Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - Le Corbusier, l'esprit moderne

Dans Loisirs / Architecture et urbanisme

Pendant l’été, la Route de Nuit reste la route de la culture. Caradisiac vous invite à redécouvrir les personnalités du monde des arts, de l’architecture, du cinéma, de la musique, de la littérature, qui ont intégré l’automobile dans leur art.

La Voiture Maximum, oeuvre du grand architecte,  offrait une habitabilité optimale pour son gabarit.
La Voiture Maximum, oeuvre du grand architecte,  offrait une habitabilité optimale pour son gabarit.
Route de nuit - Le Corbusier, l'esprit moderne

Dans les années 1920, automobile et architecture entretiennent une étroite complicité. L’une se nourrit de l’autre. Les architectes sont fascinés par la mobilité, tandis que les créateurs d’automobiles, du moins les plus curieux, réfléchissent sur l’organisation de l’espace.

À travers la notion d’Esprit Nouveau qu’il a définie en 1920 avec le peintre Amédée Ozenfant, Le Corbusier fait du rapprochement entre le monde des arts et le monde des sciences et de l’industrie l’une des clés de son programme.

Souvent Le Corbusier cite l’automobile en exemple. « Si le problème de l’habitation était étudié comme un châssis, on verrait se transformer, s’améliorer rapidement nos maisons. »

Croquis de la maison Citrohan
Croquis de la maison Citrohan

Avec la « maison Citrohan », Le Corbusier ne laisse planer aucune équivoque : il entend construire en série sa « machine à habiter » à l’instar des automobiles Citroën : « La maison Citrohan est conçue comme une auto, agencée comme un omnibus ou une cabine de navire ». Préfabriquée, la maison Citrohan prévoit la standardisation systématique des éléments de construction. 

À l’exposition des Arts-déco de 1925, Le Corbusier présente un plan d’urbanisme financé par Voisin : il prévoit un réagencement du centre de Paris. Le Corbusier lui-même roule en Voisin…

En 1928, il trace les plans d’une voiture qui exploite au maximum le rapport entre habitabilité et encombrement. Sept ans plus tard, ce projet est proposé à la Société des Ingénieurs de l’Automobile.

La Voiture Maximum est monocorps, monocoque et compacte, mais elle peut transporter quatre personnes : la banquette avant accueille trois places de front, tandis qu’un quatrième siège, pliant, est aménagé à l’arrière, transversalement.

Longtemps Le Corbusier se lamentera du manque d’intérêt manifesté par ses contemporains !

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire