Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Ducati Multistrada 1000 DS : un monstre de facilité et d'efficacité

Dans Moto / Nouveauté

Ducati Multistrada 1000 DS : un monstre de facilité et d'efficacité

Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, avec ses suspensions Öhlins, son monobras et ses pièces en carbone, on s'accordera tous à dire que cette Ducati en jette un max.


La Multistrada ne brille pas par un moteur extraordinaire mais plutôt par sa conception originale. A mi-chemin entre un Super motard, Trail et une routière, on ne sait pas trop dans quelle catégorie la classer. Mise au point par les ingénieurs bolognais pour leur propre plaisir, les commerciaux auraient dû la refuser. Oui mais voila... Haut perchée sur ses roues, elle offre une hauteur de selle raisonnable mais surtout une position de conduite optimale, très proche d'un supermot'.


Une motorisation aux aguets


Le moteur répond vigoureusement à tous les régimes et se déguste sans modération entre 4 000 et 6 500 tr/mn. Les virages, son domaine de prédilection, s'enchaînent à une cadence infernale où les suspensions entièrement réglables encaissent parfaitement les irrégularités de la chaussée. La Multistrada sait rester coller au sol en toutes circonstances.


Mais malgré une bonne souplesse et une réponse instantanée dès les bas régimes, la Ducat' est vite limitée quand la route se dégage. Le rupteur situé en dessous des 9 000 tr/min coupe l'envol de la mécanique qui semble en vouloir davantage. On aurait tendance à oublier rapidement que la puissance absolue n'est pas impressionnante : 92 chevaux seulement mais qui rendent bien sur petites routes sinueuses et un châssis permettant d'en tirer profit partout, ou presque. Spécialistes des bouts droits s'abstenir. Ce n'est pas son genre. L'autoroute et le duo non plus d'ailleurs. Pas ou peu de protection, un trou entre les deux selles, tout ça sent le plaisir solitaire. Pour la première prise en main, le fait qu'une partie de la tête de fourche tourne en même temps que le guidon à basse vitesse est assez déstabilisant. Mais on s'habitue vite !


Nombre d'options permettent de la transformer en routière et d'envisager le duo. Mais pourquoi une encombrante passagère sur la route qui s'ennuiera de toutes façons, exposée au vent ? Béquillée devant le bistrot, la Multistrada vous montrera qu'il est inutile d'emporter du nougat à Montélimar ! C'est un outil de drague efficace (pour ceux qui aime). En ville, elle reste confortable tout en se montrant diabolique d'agilité, même si le carter d'embrayage gagnerait à être moins présent.


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Un an et 20000kms sur la multi:que du bonheur et trois pneus arrières...

Cette moto est fantastique à conduire et à l'égal des KTM super duke et supermoto.

Par Anonyme

Je rajoute que même avec le rupteur à 9000trs/mn,elle tape 225 kms/h d'origine avec un pilote de 95 kgs sur la selle;alors les bouts droits ,elle sait faire aussi! :lol:

Par Anonyme

Bonjour,

J'habite à la Réunion, terre de prédilection de ce type de machine. Point d'autoroute, point de grande nationale... juste quelques morceaux ( de + en + long ) de voies rapides.

95 % du rezo routier est fait de "petites" et "très petites" routes, le tout avec énormément de dénivelé, île montagneuse oblige.

1 an 1/2, 18 MKMS et 3 pneus arrières aussi (D208RR et dernièrement D209) et 100% de plaisir. Je ne roule que le WE et c'est donc la moto idéale. Toujours prète à jouer, elle sait se montrer redoutable quand le rythme s'accélère lors de bonnes bourres. Les supersports ne sont pas à la fête et l'inventeur de la "moulti" aurait pû être réunionnais...

Impossible à suivre sur route tortueuse en montagne...à pilotage équivalent bien entendu.

Côté route, plutôt confortable, mon rupteur m'arrête à 220...peut-être à cause de la proximité de la mer et de la chaleur.

Bonne route à vous,

Luc

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire