Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Billet d'humeur : boire et déboires des fêtes [+vidéo : "rescapé"]

Dans Moto / Loisirs

Billet d'humeur : boire et déboires des fêtes [+vidéo : "rescapé"]

Et oui dans une semaine tout pile, nous serons en famille pour fêter Noël. Un moment privilégié pour chacun d'entre nous. Le souci, c'est que parmi toutes les familles françaises, certains vont reprendre la route (en voiture, en scooter ou à moto) ayant quelques verres dans le nez. Et dans un moment pareil, on est loin de se douter que le jour de Noël peut se passer aux urgences ou dans le pire des cas, ne pas le voir du tout. L'impact est beaucoup moins fort quand on pense à ce qui peut nous arriver sur la route, mais parfois il faut essayer de se mettre à la place des personnes qui nous sont chères et qui nous aiment, voir leur désespoir, tristesse, panique, c'est beaucoup plus difficile à supporter.


On connaît tous dans notre entourage quelqu'un qui a eu un accident ou qui a perdu une personne auquel il tenait, surtout dans le milieu tel que le nôtre. D'une année sur l'autre savoir qu'un membre de votre famille de sera plus jamais auprès de vous à cause d'un drame routier, surtout pendant cette période, est pénible. Mais bon, la nature humaine fait qu'on ne peut pas s'en rendre compte tant que nous ne l'avons pas vécu (bien que je ne vous le souhaite pas le moins du monde !).


« Soyons responsables les uns des autres », ce sont les mots que Jean-Louis BORLOO a prononcés hier à l'intention de toutes les personnes (motardes ou non) qui prendront la route pour les fêtes. De plus, comme une bonne partie du Nord de la France a pu le constater, la neige est arrivée et à mis un bon nombre d'usagers de la route dans le désarroi.


C'est dans cette optique là que notre gouvernement est arrivé à grands renforts d'une nouvelle campagne de pub contre l'alcool au volant "L'alcool et la vitesse excessive sont responsables d'un accident mortel sur deux. Il y a actuellement un laisser-aller, un relâchement de la part de certains usagers de la route. J'en appelle à la raison de chacun d'entre nous pour inverser cette tendance »: Dominique BUSSEREAU. Certains d'entres vous l'ont peut être déjà vue puisque la diffusion à commencé le 11 décembre dernier et durera jusqu'au 3 janvier 2010. Ce sera aussi dans ce cadre que 500 000 éthylotests vont être distribués gratuitement sur les péages autoroutiers des grands axes les samedi 18 et dimanche 19 décembre, ainsi que les jeudi 24, samedi 26 et dimanche 27 décembre :




Bon, je vais un peu imager, mais on sait que les usagers de la route ont tendance a se comporter comme des enfants sur la route, on est sans cesse obligé de faire des piqûres de rappel pour « leur sécurité »… Mais à trop les couver, ne perdent-ils pas justement l'intelligence d'agir pour leurs propre conservation ? Pourquoi feraient-ils des efforts puisqu'on leur mâche le « boulot » ? La théorie est un peu fumeuse je l'accorde. Mais d'un point de vu complètement basique, si vous savez que vous ne pouvez compter sur personne pour vous « cadrer », vous ne faites pas plus attention à vos agissements pour qu'il ne vous arrive rien ? Sachant en plus, que vous connaissez pertinemment les conséquences. Et n'est pas aussi dans la nature humaine d'aller contre l'interdit ? C'est tellement plus attrayant que respecter les règles…


C'est effectivement, ce genre de question que l'on peut se poser quand on sait qu'il y a des personnes qui prennent le guidon (ou le volant) sachant au fond d'elles qu'elles ne sont pas aptes à conduire.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

j'aime bien la fin du premier paragraphe..... n'est-ce pas  pti coeur?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire