Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Economie – crise – La société Devil demande son placement en sauvegarde

Dans Moto / Equipement

,

Economie – crise – La société Devil demande son placement en sauvegarde

La crise continue inlassablement à corroder un monde économique qui voit sa première ligne liée à l'automobile et à la moto se faire lourdement pilonner. Cette fois, c'est l'enseigne iconique Devil qui, en date du 4 février 2009, fait l'objet d'une procédure de sauvegarde.


Cela fait depuis 1966 que Devil développe, fabrique et commercialise des échappements sports auto et moto sur son site de St-Pierre-en-Faucigny en Haute-Savoie. Au fil des années la société a su investir dans les hommes et les technologies avec toujours en ligne de mire les notions de qualité et de performance. Ces efforts ont été récompensés en 2000 avec l'obtention de la certification à la norme ISO 9001.


Devil, enfin, a toujours privilégié la validation par la compétition de sa gamme d'échappements pour la route et la marque a toujours brillé dans les championnats nationaux et internationaux avec de nombreux titres mondiaux à la clé.


La direction nous a informé que l'entreprise s'est placée en procédure de sauvegarde essentiellement pour « régler un problème de dette senior avec les banques de la dette senior et plus particulièrement une d'entre elle qui bloque tout réechellonnement ».


Il faut comprendre en clair que c'est une banque qui, par son manque de soutien, pose problème à Devil et à quelques uns de ses créanciers. Pour autant, l'entreprise tient à préciser que « les clients de la société Devil, comme ses employés d'ailleurs, n'ont pas à être inquiétés de ce placement sous sauvegarde ». Devil ajoute également que la société « n'a aucune dette ni avec ses employés, ni avec ses clients.


De fait, les produits Devil continuent d'être commercialisés normalement. Vous les retrouvez toujours chez vos revendeurs habituels.


A la suite, le Président de la société Devil, M. Serge Riou nous a adressé le droit de réponse suivant :


Droit de réponse - Le président de Devil : « Notre production produit en quantité et en qualité, notre bureau d'études développe de très nombreux modèles visibles sur www.devil.fr et notre engagement en compétition au plus haut niveau est tout autant maintenu ».


«En date du 20 Mars 2009, votre site a déjà mis en ligne sans aucune consultation auprès de notre société un article complètement erroné, alarmiste et pour le moins polémique, retiré depuis, qui nous a porté un préjudice réel et sérieux pour lequel nous demanderons réparation. Reste que, effectivement, depuis le 4 Février 2009 la société DEVIL et sa maison mère CET/ULTIMATE EUROPE ont volontairement choisi de se placer sous une procédure de sauvegarde étant donné que nous n'avons pu faire mettre en application les accords bancaires concernant notre dette senior pourtant validée dans le cadre d'une procédure amiable précédente.


Cette démarche a pour but de protéger les 45 emplois directs de DEVIL et de continuer notre exploitation dans les meilleurs conditions en attente d'une solution de continuité définitivement imposée aux banques. Notre production produit en quantité et en qualité, notre bureau d'études développe de très nombreux modèles visibles sur www.devil.fr et notre engagement en compétition au plus haut niveau est tout autant maintenu. Nos clients ne sont pas impacté dans le cadre de cette sauvegarde et la confiance maintenue de nos clients tant en France que à travers le monde entier restent notre meilleur soutien et une source de motivation au quotidien. SERGE RIOU Président DEVIL S.A.S en son nom et celui de ses employés ».


De notre côté, la rédaction de Caradisiac tient à apporter un complément d'information concernant la première phrase de ce droit de réponse : « Votre site a déjà mis en ligne sans aucune consultation auprès de notre société un article complètement erroné, alarmiste et pour le moins polémique ».


Pour être tout à fait transparent avec nos lecteurs, nous tenons à vous faire savoir que l'information principale contenue dans cet article concerne la demande de placement sous procédure de sauvegarde et qu'il ne s'agit en aucun cas d'une « information erronée » puisque confirmée dans le droit de réponse même de M. Riou. Quand à la connotation polémique de l'article, elle fait allusion à une phrase qui indiquait que le spécialiste de « l'échappement se retrouvait sans échappatoire » (un jeu de mot dont nous reconnaissons la maladresse) et à une autre où nous évoquions « un parcours au relationnel néanmoins parfois polémique ». Après avoir évoqué la marque Devil de manière plutôt flatteuse, nous avions donc eu l'outrecuidance d'émettre, à la marge de l'article, une opinion qui s'appuyait sur le mécontentement de certains teams.


A l'évidence, et au-delà de cet échange, il reste l'essentiel, à savoir, la volonté affichée de Devil de ne pas mettre en danger ses employés, et celle de poursuivre la production de ses produits.


Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur Devil, vous pouvez découvrir le reportage que Vincent Demeslay avait réalisé l'année dernière. A lire également l'interview de M. Riou.


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

MR BARREAU COMME VOUS N AVEZ PAS LA POLITESSE DE REPONDRE A NOS ECRITS ET NOS APPELS, NOUS CONFIRMONS QUE VOUS CONTINUEZ A  DESINFORMEZ VOLONTAIREMENT  LES CLIENTS DEVIL SUR LA PARTIE MISE EN SAUVEGARDE DEVIL ENCORE AUJOUR DHUI !! DE LA MEME MANIERE, VOTRE " OUTRECUISSANCE" EST TOUT SIMPLEMENT DE NE PAS ETRE EN MESURE D ETAYER VOS ECRITS ET DE NOUS DENIGREZ GRATUITEMENT. VOUS SEMBLEZ OUBLIEZ LA DEPENSE D ENERGIE, DE TEMPS, DE MATIERE GRISE, D ARGENT ET DE PASSION NECESSAIRE A REALISER DES PRODUITS RACINGS CAPABLE DE GAGNER EN VITESSE EN ENDURANCE EN SIDE CAR EN QUAD EN ENDURO EN MOTOCROSS EN SUPERMOTARD EN RALLY RAID. LA LISTE DES PARTENAIRES AVEC QUI NOUS OBTENONS DE TELS RESULTATS EST TRES TRES LONGUE !!! VOS PROPOS SONT DONC TOUT SIMPLEMENT INJURIEUX ENVERS LES EMPLOYES DE DEVIL ET VOTRE STATUT PROTEGE DE " JOURNALISTE " NE VOUS AUTORISE POUR AUTANT PAS DE TELS ECARTS. SERGE RIOU PRESIDENT DE DEVIL AU NOM DE TOUT SON PERSONNEL 

Par Anonyme

L'article ne donne que des faits : L'entreprise est en placement de sauvegarde. Créer des échappements est un métier difficile, avec tous les changements de normes européennes et environnementales. Mr Riou semble manquer de connaissances juridiques au niveau de la presse, comme dans d'autres sujets comme le droit du travail. D'autre part, il amalgame les employés de Devil à son cas personnel. C'est bien la première fois qu'il montre autant de sollicitude auprés d'eux, qui devront se délocaliser dans la Drôme ou bien reconnaitre qu'ils démissionnent. Toutes les réalisations citées ont été initialisées avant son arrivée. La marque Devil existe depuis 1966 d'après le site officiel. Espérons qu'elle perdurera, avec ou sans le président actuel.

Par Anonyme

IMPACT SUR SIDE BIKE Cette situation a des repercutions. Side Bike est une petite PME française qui produit des side ZEUS. Mais sans pot d'échappement pas de livraison de side car. La politique de actuelle de DEVIL est de ne pas livrer de commande en dessous de 100 pièces. Ce qui peut tout a fait ce comprendre d'un point de vue production. Néanmoins, le cas de side bike est particulier, il s'agit de première monte. Cela compromet leur livraison et actuellement la production de Zeus est arretée par manque de pot (sans jeu de mots). Comme c'est un point qui requiert une homologation, trouver un fournisseur alternatif n'est pas immédiat. Là encore il s'agit d'une PME dont la survie dépends beaucoup de leur energie et de leur conviction. Par solidarité DEVIL devrait faire un effort dans leur sens. Les situations des PME qui touchent le domaine automobile ou moto est difficile. L'agressivté (compréhensible bien sur) n'y change malheureusement rien. PPG (Zeussiste......)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire