Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Albi ne convient vraiment pas à Rambure…

Dans Moto / Sport

Albi ne convient vraiment pas à Rambure…

C'était la dernière manche de la saison, sur un circuit qui ne t'a pas vraiment porté chance par le passé, comment te sentais-tu après ton dernier podium ?


  • Clive Rambure (C.R) : « Il est vrai qu'ici, à Albi, je n'ai pas que de bons souvenir mais j'arrive sur le circuit avec une grosse motivation. Le vendredi, il fait (très) froid le matin et la première série me sert à me mettre le circuit en tête car il a été modifié par rapport à l'année dernière ».

C'est vrai que côté météo, on est proche de l'âge de glisse, difficile pour toi de rouler avec ces conditions ?


  • C.R : « Ça va, la neige ne recouvre pas le tracé même si le samedi, pour les qualif', l'organisation a été obligée de retarder la série, 9h au lieu de 8h (heureusement car il y avait de la gelée blanche).

Je pars tranquille pour me mettre en route et vérifier si on est sur la bonne voie pour le châssis et les rapports, mais au bout de deux tours, une bielle décide de traverser le carter en bout de ligne droite, gros nuage de fumée et drapeau rouge. Pour moi c'est finit, je suis en 38 au bout de deux tours et donc pas sûr d'être qualifié. »


Albi ne convient vraiment pas à Rambure…


C'est pas bon signe… le moteur est HS ?


  • C.R : « Oui, il nous faut un autre moteur pour essayer de finir mon week-end, on finit par en trouver un (merci à Rémy Echard) ce qui me permettra de m'aligner au départ de la deuxième qualif'.

Je pars tranquille pour voir si tout a bien été remonté, au bout de 20 minutes je suis en 27,5 sans trop forcer et 7ème sur la feuille des temps… »


Albi ne convient vraiment pas à Rambure…


C'est à ce moment que tu chutes je crois ?!


  • C.R : « Oui, je me prends les bosses à la chicane du séquestre et m'envole très fort. Je me retrouve sur la piste d'atterrissage et je ne vois que des morceaux de carénage, je ne retrouve pas ma moto, et pour cause elle est de l'autre côté de la piste, cachée par l'ambulance. C'est terminé pour moi, la moto n'est pas très belle à voir. Un passage à l'infirmerie me confirme que ma cheville gauche et mon pieds droit ne sont vraiment pas en forme même si à priori rien de cassé. »

Week-end plutôt douloureux pour Clive Rambure qui achève une saison 2009 ponctuée par trois résultats blancs et une place sur le podium qui ne suffit pas pour sauver le résultat final…


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire