Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Avis Bmw Serie 3

Bmw Serie 3 (E36) 325TDS - 1994

Par

le 19 Décembre 2016 à 02h40

Avis général

Je suis l'heureux propriétaire d'une 325 TDS immatriculée pour la première fois le 11 novembre 1994. J'ai actuellement 391 500 km au compteur… J'ai une conduite assez sportive et je consomme généralement un bon gros 8 l aux 100 en été alors qu'en hiver la consommation tournerait plutôt aux alentours des 10 l aux 100 car je fais beaucoup de ville et je n'ai pas le pied très léger sur l'accélérateur. À sa sortie, il y a plus de 20 ans, le surnom allemand de cette voiture était « sport mazout » et on peut dire que c'est un surnom très mérité tant cette voiture apprécie de monter dans les tours. La limite de la zone rouge est à 4800 tr/m mais on peut sans trop de problème dépasser les 5000 tr/m avant que le rupteur n'intervienne. En cinquième, ont atteint sans aucun problème des vitesses inavouables, le style d'allure qui vous ferait confisquer la voiture en cas de mauvaises rencontres avec un radar. Ce qui est surtout étonnant, c'est cette sensation d'accélération continue alors même qu'on s'approche des limites de la voiture. Une petite précision : mon embrayage est d'origine ! Ce qui est d'autant plus étonnant que je roule la plupart du temps essentiellement en ville. En 22 ans de vie commune, cette voiture ne m'aura pratiquement rien coûté en réparation, si ce n'est une rampe d' injecteurs à 1350 € pose comprise. Et pourtant, elle avait été recalée à son premier contrôle technique pour cause d'un jeu dans les biellettes de direction, défaut qui a visiblement été corrigé ensuite puisqu'en 400 000 km je n'en ai changé les rotules que deux fois. Il paraît qu'un défaut de cette voiture est le démarrage à chaud. En ce qui concerne la mienne, ce seraient plutôt ces temps-ci les démarrages à froid qui posent problème… Surtout quand il fait chaud !

À cause d'un jeu dans le Neyman qui impose de tourner la clé d'une certaine façon en faisant pression d'une certaine manière, il n'y a plus que moi qui réussis à la démarrer. Ça m'oblige à être présent lors des entretiens en centre auto mais ça m'amuserait plutôt. Comme sur toutes les BMW de cette époque, j'ai le ciel de toit qui se décolle. J'ai réglé le problème avec des petites épingles à tête ronde et noire. Pour le reste, l'habitacle est étonnamment frais pour une voiture qui dort dehors depuis 20 ans, Et le velours des sièges est d'une résistance étonnante. La peinture extérieure rouge métallisée a toujours bonne allure. J'ai désormais des difficultés avec la vitre latérale côté conducteur qui a tendance à écraser ses joints quand on la remonte. La solution : faire pression à la fois vers l'arrière et vers le haut quand elle commence son ascension. Étant frontalier, je retrouve assez fréquemment sous mais des essuie-glaces des propositions de rachat de ma voiture par une société belge. Hors de question pour moi de revendre une voiture qui accumule les démarrages au petit matin depuis plus de 20 ans sans occasionner de frais autres que l'assurance le fioul et deux vidanges par an ( avec de l'huile haut de gamme synthétique Norauto). Lors du dernier contrôle technique, le directeur du centre m'a également proposé de me la racheter et devant mon refus m'a dit que j'avais raison car elle devrait normalement pouvoir dépasser sans trop de problèmes les 600 000 km

A aimé

  • Sa fiabilité
  • l'impression qu'elle est « increvable »
  • la solidité des revêtements intérieurs
  • ses performances qui sont restées « dans le coup » avec le zéro à 100 en 10'5
  • une vitesse :> 200 (autoroutes allemandes
  • bien sûr !) et des reprises qui feraient rougir de honte les véhicules essence avec l'aide de la boîte courte
  • une tenue de route très satisfaisante pour une propulsion (être quand même vigilant sous la pluie) et un design général intemporel qui fait que la voiture ne s'est pas démodée avec les années.

N'a pas aimé

  • Le ciel de toit qui se décolle
  • le coffre qui pourrait être plus grand
  • la consommation qui n'est plus vraiment aux standards actuels
  • une boîte qui n'a que cinq vitesses alors que le moteur pourrait sans aucun problème en encaisser une ou deux de plus.

Détail de la note

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Sécurité

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Budget

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Confort

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Conduite

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Aspects pratiques

  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5

Equipements de série

  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7

Qualité de la finition

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Fiabilité

  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3

Ecologie

  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Originalité du design

Rechercher un avis

SPONSORISE

Derniers avis Grande Berline

Avis Citroen Xm(2) 2.5 TURBO D SX (1998)

Par facveg le 11 Octobre 2021 à 14h24

Lire l'avis»

Forum Bmw Serie 3 E36