Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Aprilia prêt pour la saison de motocross en MX 1

Dans Moto / Sport

Aprilia prêt pour la saison de motocross en MX 1

Aprilia est dans les starting-blocks pour la saison de motocross dans la catégorie MX 1, où la moto n'a pas vraiment convaincu jusqu'à présent.


Si la marque Italienne a dominé en vitesse en 125 et en 250 depuis presque 10 ans, hélas avec un manque de concurrence, elle y a prouvé qu'elle pouvait battre les géants japonais.


Aprilia a même fait survivre ces deux magnifiques catégories, totalement délaissées par les japonais, sans Aprilia, nous n'aurions pas eu de petites et moyennes cylindrées en course.


En motocross, le bi-cylindre n'a pas pu faire ses preuves, hors coté puissance, il devrait être devant, mais on sait qu' en motocross, à un certain niveau, la puissance ne fait pas tout.


Contrairement au rallye raid, où avec de petites cylindrées, ce sera primordial, c'est sûrement ce que nous verrons au prochain Dakar en 450cc.

Aprilia prêt pour la saison de motocross en MX 1


Pour faire progresser leur moto, les Italiens ont embauché le « vétéran » Joshua Coppins, avec lequel le jeu des enchères a duré pas mal de temps.


Coppins a l'expérience idéale pour une telle tâche, depuis le temps qu'il fait le mondial.


Les 3 années passées, les résultats ont été décevants, les pilotes Aprilia ont cassé des moteurs à répétition.


Josh reconnaît lui-même que l'Aprilia ne le tentait pas du tout.


Pour 2010, Aprilia aura 3 motos, avec Julien Bill, Manuel Priem et Josh Coppins.


Joshua Coppins : « Si vous m'aviez demandé il y a un an, si je voulais monter sur l'Aprilia, j'aurais dit non de suite. Mais lorsque j'ai essayé la moto, j'ai été très surpris, et je pense que je peux aider Aprilia de par mon expérience. C'est un sentiment très agréable que de travailler directement avec une usine, et de parler directement avec les ingénieurs. Ils m'ont déjà apporté quelques modifications que j'ai demandé, mais il nous faut travailler maintenant sur les départs. La différence avec une moto japonaise, c'est que sur certains circuits, je suis mieux et sur d'autres, c'est le contraire. Je pense que sur certains circuits cette saison, je peux gagner un GP, c'est mon but cette année. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire