Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Championnat de France Superbike - Sébastien Gimbert ne lachera pas l'affaire

Dans Moto / Sport

Championnat de France Superbike - Sébastien Gimbert ne lachera pas l'affaire

Comme à Nogaro en avril dernier, Sébastien Gimbert termine 2 fois second derrière son équipier, Erwan Nigon sur le circuit du Vigeant. L'écart entre les 2 titulaires de la BMW officielle se creuse encore un peu mais il n'inquiète pas le champion en titre qui nous relate son week-end.


Bonjour Sébastien. Avez-vous pu travailler sur la moto depuis la manche de Ledenon ?


Effectivement, nous avons pu rouler le mercredi précédent la course. Nous avons beaucoup travaillé sur le DTC, le contrôle de traction de BMW ce qui nous a permis de valider les réglages. Bien sur, nous pouvons encore améliorer les choses pour l'adapter encore plus aux pneumatiques et bien sur à notre style de pilotage. Mais là, la moto est vraiment tip top.


Travaillez-vous toujours dans la même direction avec Erwan ?


Nous avons décidé de travailler dans des directions un peu différentes cette fois mais de manière concertée. C'est-à-dire que j'ai roulé avec une moto réglée différemment de celle d'Erwan. Ensuite, nous roulerons chacun avec la moto de l'autre pour prendre ça et là, ce qui va le mieux. Mais ce travail, nous n'avons pas encore eu le temps de le faire.


Tu prends 2 fois la seconde place, pensais-tu pouvoir faire mieux ?


Bien sur mais ce circuit n'est pas mon préféré. J'avais déjà eu du mal l'année passée donc le résultat est plutôt pas mal.


Comment se sont déroulées tes courses ?


En première manche, je me fais enfermer et je me retrouve derrière Julien Da Costa qui avait des soucis ce week-end. Il fermait beaucoup les portes et j'ai dû taper dans mes pneus pour passer. Mais j'avais déjà pris trop de retard même si à un moment, je revenais un peu sur Erwan. La seconde s'est passée un peu de la même manière et j'ai pris beaucoup de retard. Quand j'ai dépassé Da Costa, j'avais déjà 5 secondes de retard et je termine la course avec seulement 6. Cela montre que j'aurais pu jouer la gagne.


Tu comptes désormais 27 points de retard sur Erwan Nigon et il reste 8 manches à disputer. Est-ce trop tard ?


L'année passée, j'avais 37 points de retard et j'ai été titré. Donc non, ce n'est pas trop tard. Je sais que maintenant, on arrive sur de meilleurs circuits pour moi où je suis plus à l'aise. Il y a d'autres pilotes bien placés donc la régularité va être très importante. Mais je ne vais pas lâcher l'affaire et ça, Erwan le sait bien.


Merci Sébastien et bonne continuation.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire