Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dossier occasion : BMW R1200 GS, le prix de la maturité

Dans Moto / Pratique

Dossier occasion : BMW R1200 GS, le prix de la maturité

C'est la référence et la meilleure vente des maxi-trails routiers dans le monde ! La R1200 GS est incontestablement une super machine, à condition d'avoir le portefeuille qui va avec… Car en plus de coûter cher en entretien, la BM' accuse quelques pannes, bégnines pour la plupart, mais récurrentes si son proprio' néglige les révisions et les vérifications.


1. En bref

La BMW R1200 GS fait partie de ces motos dont le succès est difficile à cerner : esthétique dépouillée, grande hauteur de selle, prix d'achat élevé en neuf comme en occasion, pannes récurrentes et entretien couteux. La GS n'est pas une machine exempte de défauts ! Pourtant, c'est la première BMW vendue dans le monde et elle figure en tête des ventes de la catégorie des maxi-trails en Europe. Les motards rencontrés en R1200 GS sont formels à son sujet : « c'est une machine très polyvalente et idéale pour tout faire ». Ok, ça se tient. Mais pour avoir une GS, mieux vaut avoir les reins solides… Car même si ses utilisateurs la présente comme la meilleure moto au monde pour tout faire, on vous recommande un minimum d'épargne. Car quand il faut passer à la caisse, la douloureuse se fait sentir !


2. Les différentes versions

  • La R1150 GS (2000-2003)

Dossier occasion : BMW R1200 GS, le prix de la maturité


La R1150 GS a été l'intermédiaire entre la nouvelle R1200 GS (qui la remplace en 2004) et la R1100 GS (produite entre 1994 et 2000). Conséquence, la 1150 hérite des gênes de baroudeuse de la 1100 et se place comme une vraie aventurière prête à traverser l'Afrique. Mais pas seulement. La 1150 se présente aussi comme une formidable routière, polyvalente, dont la consommation aurait fait pâlir un chameau avec ses 300 km d'autonomie ! Mais à l'époque déjà, la 1150 opte pour des pneus mixtes plus adaptés à la route qu'aux pistes du Sahara. Néanmoins sa polyvalence générale lui admet encore quelques échappées belles pour les amoureux de la nature. Côté moteur, la 1150 cm3 adopte une boîte 6 vitesses (5 seulement sur le 1100 cm3) qui lui permet un gain de couple et une souplesse renforcée à bas et mi-régimes. La baisse de régime permet alors de croiser à 130 km/h à seulement 4 000 tr/min ! À l'époque, on lui reproche surtout son gros gabarit et son poids important. Les pépins mécaniques semblent moins récurrents que sur la R1200 GS. On notera tout de même un rappel concernant certains moteurs à double allumage, mais aussi une casse prématurée de la courroie alternateur. La R1150 GS est une moto qui tient encore la cote.


  • La R1200 GS (2004-2008)

L'arrivée de la 1200 GS marque une certaine rupture avec l'utilisation baroudeuse que l'on pouvait attendre des précédentes GS (1100, 1150). Cette 1200 s'est vraiment modernisée aussi bien esthétiquement que mécaniquement. Bien qu'elle se destine désormais à une utilisation plus routière, ses pneus mixtes et son importante garde au sol lui permettent encore d'emprunter les sentiers battus, même si son poids incite à la prudence… La version Adventure (voir ci-dessous) se prête mieux à ce genre de travers. Les gros kilométrages que l'on rencontre sur les 1200 GS de 2004 et plus, attestent de la qualité de fabrication de cette dernière. Mais attention, sur le plan de la fiabilité, la R1200 GS mérite un peu d'attention. Même si professionnels et particuliers feront l'éloge de la GS à ce sujet. Car avant d'acheter BMW, et avant d'acheter une R1200 GS, il faut être conscient que la fiabilité de l'engin tient surtout à un entretien scrupuleusement suivi (voir encadré fiabilité). Si ce point est respecté, alors la GS peut être une superbe compagne au quotidien. Car côté dynamique, la GS est une formidable moto. Malgré un poids conséquent à l'arrêt, la GS se conduit aisément une fois en route. Autoroutes, réseau secondaire, lacets de montagne, la GS se joue de tout et le fait bien ! Son ergonomie, sa place à bord et sa capacité d'emport en terme de bagages en font l'une des motos les plus abouties et les plus confortables pour voyager loin, seul ou à deux.


Dossier occasion : BMW R1200 GS, le prix de la maturité


  • La R1200 GS Adventure

La version dite « Adventure » a toujours accompagné la GS « standard » durant sa carrière, même dans ces précédentes cylindrées. Cette variante est clairement faite pour les globe-trotters qui voyagent loin et longtemps. Plus haute, l'Adventure se démarque entre autre par une bagagerie spécifique, des phares additionnels ou encore des protections spécialement étudiées en cas de chute (pare-carters, etc.). Les options sont nombreuses. Son prix est évidemment plus élevé. On notera également depuis quelques années l'existence des « GS Days ». Une fête conviviale réservée au BM'istes durant laquelle les possesseurs de GS (peu importe l'année et le modèle) sont confrontées à toutes sortes d'épreuves de roulage (franchissement, enduro, etc). Preuve que la GS, et l'Adventure encore plus, ne sont pas que des motos de figuration !


3. Qualités et défauts.


Ce qui peut vous tenter :


  • Ses prestations routières. La GS figure parmi les motos les plus abouties au monde sur ce terrain. Performante, confortable, facile à prendre en main, efficace, la GS est un couteau suisse !
  • Son moteur plein comme un œuf. En bas, au milieu, en haut, il y en a partout et pour tout le monde. Pour le papy comme pour le plus sportif.
  • Le réglage électronique des suspensions (ESA à partir de 2008).-
  • La force du SAV de BMW et la présence des concessions partout en France !
  • La qualité allemande, l'ergonomie et la capacité d'emport (bagages et passager).
  • Absence d'entretien de la transmission grâce au cardan de type Paralever.
  • Toutes les infos pratiques du tableau de bord (décompte réserve, pression pneus, etc.)
  • Votre compagne ne vous piquera pas votre GS (son gabarit et son poids élevé la déconseille pour les filles, mais chut…).
  • Prix de la cote d'occasion intéressant pour le revendeur…

Ce qui peut vous faire hésiter :


  • Particularité de la GS, ses cylindres qui dépassent de pars et d'autres peuvent gêner les genoux de certains… ou pas !
  • Sa hauteur de selle et son poids intimidant à l'arrêt.
  • Les nombreuses pannes ou incidents qui surviennent si l'on néglige les révisions et les contrôles à faire soi-même.
  • Le coût des pièces de rechange, le prix des révisions, etc.
  • Moto qui prend beaucoup de place dans un box (si voiture+moto).

Dossier occasion : BMW R1200 GS, le prix de la maturité


4. Fiabilité

C'est un chapitre délicat que nous entamons là ! Car si beaucoup de personnes ne vous dirons que du bien de la GS 1200 (et ils ont raison), ils en oublient de souligner l'investissement financier que cela représente. Ca ne veut pas dire qu'acheter une BMW R1200 GS coûte forcément de l'argent. Mais si un jour une panne doit arriver, mieux vaut être prévenu que la facture sera certainement salée. À titre d'exemple, contrairement à d'autres marques, le changement d'un embrayage sur une GS implique un démontage quasi complet de la partie arrière et un coût de main d'œuvre conséquent. Même si parfois, ces problèmes d'embrayage sont liés à une fuite de joint spy et pris en charge par le SAV BMW. C'est également le cas des « défauts d'étanchéité du carter » pris en charge par le réseau.


On notera aussi une fuite du joint spy du couple conique côté transmission (à vérifier en ôtant le soufflet en caoutchouc). Si on détecte la fuite à temps, ça évite la casse du couple conique et une facture d'environ 1 000 €. Vérifier également le joint spy de sortie de boîte qui peut fuir. Décidemment, les joints ne sont pas le fort de BMW ! Côté châssis, les professionnels ont constaté que les œillets de fixation des disques avants prenaient du jeu (de 2004 à 2006). Une avarie normalement prise sous garantie. Ce qui ne sera pas le cas de la visserie de certaines BMW sensible à l'oxydation. Côté électrique, on relève des ampoules de phare qui grillent 2 à 3 fois par an, un détail bénin mais agaçant ! Des défauts de batterie peuvent aussi apparaître. Si vous devez changer celle-ci, sachez que le coût de la batterie pour la même référence est de 139 € ! On remarque aussi des potentiomètres grillés (affichage du point neutre sur la boîte de vitesse). Plus grave, votre GS peut être immobilisé un certain moment si elle rencontre des court-circuit, une panne du régulateur de pompe à essence ou encore une panne de l'anti-démarrage (modèle 2008 uniquement) prise en charge.


5. Budget

Achat/cote


La R1200 GS est une moto qui tient le coup et la cote. Malgré ses nombreux problèmes de fiabilité – toujours réparables si « l'on est riche » - la GS est une moto qui se maintient en forme depuis sa sortie en 2004. Vendue 14 250 € en neuf, il faudra compter environ 8 000 € pour un modèle de 2005/2006 avec 50 000 km et environ 6 500 € pour un 2004 avec 70 000 km… Preuve que malgré certains incidents, la R 1200 GS voit loin !


Assurance


La GS est une moto répandue, très peu volée, conséquence, ça s'en ressent sur les primes d'assurances ! Malgré ses 1200 cm3, elle est moins chère à assurer qu'un roadster de 600 cm3, à condition d'avoir l'âge et l'expérience pour la GS (jeunes permis et débutants déconseillés).


BMW R1200 GS – Année : 2006


  • Formule « Tiers » : 162 €/an
  • Formule « Tiers + vol/incendie » : 266 €/an
  • Formule « Dommages collision» : 298 €/an
  • Formule « Tous risques » : 371 €/an

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif avec un comparateur d'assurance. Ils correspondent à un profil « type » dont les critères sont les suivants : « 30 ans, célibataire, salarié, assurance trajet travail en Ile de France, détenteur du permis auto depuis 10 ans/Bonus de 0,65%, permis moto depuis 7 ans/bonus de 0,75 %, assuré sans sinistres sur une moto de 600 cm3 sur les trois dernières années. »


Prix de la petite casse :


  • Silencieux : 720 €
  • Carénage latéral : 318 €
  • Guidon : 228 €
  • Embouts de guidon : 27 € (paire)
  • Rétroviseur : 62 € (paire)
  • Repose-pied : 35 € (unité)
  • Pédale de frein : 107 €
  • Sélecteur : 77 €
  • Levier d'embrayage : 60 €
  • Levier de frein : 60 €
  • Clignotant AV : 25 € (paire)

Entretien


Le rythme des révisons est logiquement prévu tous les 10 000 km. À condition que tout se déroule pour le mieux. Avec un kilométrage annuel plus élevé que la moyenne, la 1200 GS passe à l'atelier 2 fois par an. Il faut alors compter entre 250 € et 380 € la révision/forfait.


Les concurrentes de l'époque


  • Honda 1000 Varadero
  • Yamaha TDM 900
  • Triumph Tiger 955
  • KTM 990 Adventure

Caradisiac a aimé :


  • L'esprit de liberté que dégage cette R1200 GS
  • Le moteur disponible à tous les étages
  • La modernité de l'engin (tableau de bord, ESA, Cardan)
  • Efficacité globale et prestations de hautes voltiges sur route
  • Équipement de série (poignées chauffantes, ABS, etc.)
  • La cote qui se maintient pour le revendeur

Caradisiac n'a pas aimé :


  • Le poids à l'arrêt et le gabarit imposant même pour les grands
  • Les nombreux soucis de fiabilité qui font hésiter à investir dans une GS
  • Le prix des révisions, le coût des pièces BMW plus cher que les standards japonais
  • La cote encore élevée pour l'acheteur

Portfolio (13 photos)

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, Avez vous des statistiques exactes des pannes, génère nombre d’occurrence en %? Il y a un phénomène qui se passe avec les GS (et le bmw en général). Vu sa longévité (100.000km typiquement) et vu le nombre des machines en circulation, forcement les pannes sont nombreuses. Mais si on ramène les pannes au nombre des machines, perso je ne crois pas que c’est si souvent que ça ….   Néanmoins ou je vous donne raison, c’est sur sont prix. A 50% de moins on peut trouver une moto avec des performances tout a fait satisfaisantes (certes pas avec la même image)   Cordialement, Ex possesseur de GS

Par Anonyme

 Bonjour, je viens de lire votre article. Je ne suis pas d'accord avec vous sur plusieurs points dont un en particulier : la GS1200 est AUSSI faite pour les filles !!! C'est ma deuxième GS 1200, la prochaine sera également très probablement un 1200GS. Certes le volume de la bête peut laisser dubitatif au premier abord mais avec son centre de gravité très bas, c'est une machine particulièrement maniable notamment pour les manoeuvres à petite vitesse. Pour ce qui est des "grands" je vous affirme que nous très très nombreux et nombreuses à mesurer moins d'un mètre 80 !!!!! (1,70 m pour ma part). Cordialement Routarde59

Par Anonyme

@13h50, c'est pas une question d'image, la BM c'est la référence, autrement dit toutes les autres ne sont que des pâles copies, faut comparer ce qui est comparable, si la GS s'est vendue à plus de 100.000 exemplaires, c'est pas un hasard, on la paie cher mais elle se revend cher aussi, preuve que c'est de la qualité, alors si t'as acheté autre chose (et c'est quoi, d'ailleurs?), sûr que ça roule aussi, mais à 50% moins cher, ça m'étonnerait que ça soit aussi bien, y'a pas de miracle!  Moi j'ai jamais eu de GS, je roule en RT, c'est ma troisième et sûrement pas la dernière, paraît que la prochaine aura 10 ou 15 CV de plus et le refroidissement liquide, et pourquoi pas (on peut rêver) quelques kilos en moins, enfin last but not least, une première plus courte (ça c'est un gros défaut, et étrangement personne n'en parle!) et un vide-poche plus large et moins profond, tout le monde n'est pas contortionniste, à part ça on n'est pas loin de la perfection, c'est une vraie bête à rouler encore et toujours, beaucoup de grosses qualités, et si t'as des craintes sur la fiabilité, il suffit de prendre l'extension de garantie de deux ans (2 + 2) et l'assistance est à vie et gratuite, franchement que demander de plus?

Par Anonyme

Elles sont chouettes les photos, ça donne envie de partir loin...  sauf que dans la vraie vie, tous ceux que je croise ont des gilets fluo et se traînent la bite...

Par Anonyme

 BMW, grand nom mais petites gens!! J'imaginais qu'un vice de construction était toujours à charge du fabricant, que nenni car chez BMW on vous rétorque le kilométrage de la machine 30000km, à l'arrêt depuis des mois ainsi que l'âge de l'engin 2004!! In fine le fait de ne pas avoir été suivie par un centre agrée tout en écrivant qu'il n'y a rien eu de spécial sur ce type de moto, une R 850 R, alors que quand vous consulter les forums il s'avère que le phénomène est connu de tous! Aussi deux concessionnaires m'ont indiqué le contraire, mais ayant la bouche cousue! Le faisceau électrique a été colsonné sur le cadre avec une force de serrage exagérée!!! Après ma 4 ième panne, bonjour les frais de remorquage, à nouveau une rupture dans le faisceau, je n'ose donc plus utiliser ma moto. BMW Berlin très aimable renvoie chez BMW Benelux qui d'un grossier commercial regrette de me dire d'aller voir ailleurs!! Super non?? Lisez l'essai de la GS 1200 où vous devez être prêt à casquer, dans leurs centres agrées! J'étais prêt à faire porter ma machine à l'usine de Berlin, maintenant je suis prêt à ne plus faire confiance qu'à Honda, dont j'ai eu 3 CBR de 900 à 1100 sans jamais sortir un outil, pour un demi-million de kilomètres!...  

Par Anonyme

 BMW, grand nom mais petites gens!! J'imaginais qu'un vice de construction était toujours à charge du fabricant, que nenni car chez BMW on vous rétorque le kilométrage de la machine 30000km, à l'arrêt depuis des mois ainsi que l'âge de l'engin 2004!! In fine le fait de ne pas avoir été suivie par un centre agrée tout en écrivant qu'il n'y a rien eu de spécial sur ce type de moto, une R 850 R, alors que quand vous consulter les forums il s'avère que le phénomène est connu de tous! Aussi deux concessionnaires m'ont indiqué le contraire, mais ayant la bouche cousue! Le faisceau électrique a été colsonné sur le cadre avec une force de serrage exagérée!!! Après ma 4 ième panne, bonjour les frais de remorquage, à nouveau une rupture dans le faisceau, je n'ose donc plus utiliser ma moto. BMW Berlin très aimable renvoie chez BMW Benelux qui d'un grossier commercial regrette de me dire d'aller voir ailleurs!! Super non?? Lisez l'essai de la GS 1200 où vous devez être prêt à casquer, dans leurs centres agrées! J'étais prêt à faire porter ma machine à l'usine de Berlin, maintenant je suis prêt à ne plus faire confiance qu'à Honda, dont j'ai eu 3 CBR de 900 à 1100 sans jamais sortir un outil, pour un demi-million de kilomètres!...  

Par Anonyme

 BMW, grand nom mais petites gens!! J'imaginais qu'un vice de construction était toujours à charge du fabricant, que nenni car chez BMW on vous rétorque le kilométrage de la machine 30000km, à l'arrêt depuis des mois ainsi que l'âge de l'engin 2004!! In fine le fait de ne pas avoir été suivie par un centre agrée tout en écrivant qu'il n'y a rien eu de spécial sur ce type de moto, une R 850 R, alors que quand vous consulter les forums il s'avère que le phénomène est connu de tous! Aussi deux concessionnaires m'ont indiqué le contraire, mais ayant la bouche cousue! Le faisceau électrique a été colsonné sur le cadre avec une force de serrage exagérée!!! Après ma 4 ième panne, bonjour les frais de remorquage, à nouveau une rupture dans le faisceau, je n'ose donc plus utiliser ma moto. BMW Berlin très aimable renvoie chez BMW Benelux qui d'un grossier commercial regrette de me dire d'aller voir ailleurs!! Super non?? Lisez l'essai de la GS 1200 où vous devez être prêt à casquer, dans leurs centres agrées! J'étais prêt à faire porter ma machine à l'usine de Berlin, maintenant je suis prêt à ne plus faire confiance qu'à Honda, dont j'ai eu 3 CBR de 900 à 1100 sans jamais sortir un outil, pour un demi-million de kilomètres!...  

Par Anonyme

 BMW, grand nom mais petites gens!! J'imaginais qu'un vice de construction était toujours à charge du fabricant, que nenni car chez BMW on vous rétorque le kilométrage de la machine 30000km, à l'arrêt depuis des mois ainsi que l'âge de l'engin 2004!! In fine le fait de ne pas avoir été suivie par un centre agrée tout en écrivant qu'il n'y a rien eu de spécial sur ce type de moto, une R 850 R, alors que quand vous consulter les forums il s'avère que le phénomène est connu de tous! Aussi deux concessionnaires m'ont indiqué le contraire, mais ayant la bouche cousue! Le faisceau électrique a été colsonné sur le cadre avec une force de serrage exagérée!!! Après ma 4 ième panne, bonjour les frais de remorquage, à nouveau une rupture dans le faisceau, je n'ose donc plus utiliser ma moto. BMW Berlin très aimable renvoie chez BMW Benelux qui d'un grossier commercial regrette de me dire d'aller voir ailleurs!! Super non?? Lisez l'essai de la GS 1200 où vous devez être prêt à casquer, dans leurs centres agrées! J'étais prêt à faire porter ma machine à l'usine de Berlin, maintenant je suis prêt à ne plus faire confiance qu'à Honda, dont j'ai eu 3 CBR de 900 à 1100 sans jamais sortir un outil, pour un demi-million de kilomètres!...  

Par Anonyme

Je procède une Honda GoldWing 1500  de 2000 ,je n'ai que 312 500 km une machine fiable mais a l'entretient $. Je souhaite acheter une GS. La 1200 GS adventure a fait ses preuves. La LC est blindé d'électronique et si coté mécanique BMW n'a rien en envier au autres coté électronique sauf erreur il n'y pas a se jour suffisamment de retour pour se prononcer . Que vaut elle réellement sur se point ? 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire