Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avis Ds Ds 7 Crossback

Ds Ds 7 Crossback 1.6 PURETECH 225 PERFORMANCE LINE + AUTOMATIQUE - 2019

Par

le 01 Septembre 2019 à 11h47

Véhicule possédé depuis : 3 mois à 1 an

Kilomètres par an : 3000 kms

Type d'usage : Quotidien, Weekend, Vacances

Type de parcours : Urbain, Extra-urbain, Autoroute, Montagne

Entretien : Concession

Avis général

Je cherchais un SUV premium confortable, essence, avec une touche sportive, un malus et une consommation raisonnables. Le prix n'était pas le premier critère. J'ai essayé et comparé Volvo XC60, Macan 2019, BMW X3, BMW X4, AUDI Q5, Mercedes GLC Coupé, Jaguar F-Pace, Range Rover Evoque 2019 et Range Rover Velar, toutes avec des motorisations essences autour de 250 CH, Alfa Stelvio Q4 280 CH et bien sûr la DS7 Crossback 225 CH version Grand Chic Opera quasi toutes options (sauf DS Connected Cam et Grip Control). On est autour des 62'000 euros immatriculation-livraison incluses pour cette DS7,

 

La DS7 Crossback a une qualité de finition du même niveau, voire supérieure à ces concurrentes allemandes et une richesse d'équipements supérieure (parfois la concurrence ne les propose même pas en option) pour un prix inférieur. Oui, c'est surprenant, c'est bluffant. En version Opera, l'intérieur est juste sublime. Cela me fait mal au coeur de le dire, mais mettre 75'000 euros (hors malus de 8'700 euros (2019)) dans un Macan, qui propose pour ce prix des enceintes de hauts parleurs dans du plastique troué au niveau des portières et je passe d'autres détails (oui si on prend les bonnes options ça le fait, mais là on rentre dans une autre catégorie au niveau prix)...l'assemblage a beau être de très bonne facture...chez les autres on paye la marque (sauf peut-être Volvo ou Range Rover où la finition est excellente mais le porte monnaie doit assumer, sans compter le malus et des performances pas forcément au rendez-vous vu le poids de ces modèles).

 

Côté dynamique, le moteur 225 CH offre un très bel agrément de conduite, Du pur plaisir de conduire, disponible en toutes circonstances, montagne, autoroute...on a l'impression d'avoir plus de chevaux notamment en mode Sport...la boîte a du répondant dès qu'on appuie sur la pédale...quelques petits à coups dans ce mode Sport si on est agressif, mais très brefs, car la boîte rétrograde pour offrir un maximum de couple. Avec un malus 75 euros (2019), une consommation moyenne sur 3'000 km, route, autoroute, montagne : 8.5l/100...plus qu'annoncé dans la documentation, mais la voiture fait 1420 kg à vide...chez la concurrence on est bien plus lourd (sauf Alfa Stelvio) ce qui pénalise la consommation et procure des malus 2019 à plus de 4'000 euros chez les autres...

 

Un essai 100% autoroute de la DS sur 100 km a donné 6.3 L/100 km en mode éco et 6.7 L/100 km en mode sport sur le même trajet au retour (conducteur, sans bagages dans le coffre).

 

La voiture est confortable pour les passagers arrière, le coffre est un des plus grands de la catégorie avec 550 L et la voiture reste compacte, 4.57 m de long, 7 à 12 cm de moins que la concurrence). Le rayon de braquage est une bonne surprise, inattendue, ce qui la rend agile en ville.

 

Les phares LED adaptatifs sont du pur bonheur. Vous n'avez plus rien à faire (même si le contrôle manuel est possible).

 

Bref, je voulais investir dans un véhicule qui rende bien cet investissement. J'ai eu une approche rationnelle en mettant mes critères dans une matrice de décision. Dans ces critères il y avait aussi des critères subjectifs (design, marque...). Je dois avouer que les performances dynamiques (mieux que le Macan 245 CH, consommation faible pour 280 CH), le design et l'intérieur sportif de l'Alfa Romeo Stelvio ne m'ont pas laissé indifférent...dommage que l'équipement technologique et certains détails de finition soient si en retrait sur ce Stelvio (pas de caméra panoramique...quand on monte dans le Stelvio et qu'on compare son écran 8 pouces à affichage sur 4 pouces avec celui tactile 12 pouces de la DS7...l'évidence apparaît), le pénalisant fortement en cas de reprise ou de revente (tous les concurrents ont un virtual cockpit...)

 

Le verdict fut donc la DS7 Crossback...je ne regrette absolument pas ce choix...un brin de fierté aussi, car oui, on peut faire du bon premium, enfin, en France...on y est...c'est parti...

 

Que reprocher à ce DS7...quelques plastiques bien cachés qui pourraient être de meilleure qualité à ce niveau de finition (il faut bien les chercher pour les trouver entre le cuir, l'aluminium, le cristal et les plastiques très haut de gamme...), ne pas avoir de transmission intégrale (il y a tout de même des montagnes en France...ça peut être utile) et peut être enfin, s'appeler DS. Avec la sortie de la version E-Tense en 2020 qui va y remédier (4x4 hybride rechargeable et 0 à 100 en 6.4 s), la concurrence risque d'être pâle, surtout qu'avec la norme WLTP les malus vont grimper au plafond en 2020.

 

La première réaction de certains amis fut d'abord par rapport à la marque...ah, tu n'as pas acheté une Mercedes... mais pourquoi ? Parce que j'ai acheté la Meilleure :-)

Problèmes rencontrés

Aucun

A aimé

  • Équipements
  • Prix
  • Performances
  • Confort
  • Plaisir de Conduire
  • Technologies Embarquées
  • Malus
  • Qualité de Finition

N'a pas aimé

  • Agencement du Coffre

Détail de la note

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Sécurité

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Budget

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Confort

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Conduite

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Aspects pratiques

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Equipements de série

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Qualité de la finition

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Fiabilité

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Ecologie

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Originalité du design

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Ds Ds 7 Crossback neuve

Votre Ds Ds 7 Crossback neuve moins chère avec Promoneuve : jusqu'à 17% de remise