sous 2000 et que tu prétendais le contraire ..??

Par

En réponse à eodias

" C’est au volant d’un Scenic « court » que nous avons réalisé cet essai dans une définition 160 ch, cette dernière, comme les autres (115 et 140 ch) étant obtenue via un simple réglage "software" de la cartographie moteur. "

Ce qui signifie que l'acheteur d'un 115ch paiera le même prix que l'acheteur du 160ch bien sûr... Ou pas.

Mais du coup, moyennant un dossier et des démarches administratives, cela signifierait qu'en achetant le 115, en faisant appliquer une reprogrammation 160ch, il serait possible d'obliger Renault à indiquer le véhicule comme homologué...

Je me posais la même question... Qu'est-ce qui légalement pourrait l'empêcher ?

Par

En réponse à trinita84

Les tsi sont supérieurs

En ..prix et en marketung, hier en conso d' huile ..?? Mais dans la vraie vie..!!