Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Créapole/Matra : les projets électriques de demain à l'honneur

Dans Moto / Loisirs

Créapole/Matra : les projets électriques de demain à l'honneur

Matra et Créapole (école fondée en 1981 et spécialisée dans le design produit) s'étaient rencontrées lors du dernier Mondial de l'Automobile. A l'époque, le constructeur français avait lancé un projet aux élèves : celui d'imaginer la mobilité électrique de demain selon des critères bien précis (aspects pratiques, expression stylistique). Au total, pas moins de 26 projets sélectionnés sur 95 répartis dans trois catégories dont celle des scooters électriques confiée aux élèves de 4è année Design Transport. La remise des prix s'est déroulée en début de semaine dans un grand hôtel parisien en présence de Monsieur Maurice Leroy (ministre de la ville en charge du grand Paris), Jacques Bonneville,( président de Matra), Jérôme Bonaldi (journaliste/chroniqueur). Il ne paraît pas impossible de voir l'émergence de certaines réalisations dans les années à venir. Focus sur les lauréats dans la catégorie des scooters électriques et vous allez voir que nos designers en herbe ne manquent pas d'imagination :


Créapole/Matra : les projets électriques de demain à l'honneur


1er prix : le concept de Coralie


Réalisé par Coralie, ce concept met très clairement en avant un véhicule ergonomique et pratique. La jeune fille a trouvé sa source d'inspiration chez les soldats du feu, pressé de rejoindre la caserne le plus rapidement possible. Par ailleurs, ce projet comporte de multiples espaces de rangement : le premier placé entre le poste de pilotage et la selle, le deuxième aménagé sous une selle pivotante.


Créapole/Matra : les projets électriques de demain à l'honneur


2ème prix : E-Wheel par Kévin


Crée par Kévin, l'e-wheel se veut avant tout un scooter évolutif. La base serait un projet doté d'une seule roue et qui pourrait se déplacer comme un giropode. La roue avant viendrait se clipser sur une autre partie du scooter pour ne faire plus qu'un. Comme certains scooters thermiques, l'E-Wheel se doterait d'un toit rétractable pour se protéger des intempéries. La batterie et le moteur prendraient place sur la roue avant. Kévin a également pensé à l'insertion d'une deuxième batterie sous le plancher pour accroître l'autonomie.


Créapole/Matra : les projets électriques de demain à l'honneur


3ème prix : troti-scoot par Valentin


Le Troti-Scoot, un concept tout aussi ambitieux et intéressant. ''j'ai voulu répondre à une contrainte que j'ai rencontré par le passé, celle de pouvoir se déplacer à l'intérieur des cités universitaires et des technopoles'' nous confiait Valentin. Développé à mi-chemin entre le piéton et le cycliste, Troti-Scoot détiendrait la particularité de pouvoir se transporter à l'intérieur des bâtiments et d'une selle ajustable suivant la vitesse de déplacement. Valentin annonce un poids de 20 kilos (batterie comprise et chargée). Ce concept aurait la capacité de diffuser de la musique grâce à un i-pod intégré.


Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire