Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avis Skoda Octavia

Skoda Octavia III COMBI 1.8 TFSI 180 GREEN TEC ELEGANCE DSG7 - 2014

 

Par

le 06 Janvier 2015 à 22h45

Avis général

Je possède une Octavia III Combi 1.8 TSI DSG 180ch Elégance, depuis Juillet 2014;

Mes critères principaux de sélection étaient un volume important et un véhicule essence dynamique.

Le besoin en volume est dicté en partie par mon Bouvier Bernois, 55kg tout sec, qui partage le coffre avec les bagages, lors de nos départs en vacances, en particulier notre aller/retour annuel en Andalousie.

Du coup, sachant qu'il est quasi impossible de trouver en France un SUV essence raisonnablement puissant (il y a bien le Forester 2.O ST de 240 ch, mais affublé d'un malus de 4000€),

je me suis à nouveau concentré sur les breaks essence.

Les marques françaises se sont disqualifiées immédiatement; Renault ne propose plus sa Laguna qu'en diesel, et les C5 et 508 sont limitées à 156 ch en essence

(depuis, le THP est monté à 165ch!, lors du passage euro 6).

Même politique chez VW France, ou la seule passat essence disponible était le TSI 122ch...

La Mégane estate GT 220 m'aurait intéressé, mais c'était une série limitée, et je ne la trouvais de toute façon pas très jolie.

Depuis la sortie de la 308 SW GT, j'avoue que j'aurais peut-être hésité; mais malgré ses 205ch, ses performances s'approchent avec difficulté de celles de l'Octy 1.8 TSI.

Et je trouve la ligne de la 308 SW moins équilibrée (et aussi pas de possibilité de toit ouvrant).

Restaient donc en lice les Mondéo et Insigna (pas vraiment en fait, je n'accroche pas à ces deux marques et je trouve que ce sont deux paquebots), la Seat Leon (un peu petite),

l'Octavia combi et les trois "premiums" allemands.

 

Le problème des "premiums" allemands, c'est que je reste attaché à une certaine discrétion.

De plus, je trouve que leur design évolue actuellement (Mercedes notamment) vers une extravagance futile.

Pour moi, le design, s'il se doit d'embellir un objet, il se doit surtout d'en rendre la fonction plus efficace;

par exemple la forme du manche d'un Laguiole, qui sert la prise en main. S'ils ne servent pas le fonctionnel, je trouve les astuces (ou trucs, ou tour) de design hors de propos, et légèrement décadents.

Décadent, c'est le sentiment que me laissent les dernières Classe A/GLA, ou les X4/X6 BMW, par exemple.

C'est peut-être un travers d'ingénieur.

Pour en revenir aux aspects pratiques, je n'ai pas retenu la Classe C, en fin de carrière à l'époque.

J'ai donc surtout comparé l'Octavia combi aux audi A4 break et Série 3 touring.

Coté Audi A4, on a le même 1.8 TSI (appelé ici TFSI) que sur l'Octavia, mais avec un paramètrage privilégiant le couple (320Nm) et moins la puissance (170ch).

Coté Série 3, c'est le 2.0 de la 320iA de 184ch et 270Nm.

Handicapées par leur poids (160 à 250kg supplémentaires) leurs performances sont légèrement inférieures à celles de l'Octy (significativement pour l'Audi).

Coté dimensions, la BMW est bien moins généreuse (côtes intérieures, coffre), ce qui est compréhensible pour une voiture qui est plus petite (-4cm).

L'audi est également moins généreuse ce qui est plus gênant pour une voiture plus longue que l'Octavia (+4cm).

Quant au prix, à équipement équivalent et avant négociation, l'Audi A4 1.8 TFSI multitronic, plus petite (dedans) et moins performante, coute 8500€ de plus que l'Octavia Combi 1.8 TSI DSG, soit +29,5%.

Je garde en général mes voitures 8 à 10 ans (on tourne sur deux voitures, j'en change tous les 4 à 5 ans et fais reprendre la plus ancienne).

La valeur résiduelle à 3 ou 5 ans m'importe peu, même si sur la Skoda, elle ne serait a priori pas mauvaise.

Et j'ai jusqu'à présent les moyens de me payer l'essence nécessaire à mes 25000 km annuels.

Du coup, je peux m'offrir le luxe, dans une fourchette budgétaire définie, de me payer le véhicule qui me plait, sur la base de ses qualités intrinsèques et indépendamment de la notoriété ou de la qualité supposée du constructeur.

De fait, la seule concurrente sérieuse de l'Octavia III Combi 1.8 TSI DSG, ça a été l'Octavia III Combi RS TSI, avec ses 220ch.

Comme indiqué par quelqu'un sur le forum, la différence de prix n'est pas énorme (~1600€), à équipement équivalent.

Par contre à la date de ma commande, le délai d'attente pour une Octavia RS dépassait les 10 mois, et je ne voulais pas prolonger d'autant ma Laguna.

J'aurais aussi été très intéressé par la version 4x4, mais elle n'est pas vendue en France en essence, où le diesel est roi.

Du coup, la version 1.8 TSI, avec son moteur moderne (EA888 de 3ème génération), Euro 6 et à double injection (directe et indirecte), en finition élégance et avec quelques extras (Cuir, Xénon, Toit ouvrant,...) a emporté les suffrages.

Voilà pour les critères de choix.

 

Voici maintenant quelques impressions, faits et réflexions après 6 mois d'utilisation et un peu moins de 15000km.

Tout d'abord cette voiture est un vrai régal à conduire.

Hormis quelques voitures de location aux Etats-Unis, c'est la plus puissante que j'ai conduite.

Et ça se sent; les reprises avec la boite DSG et les accélérations sont vraiment impressionnantes, aidées par le poids très contenu du véhicule.

En comparaison de la Laguna, c'est l'impression de légèreté qui me frappe le plus. Je m'attendais à une dégradation du confort et de la tenue de route.

Pas du tout, sur ces points l'Octavia est excellente et absolument au niveau de la Laguna 2. Et la voiture se conduit avec la même sérénité.

Un poil plus de roulis en virage, mais à peine, peut-être à cause du toit ouvrant, plus lourd.

A noter que la version 1.8 TSI, au même titre que les RS, est dotée du train arrière multi-bras.

 

Les accélérations sont franches et linéaires, le bruit du moteur très feutré - fenêtres et toit ouverts, le son est gratifiant.

Le confort en général, bruit, confort de roulement, est de très bon niveau. Ce n'est pas le tapis ouaté d'une C5, mais moi qui ai subi une opération des lombaires,

j'engrange les longues distances sans fatigue. Je dirais le confort au niveau de celui de la Laguna, et meilleur que celui de mes voitures précédentes.

La boite DSG participe à l'agrément, avec absolument aucun à coup ni à la monté des vitesses, ni au rétrogradage, avec un meilleur frein moteur que sur la proactive de Renault.

(je n'ai pas encore essayé le mode Eco).

Son seul défaut consiste en la difficulté de doser un redémarrage, lors de l'arrivée sur un rond point, notamment; on peut être surpris par un temps de latence.

 

En ce qui concerne l'ambiance intérieure, je suis très satisfait.

Peut-être ne suis-je pas une référence; par exemple, le poste de pilotage d'une Audi A4, examiné en concession, ne me paraissait pas au niveau de celui de ma Laguna initiale.

Celui de l'Octavia, est très légèrement en retrait de celui de la Laguna, hormis pour le tableau de bord plus élégant. Pour moi, c'est équivalent à l'Audi.

Pour l'espace à bord, par contre, s'il est similaire en largeur, les places arrières et le coffre offrent bien plus d'espace.

Aller/Retour en Andalousie (4000 km) l'an dernier avec deux (grands) jeunes adultes à l'arrière, en toute sérénité.

Le coffre, quant à lui est immense. J'ai pris le double plancher variable, en particulier pour avoir un plancher plat affleurant au seuil de chargement.

Même si ça permet de faire des séparations dans le coffre, je ne suis pas sur à l'usage, que ça vaille le coup.

Bien qu'elle soit temporaire sur la finition élégance (roues de 17"), la roue de secours est présente, ce que je juge indispensable.

Coté consommation, la consommation moyenne sur les 15000 premiers km s'établit à 8.55 l/100km.(8.2 à l'OdB)

Pour comparaison, sur mes précédents véhicules, j'avais mesuré:

Xsara Break 2.0 16v (135ch): 8.94 l/100km

Mégane Estate 2.0 16v (136ch): 8.81 l/100km

Laguna Estate 2.2dCi proactive (150 ch): 7.98 l/100km

A noter que mon lieu de travail ayant changé depuis les mesures sur les véhicules précédents,

la comparaison est légèrement faussée au détriment de l'Octavia qui parcourt proportionnellement plus de ville.

Afin de donner des indications utiles, j'ai noté les consommations suivantes:

- 6.5 l/100km à 110 km/h (6,2 à l'OdB)

- 7,5 l/100km à 130 km/h (7,2 à l'OdB)

- et j'ai mesuré un maximum de 9,55 l/100km (9,2 à l'OdB) sur un plein, pour un parcours 70% ville.

J'utilise du SP98 et évite les stations de grandes surfaces.

Noter que l'ordinateur de bord est optimiste d'environ 0,3 l/100km. Il était pessimiste de 0,4 l/100km sur la Laguna,

et très fiable sut la Mégane.

Dans l'ensemble, la consommation est conforme à mes attentes, très proche de la Laguna diesel auto, légèrement plus élevée sur autoroute,

et moindre en ville.

 

Je vais maintenant aborder les quelques points négatifs détectés pour l'instant.

Tout d'abord, il semble que Skoda modifie la définition de ses modèles assez souvent. Du coup le véhicule a été livré avec un volant 4 branches,

alors que j'attendais et aurais même été prêt à prendre en option le volant 3 branches tel qu'il apparaissait en mai dans la définition de la finition élégance.

Outre cet exemple, il apparait à la lecture de forums que de tels changements sont assez fréquents.

 

Le plus gros défaut, je pense, c'est la contenance limitée du réservoir à 50 litres, ce qui fait un autonomie d'à peine 600 km.

Personnellement, je fais une halte toutes les deux heures sur long parcours, donc ce n'est pas pénalisant.

A noter, une mesquinerie: les rétroviseurs extérieurs ne sont pas asphériques...

 

Ce que je regrette, à la rigueur, serait de ne pas m’être davantage lâché sur les options.

La finition élégance, haut de gamme du moment, nécessitait déjà une rallonge pour les phares Xénon, le cuir et le toit ouvrant.

J'ai pris également le Drive mode select, le double plancher variable et les quatre roues hiver.

Après coup, c'est un peu dommage de n'avoir pas pris les sièges électriques et chauffants, et les palettes au volant.

Par contre, je ne vois qu'un intérêt limité aux dernières nouveautés d'aide à la conduite, comme le régulateur actif, le maintien en ligne, le park assist ou la lecture des panneaux.

Je ne veux pas qu'on conduise à ma place.

Voilà donc un premier retour, dans l'ensemble très satisfaisant.

A aimé

  • Le 1.8 TSI 180 qui est un vrai plaisir
  • La boite DSG à 7 rapports
  • Le dynamisme de l'ensemble et les performances pour une consommation raisonnable
  • Le volume intérieur et le coffre
  • La bonne finition
  • La sobriété du design et la discrétion
  • Les options permettant de définir son véhicule à son gout

N'a pas aimé

  • La faible contenance du réservoir
  • Modification des spécifications entre la commande et la livraison

Détail de la note

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Sécurité

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Budget

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Confort

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Conduite

  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Aspects pratiques

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Equipements de série

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Qualité de la finition

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Fiabilité

  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9

Ecologie

  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

Originalité du design

Rechercher un avis

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Skoda Octavia 3 Combi neuve

Votre Skoda Octavia 3 Combi neuve moins chère avec Promoneuve : jusqu'à 27% de remise