Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Blessée début juillet, 6 mois d'arrêt pour Audrey Rossat

Dans Moto / Sport

Blessée début juillet, 6 mois d'arrêt pour Audrey Rossat

Audrey Rossat s'est retrouvée l'hiver dernier sans moto, le temps de retrouver un guidon, sa préparation hivernale a commencé très tard.


Avec l'aide de Full Race de Rennes, c'est au guidon d'une 250 KTM 2 temps qu'elle débute la saison, pas très en confiance.


Après quelques roulages, ça ne se passe pas bien, Audrey ne s'habitue pas à sa nouvelle moto, la 250 est très virile, trop pour elle.


Au premier stage de l'année, la moto a déjà du mal à lui convenir ce qui se confirme à l'ouverture du championnat de France d'enduro à Sancey Le Grand, un 4 / 3 à l'issue du week-end, pas satisfaisant pour la Française qui regrette de ne pas avoir eu assez de temps pour comprendre sa nouvelle moto. De plus, quelques jours avant cette épreuve, l'amortisseur a du être changé dans la précipitation, ce qui n'a rien arrangé.


Malgré quelques essais pour adoucir le moteur, c'est trop pour elle.


Devant ce constat, Audrey choisit de prendre une cylindrée plus petite, il y a bien un 200, surement idéal, mais pour des raisons logistiques, ce sera avec une 125 réceptionnée 4 jours avant l'épreuve de Bar sur Seine, elle termine le week-end par un 2/2.


Repartie en championnat d'Europe avec un succès en Roumanie et une victoire au Rand'Auvergne fin juin avec beaucoup de plaisir au guidon de la 125, ça semble en bonne voie.


L'épreuve de St Cirques en Montagne arrive, les 2 et 3 juillet, mais une mauvaise chute dès le samedi va mettre un terme à sa saison.


Le bilan : Ligaments croisés antérieurs du genou droit, une opération le 11 juillet à Paris. 6 mois minimum d'arrêt.


Et la sélection aux ISDE s'envole.


Audrey, que s'est-il passé ?


J'ai voulu doubler un pilote en liaison, c'était assez étroit dans les chemins et il y avait un bon moment que je le suivais, donc j'ai voulu passer et j'ai glissé sur un rocher et j'ai fini en partant à la renverse contre un arbre et la moto m'est retombée dessus, c'est peut-être là que le genou a souffert.


D'où en est ta jambe physiquement aujourd'hui ?


Je marche avec une béquille à la maison et un peu sans béquille chez le kiné, c'est en bonne voie. J'ai eu une bonne opération, le chirurgien m'a fait une greffe en prenant un petit morceau de tendon dans la cuisse, un prélèvement ischio-jambier, le kiné me dit que c'est très en avance pour seulement 3 semaines postopératoire.


L'an prochain, des projets, le mondial ?


Le mondial, si c'est pour faire de la figuration, non, il faut être bien préparée pour y briller et je serais peut-être juste au printemps prochain, le championnat d'Europe, c'est un titre que j'aimerais avoir, cela me tient à cœur, je devrais repartir avec Full Race pour les championnats de France-Europe et des classiques.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire