Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Circulation dans les voies de bus, nouvelle niche pour les municipales ?

Dans Moto / Pratique

Circulation dans les voies de bus, nouvelle niche pour les municipales ?

A l'approche des municipales, les élus et candidats rivalisent de stratégies pour grappiller des voix. Si jusqu'à maintenant la plupart des élus se sont montrés plutôt hostiles à toute mesure pouvant améliorer les conditions de circulation et stationnement des motards, les voilà qui adoucissent leurs discours et font les yeux doux aux conducteurs de deux roues motorisés. Ainsi, face aux déclarations de George Sarre, actuel maire du 11ème arrondissement de Paris, en faveur de la circulation des motos dans les voies de bus, Bertrand Delanoë, candidat à sa propre succession à la mairie de Paris, s'essaie à des propositions qui, de loin, pourraient s'en rapprocher. Refusant de considérer les deux roues motorisés comme une réelle alternative à l'automobile en ville, il s'était jusque là toujours opposé à leur ouvrir les couloirs de bus. Il revient aujourd'hui sur sa position en permettant aux motos et scooters de les emprunter, mais seulement à ceux qui fonctionnent à l'énergie électrique.


Trop attaché à son Vélib' et malgré les dernières publications européennes, Bertrand Delanoë refuse purement et simplement d'admettre que les motos et scooters sont bien moins polluants que les automobiles et qu'ils représentent une alternative pour de plus en plus de parisiens. De plus, l'expérience menée à Londres, où les deux roues motorisés sont autorisés à rouler dans les couloirs de bus, montre que l'accidentologie n'en est pas augmentée.


Il va donc falloir que le maire de Paris fasse un peu plus d'efforts s'il veut gagner des voix auprès des motards !


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Si les motos et scooters faisainet moins de bruit et si les emmerdeurs qui font hurler leur moteur en ville étaient lourdement sanctionnés, peut etre que les 2 roues seraient mieux vus mais bon tant que des nanards continueront à donner une image desastreuse du 2 roue, dans le cul les voies de bus.

Par Anonyme

Habitant à proximité d'un carrefour, j'atteste du fait que ce sont les scooters et les motos qui émettent, et de très loin, le plus de bruit. Il serait bon de rappeler que la pollution peut également être sonore... Quant à la pollution de l'air, le législateur ferait bien de s'intéresser de plus près aux deux roues, pour lesquels il est nettement plus laxiste que pour les automobiles. Bref, du progrès reste à faire tant sur le plan des comportements que de la technologie.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire