Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Banc de puissance : comment ça fonctionne ? Interview de Claude Guyot.

Dans Moto / Sport

Banc de puissance : comment ça fonctionne ? Interview de Claude Guyot.

De plus en plus de bancs de puissance mobiles se déplacent sur les circuits pour que concurrents ou visiteurs puissent savoir ce que leur machine a dans le ventre. Si comme moi, vous n'êtes pas un cador en technique, mais que la curiosité démange votre ciboulot, voici quelques éclaircissements sur la façon dont est calculée la puissance du moulbif de votre moto préférée…


Bonjour Claude : peux-tu te présenter et me dire comment tu es venu à te déplacer sur les circuits avec un banc de puissance ?


Je m'appelle Claude Guyot et j'ai à la base une formation de mécanicien moto. La société se nomme MG Racing. Cette activité, nous la pratiquons occasionnellement puisque le reste de la semaine, nous avons aussi d'autres spécialisations. Nous nous déplaçons sur divers évènements dans toutes l'Europe, mais nous avons créé ça avant tout par passion.


Ok. Peux-tu nous expliquer comment fonctionne un banc de puissance ?


Donc la moto est bloquée ici de façon à ce que la roue arrière vienne entraîner le rouleau. Ce dernier a une masse bien précise. Ensuite, on lance la procédure. Tout d'abord, on fait chauffer la moto de façon à avoir une bonne température ; c'est très important sinon nous n'aurons pas une courbe correcte (la moto est refroidie pour éviter les surchauffes). Ensuite, on lance le moteur à 2 à 3000 tours, puis on accélère jusqu'à la puissance qui s'affiche en visionnant la courbe. Dès que la courbe commence à descendre, on arrête d'accélérer car cela ne sert à rien de continuer et d'aller jusqu'au rupteur. Ensuite, on débraye et on maintient la moto en régime pour obtenir un calcul d'inertie à la décélération afin de connaître les pertes. Le rouleau faisant un poids bien précis, cette décélération en secondes nous permet d'obtenir la puissance au vilebrequin.


Banc de puissance : comment ça fonctionne ? Interview de Claude Guyot.


Ce n'est pas un calcul théorique ?


Non. Absolument pas. Hier, par exemple, nous avons passé deux Guzzi qui avaient la même puissance au vilebrequin, mais onze chevaux d'écart à la roue arrière. Ce qui veut dire qu'une des motos avait beaucoup plus de perte entre le vilo et la roue arrière. En fait, nous ne faisons pas un calcul en fonction de la puissance à la roue arrière en enlevant un certain pourcentage pour obtenir celle au vilebrequin, mais nous avons des données réelles et précises. Cela permet au client de se rendre compte que quelques fois, il ne faut pas forcement essayer de pousser la préparation moteur, mais aussi essayer de minimiser les pertes.


Banc de puissance : comment ça fonctionne ? Interview de Claude Guyot.


La moto la plus puissante que tu as passé au banc ?


Une BMW S1000RR d'un particulier qui sortait 216 cv.


Tu te déplaces à la demande ?


En fait, on est toujours au Grand Prix de France, au 24 Heures du Mans, sur l'épreuve du Championnat du Monde Superbike et au Bol d'Or. Ensuite, on va à l'île de Man, à Silverstone, à Assen, et sur des évènements comme les 30 ans du Ducati Club de France.


OK. Merci pour ces précisions et à un de ces jours sur les circuits.


Merci à toi.


Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

216cv ca pique!!!!

Par Anonyme

 ben c'était la mienne et j'avoue que peronne n'en revenait ; d'ailleurs c'était le samedi à 13 heures, les résultats devaient être donnés le lendemain juste après le gp et le sieur guyot m'a dit "bon, tu peux revenir chercher ta coupe demain, y a pas de problème !" : j'ai la coupe à la maison...:chut:

Par Anonyme

Avec 216 cv, on n'est pas très loin des puissances développées par les MotoGP 800, non ? Moi ça me ferait peur...

Par Anonyme

J'aurais 216cv, franchement je saurais pas quoi en faire. J'en ai actuellment a peut pret 150 et la deja je trouve que c'est suffisant ! Sur circuit je dit pas, mais sur la route... :bah:

Par Anonyme

Savez vous où je pourrais passer ma moto sur un banc de puissance?

Par Anonyme

Bonjour, Quand une moto passe au banc, la puissance est calculé sortie moteur ou a la roue arr?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire