Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

80 km/h : 76 % des usagers sont contre

Dans Moto / Pratique

Voici le résultat du dernier sondage effectué par Axa Prévention et il est sans appel : les trois quarts des conducteurs ne veulent pas des 80 km/h sur le réseau secondaire. Mais aussi qu’ils sont 80% à admettre ne pas respecter les règles en vigueur.

80 km/h : 76 % des usagers sont contre

À une semaine de la grande manifestation nationale organisée, entre autres, par la FFMC et l’association 40 millions d’automobilistes qui remettent en cause la légitimité de cette nouvelle réglementation, Axa Prévention publie le résultat de son dernier sondage sur le sujet. Et les résultats parlent d’eux-mêmes.

Ce sont 1500 conducteurs qui ont été interrogés pour établir le 14e baromètre du comportement des Français au volant.  Il apparaît que 76% d’entre eux sont contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Ils sont 36% à juger cette mesure inutile et plus de la moitié pensent qu’il s’agit juste d’une nouvelle taxe déguisée.

En parallèle, l’étude montre aussi que les usagers de la route ont du mal à respecter le Code de la route, puisque 78% des sondés admettent faire des excès de vitesse, même si le pourcentage montait à 83 en 2017. 54% reconnaissent rouler à plus de 100/110 km/h et 15% dépassent le 120, voir 130 km/h.

Mais l’étude révèle aussi que 85% des usagers considèrent que ce sont les autres le problème sur la route et que la cohabitation sur les routes est de plus en plus compliquée. Piétons qui traversent n’importent où, les vélos qui roulent sur les trottoirs et la consommation d’alcool au volant. Mais le principal problème, selon les sondés, vient de l’usage du téléphone au volant (à 66%).

Pour rappel, le Premier Ministre avait annoncé en janvier dernier que les recettes des radars seraient reversées à un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales pour les accidentés de la route. La mesure des 80 km/h arrive dans moins de trois mois et les usagers comme certains départements ne décolèrent pas de cette décision qui semble sans issue.

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire