Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Ce soir, la FFMC rencontre le Député Mariani.

Dans Moto / Pratique

Ce soir, la FFMC rencontre le Député Mariani.

Sur son site internet, la FFMC nous signale que ce soir, 30 janvier 2008 à 20 heures à l'assemblée Nationale, elle rencontre le Député Thierry Mariani, si vous ne le connaissez pas, c'est un Député du département du Vaucluse, c'est lui qui a eu la grande idée du contrôle technique obligatoire et inutile des deux roues.


Il n'est pas dit que son « grand patron », car là, ce serait un comble, ne lui ait pas soufflé dans l'oreille. Pardon pour le jeu de mots.


La pétition lancée il y a moins de 10 jours par la FFMC a déjà recueilli plus de 16000 signatures. Les responsables veulent expliquer une nouvelle fois que l'accidentologie des motards n'a pas de rapport avec de quelconques défaillances mécaniques.


Extrait : La FFMC rappelle qu'elle a rassemblé au sein de son « manifeste pour une meilleure sécurité routière et une approche citoyenne de la moto » ses propositions issues de plus de 25 ans d'expérience de terrain sur le sujet.


Elle renouvelle son offre de travailler sur les vraies pistes d'amélioration de la sécurité des deux roues à moteur ainsi qu'elle l'a fait de manière constructive au sein du groupe « deux roues » du CNSR (mais dont les propositions restent à ce jour majoritairement inexploitées), ainsi qu'avec le groupe de travail du CERTU sur les aménagements urbains qui entame actuellement une réflexion sur l'aménagement des routes vis à vis des deux roues à moteur et la gestion des obstacles latéraux.


On reste à l'écoute.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Les motards peuvent parfaitement organiser leur propre contrôle, en définissant une liste de points à "regarder" traitant la sécurité active et passive. Pourquoi ne pas prendre les législateurs de court en passant par des associations et des clubs ? Nous pourrions très bien créer une telle liste de contrôle avec un carnet de suivi et un autocollant de validité. Contrairement à une caisse, les motos sont beaucoup plus accessibles mécaniquement. La plupart des motards ont appris à faire leurs propres contrôles, le problème est que l'on est toujours un peu trop indulgent ou optimiste vis-à-vis de son propre engin. Le problème est aussi que l'on ne fait pas toujours nos contrôles avec la régularité voulue. Regardez ce qui se fait en aviation : la plupart des moniteurs sont des bénévoles : leurs compétences sont prouvées ainsi que leur sérieux. Je pense que l'on peut largement trouver l'équivalent.  Le sujet est sérieux,  autant le laisser à ceux qui sont réellement concernés. :up:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire