Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Casque Therma-Helm : ça laisse froid...

Dans Moto / Pratique

Casque Therma-Helm : ça laisse froid...

Ce casque n'est pas sur le marché avant le mois de mai au prix de 299 livres (334 euros environ), qu'il fait déjà débat entre le créateur et le milieu scientifique. L'inventeur du Therma-Helm, Jullian Preston-Powers, affirme que l'innovation de son casque pourrait sauver la vie de milliers de motards après un accident. Le système ? Un casque réfrigérant qui lors d'un choc permet de préserver le cerveau lors d'un traumatisme crânien.


Cette invention repose sur une procédure médicale, qui consiste après un traumatisme crânien, d'empêcher un afflux de sang dans le cerveau et éviter l'enflure en mettant des compresses glacées sur la tête. Un afflux de sang qui peut provoquer le coma, les dommages irréversibles ou la mort (dixit l'inventeur). Une technique appliquée mais pas prouvée scientifiquement.


Donc dans l'idée, la structure du casque contient deux parties collées l'une à l'autre et qui vont se briser en cas de choc violent. Le mélange eau+ nitrate d'ammonium va se faire et entraine une réaction de froid.


Casque Therma-Helm : ça laisse froid...


Mr Preston-Powers affirme sur le Daily Mail que «Des compagnies de partout au monde enfoncent notre porte pour commander nos casques, quand ils seront disponibles».


L'idée en soi est bonne mais elle ne s'appuie pas aujourd'hui sur des faits scientifiques avérés. C'est ce que le neurologue Martin Savard explique : «À la suite d'un arrêt cardiaque, c'est une thérapie reconnue qui peut prévenir les dommages cérébraux; ça marche une fois sur six. Mais à la suite d'un traumatisme crânien, c'est une procédure controversée; on n'a pas la preuve que ça marche».


Casque Therma-Helm : ça laisse froid...


Donc l'hypothermie thérapeutique n'est ni juste, ni fausse… Rien n'a été prouvé, mais rien n'a été réfuté. Il existe une base scientifique qui permet de croire que le froid protège le cerveau, cela fonctionne chez les souris de laboratoire (qui a système très proche de l'homme), mais le souci c'est que beaucoup de choses qui fonctionnent sur ces petites boules de poils, ne donnent pas fatalement du résultat chez nous autres. Mais actuellement, une grande étude clinique est en cours pour donner des résultats plus clairs sur le sujet.


Une chose qui m'intrigue ce pendant, l'hypothermie thérapeutique est appliquée uniquement dans certains cas lors d'un traumatisme et pour ce casque, qu'importe de type de lésions, le système s'enclenchera dans un choc violent, peut être au mépris de certaines blessures où justement il ne faut surtout pas appliquer de froid. Dans ce cas, le casque deviendrait un facteur aggravant… Par exemple, les blessés qui se retrouvent souvent en hypothermie après un accident…


Source


Portfolio (3 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire