Publi info
 

Financement Auto

Les berlines sportives, nouvel eldorado des constructeurs

Dans Financement Auto

En déclin, les berlines ? Rien n’est moins sûr. Pour contrer le raz-de-marée des SUV, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité et de sportivité. Finis les véhicules imposants et bienvenue à des modèles distingués qui font tourner les têtes. On vous dit tout.

Les berlines sportives, nouvel eldorado des constructeurs

Elles comptent souvent plus de 150 chevaux sous le capot, sont dotées des technologies d’aide à la conduite les plus innovantes et de lignes à couper le souffle. Bienvenue dans le monde, chaque année plus vaste, des berlines-coupés.

La sportivité, nouvelle carte maîtresse des berlines

Les constructeurs ont bien compris que les berlines « à l’ancienne » ne disposaient plus des armes pour lutter contre les SUV. Pesant un tiers des ventes de véhicules neufs en Europe, ces derniers jouent avec brio sur (presque) tous les tableaux : habitabilité, confort, sentiment de sécurité et de maîtrise lié au châssis surélevé… Leur petit défaut ? Ils manquent parfois de sportivité.

La Renault Talisman, qui a marqué le retour en fanfare de la marque au losange sur le segment des berlines haut de gamme, doit une partie de son large succès, auprès de la clientèle professionnelle, à l’alliance subtile entre le charme et l’agressivité. Avec sa « berline radicale » 508, Peugeot tire encore un peu plus le fil : la marque du Lion ne parle même plus de poste de conduite, mais de « i-Cockpit ».

Mais les constructeurs français sont loin d’être les précurseurs sur ce créneau. Avec la CLS, Mercedes avait amorcé le mouvement dès le milieu des années 2000. Comme un symbole, Volkswagen n’a pas remplacé sa cossue limousine Phaeton sur le marché européen. À la place, elle a lancé l’enthousiasmante Arteon, à la fois raffinée et ultra-sportive. Enfin, Kia a épaté son monde au Salon de Genève avec sa berline coupé Stinger : conçue par un ex-ingénieur en chef chez BMW, son design époustouflant est sublimé par les 370 chevaux de son moteur.

Sachez que cette tendance ne se limite pas aux berlines. Certains constructeurs dotent également leurs breaks de motorisations à couper le souffle. Par exemple, les 300 chevaux de la Golf SW R-Line propulsent le bolide de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes seulement. De quoi donner un sacré coup de polish à l’image du « bon père de famille »…

Des technologies d’avant-garde pour la sécurité et le divertissement

 

L’autre atout dans la manche de cette nouvelle génération de berlines est indéniablement la technologie : les écrans tactiles y font au moins 9 pouces et les tableaux de bord sont désormais digitalisés. Les modèles se dotent d’enceintes de qualité professionnelle et les systèmes d’infodivertissement assistent les conducteurs dans les moindres de leurs demandes.

Grâce à l’affichage tête haute, vous retrouvez des informations essentielles telles que les limitations de vitesse ou la signalisation. Le conducteur peut plus que jamais se concentrer sur le plaisir de la conduite. Il est en maîtrise, tout simplement, et c’est exactement ce qui est recherché.

Car la sécurité est le dernier volet de ce savant mélange. Les régulateurs de vitesse de dernière génération sont géolocalisés et s’adaptent en temps réel à la signalisation, l’assistant de conduite Emergency Assist parque lui-même la voiture sur le bas-côté en cas de problème (VW Arteon) et l’efficacité des phares LED est décuplée par la présence d’une caméra infrarouge qui permet de déceler tout obstacle de nuit (Peugeot 508)…

Alors, prêts à succomber au charme discret de la bourgeoisie automobile ? Si vous avez besoin d’un financement, découvrez les offres et solutions de crédit auto de notre partenaire Sofinco, parmi les plus avantageuses du marché. Recevez votre devis en quelques clics seulement et faites votre choix !

 Le présent article n’a qu’une valeur informative et ne saurait en aucun cas relever des activités régies par les articles L. 541-1 , L. 211-1, L. 311-1, L. 311-2, L. 321-1 et L. 550-1 du Code monétaire et financier