Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2007 : étape 8, cailloux, sable et oasis.

Dans Moto / Sport

Dakar 2007 : étape 8, cailloux, sable et oasis.

C'est le programme qui attendait nos concurrents. Ils ont eu la chance de bien récupérer hier, lors de la journée de repos. Enfin pas pour tout le monde, car les assistances n'ont pas chômé pour réparer et faire la maintenance des motos. Pour la journée d'aujourd'hui sur les 626 km de l'étape, 589 étaient chronométrés, au menu beaucoup de chemin de cailloux et des dunes de sable, une dure journée pour atteindre l'oasis de Tichit.


La matinée à été dure pour une dizaine de motards dont Helder Rodrigues, 8e du général, qui se sont égarés au km14 sur une quinzaine de kilomètres en direction de Chinguetti.


Au km 34 c'est Despres qui pointait en tête,1'17 devant le Français Cyril Despres et 3'32 devant le Brésilien Jean De Azevedo. Ensuite c'est au km111 que Despres a pris la tête 5'21 devant le Norvégien Pal Anders Ullevalseter et 6'59 devant le Français David Casteu. Notre frenchy le restera jusqu'au km 246. Il se fera dépasser par Coma au km 357 qui restera en tête jusqu'à la fin de la spéciale 10'02 devant Cyril Despres et 24'00 devant le Norvégien Pal Anders Ullevalseter.


Dakar 2007 : étape 8, cailloux, sable et oasis.


Le principal problème de la journée c'est la casse moteur de Faria, Vainqueur de la 1e étape de ce 29e Dakar. Contraint d'arrêter il a attendu la voiture balai.


Pour les autres, le français Alain Delaunay s‘est arrêté au km 25 et répare sa monture. A cause de la coupure de son moteur au km 53, le roumain Marcel Butuza a chuté, heureusement sans gravité, et a réparé avant de repartir. Anne Seel, victime d'un problème d'alimentation d'essence au km 25, a attendu son assistance et l'argentin Orlando Terranova a fait de même suite à une casse moteur au km 227.


C'est donc Coma qui gagne l'étape et reste 1er au classement général, devant les français Cyril Despres et Casteu avec presque 1h d'avance.

Dakar 2007 : étape 8, cailloux, sable et oasis.


Marc Coma (ESP - KTM Repsol - Vainqueur)


L'étape a été longue et usante : 8 heures sur la moto ce n'est pas simple. Au début on a rencontré beaucoup de pierres puis des pierres et du sable mélangés. Ensuite c'était mieux au niveau du terrain. J'ai rejoint Cyril (Despres) et au CP 2 on a appris que Isidre (Esteve) avait des problèmes. On a ensuite roulé avec Cyril sur un bon rythme mais sans aller à fond. C'est dommage pour Isidre car il y avait une belle bagarre et cela faisait le spectacle. Rien n'est encore joué. Je n'ai fait qu'un petit pas de plus. Les gens qui connaisent le rallye savent que la Mauritanie est très exigeante. Tant qu'on n'en est pas sorti...Demain j'ouvrirai l'étape et c'est toujours délicat. Il va me falloir étudier de près le road book.



Pal Anders Ullevalseter (NOR - KTM - 3ème)


J'ai passé l'essentiel de la journée seul. Je n'ai pas pu rester dans le rythme de Coma à partir du kilomètre 150. Il est vraiment impressionnant. Il ne fait aucune erreur. Mais j'ai passé une plutôt bonne journée, je me sentais fort. Je n'ai pas fait de fautes de navigation. Ce soir je vais devoir changer les roues car il y avait beaucoup de pistes rocailleuses. Concernant le général : avant le départ je visais une place dans le Top 5, maintenant je veux juste envisager les choses un jour après l'autre. Je veux juste faire mon boulot. On commencera à penser tactique dans quelques jours en attendant que les autres fassent des erreurs.


Cyril Despres (FRA - KTM Gauloises - 2ème)


C'était vraiment une très belle étape, avec 150 kilomètres très exigeant sur la fin du parcours : c'est constamment des virages, sur du sable mou, avec de l'herbe à chameaux dès que l'on s'écarte de la piste. En milieu de spéciale, il y a aussi eu près de 200 km de vent de sable de face.


A un moment je me suis planté dans une dune, j'ai mis un peu de temps à relever la moto et c'est à peu près à ce moment que Marc m'a rattrapé. Ensuite nous avons roulé ensemble, sans nous attaquer car le rythme était déjà suffisamment élevé. Physiquement, je me sens marqué car c'est la première étape réellement difficile. Imaginez que c'est presque comme si on sortait d'un Paris-Marseille à moto, mais uniquement sur des petits chemins ! Mais je suis ravi, pour moi le Dakar c'est ça, une course d'endurance dans le désert. Et ce qui est intéressant pour moi, c'est que je n'ai peut-être pas la vitesse d'un Coma sur 200 km, mais sur 600 oui.


Pour la victoire, ça peut vraiment se faire sur un jeu de chaises tournantes à cause de la mécanique. Avec cette histoire de boîte de vitesses, tout le monde serre les fesses car personne n'est à l'abri. L'avantage, c'est qu'il y a cinq ou six jours, j'ai perdu le Dakar ! Et maintenant je me retrouve deuxième à 54', mais personne ne peut dire qui va gagner à la fin. Le problème c'est qu'il y a une pièce défectueuse quelque part sur nos motos, mais on ne peut blâmer personne. KTM n'a pas les mêmes moyens que Mitsu ou VW en voiture. Personnellement, cela fait plus de six ans et peut-être 150 000 km que je roule pour eux, et je n'avais pas eu de problème avant cette année.



David Casteu (FRA - KTM Gauloises - 4ème)


Je suis déçu par ce qui vient d'arriver à Isidre. Il était seul à pouvoir contrer Coma, maintenant cela va devenir beaucoup plus compliqué d'aller le chercher. Pour ma part j'ai fait une erreur en début de parcours. En fait je crois que je cherchais un terrain à acheter en Mauritanie ! Je n'ai même pas vu Isidre et Marc me doubler. Quand j'ai retrouvé ma route, j'ai juste vu qu'il y avait un peu plus de traces qu'avant. C'est en partie pour cela que je n'ai perdu du temps. Mais c'est aussi que je n'ai pas oublié non plus que nous étions sur une étape marathon, alors j'ai préservé ma machine. Au bout du compte, elle n'a pas touché par terre une seule fois et c'est que je voulais. La casse de la boîte de vitesse, c'est évidemment un risque. Je peux vous dire qu'à chaque fois que je passe une vitesse, je le fais avec délicatesse. Comme avec une femme !



Isidre Esteve (ESP - KTM Gauloise - 34ème)


Tout allait très bien le matin. Au CP1 c'était parfait. J'étais avec Cyril (Despres) et Marc (Coma). Mais au kilomètre 230 la boîte de vitesse s'est cassée. Et la fin de la spéciale était au 589ème ! Le tout à faire en 1ère ! C'est vraiment une énorme malchance. Il faut regarder le côté positif : en roulant à 40 km/h j'ai pu voir le paysage.


Pour le reste je n'ai plus aucune option de gagner même si rien n'est jamais fini. Ce soir on va faire de la mécanique avec le moteur neuf qui est le T4 d'assistance en course. Je ne sais pas à combien je suis maintenant. Je vais regarder ça de près et sinon je vais essayer de m'amuser.


Classement de l'étape :


  • 1 -001 : COMA (ESP) KTM -> 07:46:13

-2 -002 :DESPRES (FRA) KTM -> 07:56:15


  • 3 -006 :ULLEVALSETER (NOR) KTM-> 08:10:13
  • 4 -008 :CASTEU (FRA) KTM -> 08:12:35
  • 5 -014 :VERHOEVEN (HOL) KTM -> 08:15:29
  • 6 -009 :BLAIS (USA) KTM -> 08:24:46
  • 7 -005 :DE AZEVEDO (BRE) KTM -> 08:25:09
  • 8 -003 :SALA (ITA) KTM -> 08:30:36
  • 9 -085 :BETHYS (FRA) HONDA -> 08:33:57
  • 10 -103 : KATRINAK (SLQ) KTM -> 08:38:14
  • 11 -016 :CZACHOR (POL) KTM -> 08:39:40
  • 12 -010 :RODRIGUES (POR) YAMAHA -> 08:47:02
  • 13 -011 :KNUIMAN (HOL) HONDA -> 08:47:09
  • 14 -043 :BERGLUND (SUE) KTM -> 08:52:18
  • 15- 020 :MARCHINI (FRA) YAMAHA -> 08:53:21

Classement général :


  • 1 -001 :COMA (ESP) KTM -> 30:24:47
  • 2 -002 :DESPRES (FRA) KTM -> 31:19:45
  • 3 -008 :CASTEU (FRA) KTM -> 31:28:02
  • 4 -009 :BLAIS (USA) KTM -> 31:56:13
  • 5 -006 :ULLEVALSETER (NOR) KTM -> 32:24:53
  • 6 -014 :VERHOEVEN (HOL) KTM-> 32:33:44
  • 7 -003 :SALA (ITA) KTM-> 32:38:
  • 8 -004 :ESTEVE PUJOL (ESP) KTM -> 32:45:44
  • 9 -010 :RODRIGUES (POR) YAMAHA -> 32:57:31
  • 10 -020 : MARCHINI (FRA) YAMAHA -> 33:29:07
  • 11 -103 :KATRINAK (SLQ) KTM-> 33:36:23
  • 12 -016 :CZACHOR (POL) KTM-> 33:42:18
  • 13 -085 :BETHYS (FRA) HONDA -> 33:52:09
  • 14 -011 :KNUIMAN (HOL) HONDA -> 34:11:10
  • 15- 019 :PLANET (FRA) KTM -> 34:49:58

Images: France 2


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

cyril despres s'est un copin de mon pere il a fait de la moto au pays basque (france)

Par Anonyme

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire