Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Cervantes gagne l'enduro indoor de Gènes

Dans Moto / Sport

Cervantes gagne l'enduro indoor de Gènes

A l'enduro Indoor de Gènes en Italie, les organisateurs ont du faire sans leur habituel sponsor Fiat.


Cette année, le tracé ne montait pas dans les tribunes. Un bourbier artificiel a été fait et le pierrier construit d'une façon exagérée apparemment. Un circuit particulièrement difficile que même les meilleurs redoutaient.


Les acteurs maintenant, on retrouvait Cervantes, Aro, Blazusiak. Coté Français, Antoine Méo, Sébastien Guillaume, Rodrid Thain, Julien Gauthier et Jérome Béthune. Doug Lampkin annoncé au trial de Marseille était à Gènes. Jérémy Joly roulait en junior.


C'est l'heure des qualifications, et Antoine Méo va s'imposer. Il prend la tête dans le gigantesque pierrier et file devant sans attendre ses adversaires. Blazusiak et Cervantes chuteront en voulant suivre le Français.


Première finale, Rodrig Thain sort en tête, mais dans le pierrier tout le monde s'accroche sauf Cervantes qui s'échappe pour aller gagner sa course.


Dans la deuxième finale, ce sera le même scénario qui se produit et le même qui en profite.


Cervantes gagne sa seconde finale. Méo ne part même pas, il cale et la moto ne redémarre pas.


C'est la troisième finale, Rodring Thain, ancien crossman part devant jusqu'au pierrier. C'est là que Blazusiak arrive et passe. Cette fois-ci cela ne coince pas dans le pierrier et la course se déroule normalement. Blazusiak est intouchable et remporte cette dernière finale.


Taddy Blazusiak : Mon objectif était d'être en tête du championnat du monde après Gènes.


Mais j'ai eu de la malchance ce week-end. Je suis content d'être en seconde position. J'ai fait un mauvaise première manche et je m'en voulais. Je voulais faire mieux en deuxième manche mais ma chaîne a déraillé sur une pierre. J'ai vu tous les pilotes passer. J'ai tout fait pour remonter mes adversaires et j'ai fini troisième, épuisé. J'avais la bonne vitesse et sans mon problème de chaîne je pouvais gagner. Je me suis rattrapé en troisième manche en gagnant la course. Gagner la dernière course était super. Yvan a augmenté son avance au championnat mais j'espère avoir plus de chance à Madrid.


Cervantes gagne l'enduro indoor de Gènes


Résultat Gènes :


  • 1. Ivan Cervantes, Spain, KTM
  • 2. Taddy Blazusiak, Poland, KTM,
  • 3. Fabio Mossini, Italy, Honda,
  • 4. Dougie Lampkin, Britain, Beta,
  • 5. Xavi Galindo, Spain, KTM, 15

Classement général :


  • 1. Cervantes KTM, 78
  • 2. Blazusiak KTM, 65
  • 3. Ahola, 37

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire