Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP

Dans Moto / Salon

En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP

Honda renouvelle sa CBR1000RR. Le millésime 2017 sera encore plus « Total Control » avec des watts en plus et des kilos en moins sans parler d'un électronique désormais omniprésent.


La marque ailée retravaille enfin sa sportive en profondeur. Les fans de la Fireblade seront enfin servis même si sur le papier la barre des 200 chevaux n'est pas franchie. La course à l'armement n'est ici pas de mise mais la recherche du contrôle total, une philosophie déjà présente en 1992 lors de la sortie de la première CBR qui cubait 900 cm3.


En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP


Bref, ce sont 11 chevaux de plus que les ingénieurs Honda ont offerts au quatre cylindre pour ses 25 ans. Restant fidèle aux origines de la sportive il perd du poids avec un régime sec qui lui fait gagner 15 kilos face au modèle précédent. Belle réussite.


L'assistance électronique déboule également en trombe avec tout ce qu'il faut pour assister le pilote, jugez plutôt : système de contrôle de couple (HSTC) via la centrale électronique d'injection, accélérateur à commande électronique (TBW) sans oublier l'ABS intégral avec contrôle de la stabilité en courbe, fonction RLC prévenant les délestages de l'arrière lors des phases de freinage. Pas assez selon Honda qui offre à la SP1 un limitateur de wheeling, des suspensions semi-actives estampillées Ohlins : fourche NIX30 (de 43 mm) et TTX36 pour l'arrière.


Du côté de ces amortos notons que trois modes actifs et trois autres manuels seront proposés (Piste, Sport et Confort) avec possibilité de peaufiner tout ça. Le mode Manual autorise le mix de toutes les combinaisons possibles.


Pour continuer dans l'idée « règle de trois » on notera trois cartographies, trois modes de puissance, un shifter, un amortisseur de direction électronique… Vous l'aurez compris, l'électronique fait partie intégrante de cette nouveauté qui a également droit à un châssis inédit même si la géométrie de l'avant n'évolue pas.


En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP

En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP


La chasse aux kilos a commencé permettant de grappiller le moindre grammes comme notamment au niveau de la boucle arrière inédite et plus légère de 800 grammes ou au niveau du réservoir (16 litres) plus léger de 1,3 kilo sans oublier les jantes en aluminium (5 branches) qui permettent de gagner encore 100 gr.


En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP

En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP

En direct d'Intermot 2016, Honda: CBR1000RR Fireblade SP


Côté freinage Brembo impose ses étriers monoblocs 4 pistons à montage radial venant pincer des doubles disques flottants de 320 mm, de quoi freiner sans peine les 195 kilos de l'ensemble.


Bien entendu l'éclairage est confié à des LEDs tandis que l'instrumentation reprend, comme sur la RC213V-S, un affichage à cristaux liquides TFT complet à souhait: jauge, indicateur de conso, montre, compteurs kilométriques…


Prix et dispo : non communiqués


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Le coloris Africa Twin, là dessus, j'ai du mal. Sinon, sur le papier, ça a l'air plutôt cool. Et comme c'est du Honda, pas de doutes sur l'efficacité.

Par Anonyme

 moi j'aime bien les catadioptres, ça donne une touche racing:coolfuck:

Par Anonyme

 FA-BU-LEU-SE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:eek:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire